/homepage
Navigation
Franco Fava

800M$ en contrats aux proches de Fava

Franco Fava
Photo d'archives Franco Fava

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL - Les entreprises qui appartiennent à des membres de la famille de Franco Fava ont obtenu au cours des huit dernières années pour plus de 780 millions $ de contrats d'Hydro-Québec, selon ce qu'a appris TVA Nouvelles.

Avant d'être connu comme l'un des plus importants collecteurs de fonds du Parti libéral du Québec (PLQ), Franco Fava était avant tout entrepreneur en construction. En 1963, les Fava ont fondé la compagnie Neilson inc., l'un des plus importants joueurs de l'industrie au Québec.

Depuis le début de la Commission Bastarache, qui enquête sur le processus de nomination des juges, le nom de Franco Fava est revenu souvent sur la sellette. Des témoins ont dit que M. Fava avait un accès direct aux plus hautes sphères du pouvoir politique à Québec.

À la suite de multiples demandes d'accès à l'information faites par TVA Nouvelles depuis le printemps, Hydro-Québec a divulgué sur son site internet une liste dans laquelle on apprend que la société d'État a accordé pour plus de 783 millions $ de contrats à Neilson inc. ou à des sociétés dans lesquelles les Fava détiennent des intérêts.

Ces contrats de construction ont été attribués entre avril 2002 et avril 2010 pour la réalisation d'importants travaux aux centrales Toulnustouc, Chute-Allard et des Rapides-des-Coeurs, Eastmain 1A, Romaine et Péribonka.

Deux contrats sans appel d'offres

Deux des 20 contrats répertoriés sur le site d'Hydro-Québec ont été accordés sans appel d'offres à des entreprises dans lesquelles Neilson inc. ou ses filiales ont des intérêts.

Le plus important de ces deux contrats, d'une somme de 187,5 millions $, a été obtenu le 27 février 2009. Newco Rupert Construction, dans laquelle EBC Neilson, une filiale de Neilson inc. est associée, devait s'occuper notamment de la construction de seuils sur la rivière Rupert et à l'usine de filtration de Waskaganish.

Pour ce contrat, EBC Neilson s'est jointe à trois entreprises autochtones pour former Newco Rupert Construction, ce qui découle d'ententes avec le gouvernement pour la création d'emplois chez les autochtones.

Le député péquiste Sylvain Gaudreault, porte-parole en matière d'énergie, a réclamé lundi une enquête à la suite de la divulgation de ces contrats par Hydro-Québec. «Quand je regarde les chiffres des contrats accordés à cette compagnie, ou à ces compagnies autour de M. Fava, moi je me dis, ne serait-ce que là-dessus, ça justifie une enquête, une commission d'enquête.»

Selon le site de Neilson inc., Franco Fava a pris sa retraite en 2007 et la gestion de l'entreprise est assurée par l'un de ses frères.

Commentaires