/sports/hockey/homepage
Navigation
Dans le calepin

Au secours, les « fefans »

Coup d'oeil sur cet article

« Félicitations pour votre promotion ! ». Je me suis fait lancer la phrase au moins dix fois au cours des huit derniers mois.

La première fois, c’était par le chauffeur d’un gros camion de ravitaillement de pétrole à Piedmont. Je faisais le plein de ma Kawasaki quand il est sorti de la cabine pour venir me féliciter. Je n’ai pas su quoi répondre.

Après, ce fut au Costco, mon église personnelle à St-Jérôme. Puis, à l’Auberge des 21, à La Baie. Et cet hiver, à Fort Lauderdale.

J’ai fini par comprendre que pour bien des gens, le fait d’être publié dans un quotidien que tous lisent à la maison, dans le métro, dans un Tim ou un McDo, était l’équivalent d’une promotion. Même si dans les faits, je ne suis le boss de personne, même pas de moi !

Par ailleurs, je m’ennuie beaucoup des défenseurs ­acharnés du Canadien qui m’abreuvaient de bêtises quand le CH donnait encore l’illusion d’être une équipe de hockey. Ils avaient tort, mais ils écrivaient bien et leurs sophismes étaient fort bien enchaînés.

Je pense à Stéphane Latulippe, alias John Latou; à Louis Martin, à Pierre Tremblay et à plusieurs autres. Ils ont le mérite de la loyauté envers leur équipe et de la connaissance de leur matière. J’ai beaucoup appris en les lisant. Même s’ils avaient tort, je le répète.

Ma nouvelle adresse de courriel est rejean.tremblay@journalmtl.com...

LE SPORTNOGRAPHE

Parlant de méchantes langues, les pires dans le sport, sont celles du ­sportnographe. Leur émission à la radio de Radio-Canada est souvent un petit ­bijou.

Vous avez déjà compris que les deux animateurs, le p’tit Niquet et le p’tit Wauthier, viennent de Chicoutimi. L’un est le fils ou le neveu de Guy Wauthier, un des grands sportifs dans le sport collégial et universitaire dans la région, et l’autre est le neveu de Sylvie Niquet, celle qui me vend mes Audi depuis qu’elle est au monde. Avant, c’était son père.

C’est sûr qu’ils sont souvent méchants avec moi et qu’ils ont le don de reprendre mes bourdes et mes gaffes à la radio dans leur émission. Mais je suis un fefan battu. Je n’y peux rien, je les aime pareil !

Et puisqu’on est dans les médias électroniques, quand on écrira l’histoire de TVA Sports dans 100 ans ( je l’espère ), on dira que le réseau aura vraiment pris son envol le lundi

27 février, date limite pour les transactions. Ce jour-là, les équipes des producteurs Éric Lavallée et Éric Pedneault ont planté tout le monde. Ça donne confiance.

L’ARMADA BAT LES SAGS !

Il faut sans doute parler d’une erreur, mais l’Armada de Joël Bouchard a battu les Saguenéens de Guy Carbonneau samedi à Chicoutimi.

Ça ne change rien à l’essentiel, le chandail des Sags est plus beau que celui de l’Armada, le nom de l’équipe est de la ­musique pour les oreilles des Bleuets et notre gouverneur est plus en forme que celui de l’Armada.

Cependant, les choses ne sont pas toujours évidentes au pays souverain. Jean « Lala » Tremblay, le maire de Chicoutimi ( et de Saguenayville ) va aller en appel d’offres à la fin de la saison. Les administrateurs actuels ont ramassé une équipe dans un fond de poubelle ( moins de 800 spectateurs par match ) et l’ont hissée parmi les puissances respectées de la LHJMQ.

Des hommes d’affaires sérieux et les copains du maire tentent maintenant de mettre la main sur l’organisation. Jean Tremblay fera bien ce qu’il voudra. De toute façon, c’est ainsi qu’il fonctionne. Mais je considère que ça prendrait une offre vraiment supérieure pour enlever l’équipe aux Carbo, Gaby Asselin, Michel Boivin et leurs associés.

DANS LE CALEPIN | Le Canadien a perdu samedi contre Toronto. S’cusez, c’est pas une nouvelle, c’est juste normal. C’est plein d’avions qui atterrissent à Dorval. On n’en fait pas une manchette à chaque fois...

 

Commentaires