/opinion/blogs/columnists
Navigation

Les "vrais" coupables

Coup d'oeil sur cet article

Quand vous avez entendu ce qui est arrivé en Norvège, vous avez probablement pensé la même chose que moi.

Si un tel drame peut se dérouler dans un pays aussi pépère, personne n’est à l’abri.


EXPLIQUER L’INEXPLICABLE

Je vous gage mille dollars qu’au cours des prochains jours, les lologues patentés vont faire le tour des médias pour nous nous servir leurs interprétations toutes faites.

C’est immanquable, on y a droit à chaque fois qu’un drame pareil se déroule. Il faut trouver une raison, n’importe laquelle, capable d’expliquer l’inexplicable.

Pour Polytechnique, c’était le machisme. « Il y a un Marc Lépine qui sommeille dans chaque homme. »

Pour Columbine, c’était le heavy métal et les jeux vidéo.

Pour Tucson, c’était les chroniqueurs républicains, qui démonisent le gouvernement démocrate.

Et pour Oslo, ça sera les islamophobes.

Vous verrez, en moins de deux, on va présenter Anders Breivik comme une pauvre victime du discours haineux des militants anti-islamistes.

« Si ce n’était pas de ces méchants racistes qui polluent l’Europe de leur discours parano, cette tragédie ne serait pas arrivée... »


UN CADEAU DU CIEL

Comme s’il fallait arrêter d’être vigilant envers l’islamisme parce qu’un fou a pété les plombs !

Pour les barbus, Breivik est un cadeau du ciel. Désormais, on ne pourra plus critiquer les dérives de l’islamisme sans être mis dans le même bateau que ce psychopathe.

Pourfendre l’extrémisme des fous d’Allah et les dangers du multiculturalisme (les deux lubies du fou d’Oslo) va devenir tabou.

Déjà, hier, ça commençait.

« Je suis soulagé que le tueur soit norvégien et non étranger », a écrit un scientifique sur le site du webzine français Rue89.

C’est quoi, cette sottise ? En quoi le fait que le tueur ait les yeux bleus et les cheveux blonds est-il consolant ?

Les policiers norvégiens auraient dû utiliser cette approche quand ils sont allés rencontrer les proches des victimes.

« J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle pour vous. La mauvaise est que votre fils a été tué par un fou. La bonne est que ce fou était norvégien, et non étranger. Nos condoléances... »

Pas sûr que ça aurait marché...