/entertainment/music
Navigation
Mes Aïeux | À l’aube du printemps

La saison du renouveau

Coup d'oeil sur cet article

 

Après un hiver qu’ils admettent avoir trouvé difficile, les cinq membres de Mes Aïeux sont prêts à attaquer la nouvelle saison avec leur cinquième album, À l’aube du printemps. Sous des allures sombres pointe l’espoir. Les membres de Mes Aïeux ont toujours été conscients de l’environnement. Pour l’entrevue, ils avaient convié le Journal à la Maison du développement durable, pour laquelle le groupe est ambassadeur depuis 2009.

Une des nouvelles pièces de l’album À l’aube du printemps, La berceuse, parle d’ailleurs des dangers planétaires qui guettent la population pour les années à venir.

Sur La Stakose, on sent que le groupe espère que les gens se réveillent et agissent, au lieu de simplement critiquer paresseusement tous les travers de la société.

« On est dû pour un printemps »

Durant l’entretien, les musiciens ne manquent pas de se relancer sur la genèse de leur nouvel opus, qui devait initialement s’appeler Bon vent. « Puis, les Cowboys Fringants ont sorti Que du vent et on s’est dit “peut-être pas” ! », dit en riant Stéphane Archambault, chanteur et principal parolier du groupe.

Ils ont finalement opté pour À l’aube du printemps, qui parle d’une sorte de renouveau, autant pour le groupe (après le départ d’Éric Desranleau) que pour la population, espèrent-ils.

« La plupart des grands mouvements sociaux se font au printemps, observe Stéphane Archambault. On est dû pour un printemps, au Québec. »

Album apaisé

Contrairement au disque précédent, La ligne orange, sur lequel il avait ressenti beaucoup de pression après l’immense succès de Dégénérations et de l’album En famille, le groupe a attaqué le nouvel opus de façon plus apaisée.

« Dans ma tête, ça marche beaucoup par trois, dit le chanteur. Il y a eu un premier triptyque, avec Ça parle au diable, Entre les branches et En famille. Le nouvel album est au milieu d’un deuxième triptyque, avec La ligne orange. »

« Si on fait une analogie avec les Beatles, La ligne orange, c’est Rubbel Soul. À l’aube du printemps, c’est Revolver. Le prochain, ce sera Sgt. Pepper’s. Le meilleur s’en vient ! », dit Benoît Archambault.


• L’album À l’aube du printemps paraîtra le 12 mars.

• Le disque peut être écouté, du 3 au 10 mars, sur le site www.espace.mu

 

Commentaires