/sports/hockey/canadien
Navigation
canadien c. sabres­

L’avant-match # 74

Coup d'oeil sur cet article

canadien c. sabres 
First Niagara Center, Buffalo, 19 h
« Je voudrais voir Erik Cole atteindre lui aussi le plateau de 30 buts »
– Max Pacioretty



 
Le cyr-o-mètre
Le degré d’optimisme de notre journaliste avant le match
À première vue, les chances des Sabres semblent meilleures. N’est-ce pastoujours le cas quand vous affrontez la pire équipe de votre Conférence ? Mais attention. Le Canadien tentera de jouer les trouble-fête et comme il joue mieux récemment, il pourrait bieny parvenir. Allons-y donc avec le CH.Par deux buts.
- André Cyr
À Surveiller
Drew Stafford, ailier droit, Sabres de Buffalo
En voie de connaître une saison plus que décevante, l’attaquant Drew Stafford pourrait peut-être sauver sa saison d’ici la fin du calendrier. Lindy Ruff a eu la main heureuse en le jumelant à Tyler Ennis depuis quelques rencontres, et Stafford pète le feu depuis ce temps. Il a récolté neuf points à ses quatre derniers matchs, dont deux filets. Son trio, composé d’Ennis et du jeune Marcus Foligno, a compilé un total de 23 points lors de cette heureuse séquence. Stafford avait bien besoin de cette contribution car, à 4 M$ par saison, les choses se seraient corsées pour lui à Buffalo. Il est maintenant le troisième pointeur de la formation avec 42 points et devrait se rapprocher de sa meilleure production en carrière, soit 52 points acquis l’an passé.
11
La glace est enfin brisée pour Cody Hodgson. Il a finalement amassé ses premiers points dans l’uniforme des Sabres. Il lui aura fallu 11 parties pour s’inscrire au pointage, obtenant une passe sur un but de Jason Pominville contre le Lightning lundi. Il a terminé le match avec deux mentions d’assistance dans une victoire écrasante de sa troupe par le score de 7 à 3.
 
0,55
Derek Roy connaît une saison pitoyable. Le vétéran de huit saisons dans la LNH, toutes passées à Buffalo, pourrait afficher son pire ratio de points par match depuis sa saison recrue. Il n’a que 39 points à son dossier en 71 rencontres, lui procurant un très faible ratio de 0,55. Roy, qui joue pourtant avec Jason Pominville, n’a que trois points à ses 10 derniers matchs. Le petit attaquant n’est plus l’ombre de lui-même depuis sa blessure au quadriceps subie l’an dernier.
 
7e
Tomas Plekanec devrait encore voir du changement à ses côtés alors que Lars Eller devrait le rejoindre à l’aile gauche avec Rene Bourque. Plekanec doit avoir bien hâte que la saison se termine, alors que ses deux ailiers n’ont amassé aucun point lors de leurs cinq dernières rencontres. Eller fonctionne par séquence. Il s’agit de la septième fois de la saison que le Danois connaît une série de quatre matchs sans aucun point.
 
10
Depuis le 21 février, le Canadien montre un nouveau visage. Il a livré pas moins de 10 combats à l’adversaire, gracieuseté de Brad Staubitz (4 fois), Ryan White (4), P.K. Subban et Petteri Nokelainen (une fois chacun). Le Tricolore ne veut plus se faire intimider comme dans le passé. Ne reste plus qu’à marquer des buts.
Commentaires
Loading