/news
Navigation
Ville-Marie

Des citoyens de plus en plus irrités par le bruit

Des citoyens de plus en plus irrités par le bruit
© Archives QMI Malgré les efforts de l’arrondissement, les plaintes de citoyens en raison du bruit ont plus que doublé entre 2010 et 2011 sur son territoire.

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Malgré les efforts de l’arrondissement Ville-Marie, les plaintes de citoyens en raison du bruit ont plus que doublé entre 2010 et 2011 sur son territoire.

 

Déposé mardi soir lors du conseil d’arrondissement, le Bilan sur le bruit 2011 fait état de cette situation et suggère un plan d’action pour atténuer les nuisances sonores, surtout par le biais de la sensibilisation.

Les auteurs du rapport expliquent cette hausse par «la volonté des citoyens d’améliorer leur qualité de vie, le nombre croissant d’événements, la présence de nombreux chantiers de construction et une grande mixité des usages».

Ce qui laisse croire à Ville-Marie que le nombre de plaintes pourrait bien continuer à grimper au cours des prochaines années, et ce, «même s’il y a amélioration des services et des niveaux sonores», peut-on lire dans le document.

Ainsi, les nuisances sonores liées à des équipements mécaniques (par exemple, les tours de climatisation et de chauffage sur les toits d’édifices), aux chantiers de construction et aux événements extérieurs comptent à elles seules pour 80 % des 275 plaintes enregistrées en 2011 par l’arrondissement.

Grands événements dans la mire

Ville-Marie devrait mieux baliser les sons émis par les grands événements qui se tiennent au centre-ville, selon les recommandations des auteurs de l’étude. Dans sa mire, les activités qui attirent de grandes foules, tel le Festival de Jazz.

L’arrondissement se propose donc de définir des niveaux sonores plus acceptables pour ce genre de spectacles et de limiter les représentations qui se terminent après 23 h.

Parmi les signalements de citoyens liés aux chantiers de construction qui se multiplient dans Ville-Marie, la plupart concernaient les bruits occasionnés hors des heures prévues à cet effet, ainsi que la présence sur les lieux des ouvriers avant 7 h du matin pour préparer les travaux de la journée.

Plaintes reçues en 2011 :

29 % : Équipements mécaniques

27 % : Chantiers de construction

24 % : Événements et activités extérieurs

14 % : Diffusion de musique

6 % : Autres

 

Commentaires