/homepage
Navigation
Rapport de l'ombudsman

1400 plaintes en 2010

L'ombudsman de Montréal, Johanne Savard.
© Agence QMI / Archives L'ombudsman de Montréal, Johanne Savard.

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL - Comme en 2009, l'équipe de l'ombudsman de Montréal, chargée de veiller à la protection du citoyen, a traité plus de 1400 plaintes de Montréalais l'an dernier, révèle son rapport annuel pour l'année 2010 déposé en début de semaine au conseil municipal.

Logements sociaux, fonctionnement de la Cour municipale et comportement des employés de la Ville (impolitesses, informations insuffisantes) sont les sujets qui, bon an mal an, génèrent le plus grand nombre de plaintes. Pour 2010, ces aspects sont à l'origine de respectivement 105, 89 et 79 plaintes. Le stationnement fait aussi l'objet de 75 des 1444 plaintes adressées à l'ombudsman.

Enquêtes approfondies

Parmi tous les dossiers, 230 ont mené à la tenue d'une enquête plus approfondie, soit une vingtaine de plus qu'en 2009.

Pour le moment, 201 d'entre elles sont complétées et l'ombudsman juge que 91 plaintes étaient fondées contre 77 qui ne l'étaient pas.

L'ombudsman de Montréal, Johanne Savard, constate également que les mêmes arrondissements, soit le Plateau-Mont-Royal, Ville-Marie et Côtes-des-Neiges/Notre-Dame-de-Grâce, arrivent toujours en tête de liste au niveau du nombre de plaintes.

L'ombudsman attribue ce phénomène à la densité de population de ces arrondissements.

Commentaires