/news/currentevents
Navigation
Accusé d'agression sexuelle

François Robert est acquitté

François Robert est acquitté

Coup d'oeil sur cet article

LAVAL - François Robert, le chef cuisinier et ex-chroniqueur culinaire dans le cadre de l'émission matinale Salut, bonjour! Week-end

Au palais de justice de Laval, le juge Gilles Garneau a rendu ce verdict parce que, pour une seconde fois, la couronne n'a pas été en mesure de faire entendre son principal témoin.

La victime, qui est le témoin-clé dans cette affaire, n'était pas apte psychologiquement pour se présenter devant le tribunal. En avril dernier, le même scénario s'était produit. La victime n'avait pas témoigné.

La poursuite n'ayant aucune autre preuve à fournir, le jugement d'acquittement a été rendu sans que ne bronche le principal intéressé.

Selon le criminaliste lavallois d'expérience Hugues Séguin, il n'est pas rare de voir des procédures avorter lorsque les victimes ne se présentent pas à la barre. «On retrouve souvent ce type de revirement dans des cas de violence conjugale ou d'agressions sexuelles. Parfois, c'est la victime qui ne veut plus témoigner, il se peut aussi dans certains cas que ce soit la couronne qui conclut que son témoin n'est pas assez solide.»

«Dans les cas d'agression, le témoignage de la victime est souvent primordial, mais si elle ne peut être contre-interrogée, il est difficile de pouvoir juger de sa crédibilité», a ajouté Me Séguin.

François Robert, qui habitait dans le secteur de Cap-Rouge à Québec au moment de son arrestation, était accusé d'agression sexuelle, de contacts sexuels, d'incitation à des contacts sexuels sur un garçon de 15 ans, de leurre et d'entrave à la justice.

Commentaires