/homepage
Navigation
Recyclage

Une recette québécoise

L'usine de Yamachiche pourra recycler presque tous les sacs de plastique du Québec, des
Maritimes et d'une partie de l'Ontario qui lui seront acheminés
en ballots par les autres
centres de tri.
© Dany Doucet / JDM / Agence QMI L'usine de Yamachiche pourra recycler presque tous les sacs de plastique du Québec, des Maritimes et d'une partie de l'Ontario qui lui seront acheminés en ballots par les autres centres de tri.

Coup d'oeil sur cet article

Il y a longtemps que le Groupe RCM cherche la recette qui lui permettrait de recycler des sacs de plastique.

Elle a trouvé la formule, en collaboration avec le Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ), en les recyclant avec des contenants multicouches. Ces récipients cartonnés et plastifiés sont notamment utilisés par le fabricant québécois de jus Lassonde.

Lassonde en produit quelque 100 000 par année, le producteur laitier Natrel un autre 100 000, le fabricant d'emballages Tetrapak près d'un demi-million, en plus d'autres manufacturiers.

Jusqu'ici, ces contenants se retrouvaient eux aussi dans les dépotoirs québécois, faute de technologie pour les recycler.

«On a fait 103 tests de laboratoire et investi 3,7 M$ en trois ans pour trouver notre recette», soutient M. Camirand.

Deuxième vie

Avec ces matériaux, Groupe RCM peut maintenant produire des billes de résine recyclées qui peuvent servir à fabriquer certains produits de plastique.

Grâce à 30 sacs d'épicerie et 3 contenants multicouches, par exemple, il est possible de produire assez de billes de résine pour fabriquer un pot à fleurs (voir photo).

On peut aussi fabriquer des matériaux de construction, des ponceaux ou des drains agricoles, par exemple.

* Groupe RCM est un organisme sans but lucratif qui compte 193 employés répartis dans trois usines en Maurice, dont 154 personnes handicapées de la région.

Commentaires