/news/education
Navigation
Requête en injonction

Retour en classe pour les étudiants du Collège d’Alma

collège alma
Photo JEAN-LUC-DOUMONT / Agence QMI Des étudiants du Collège d'Alma ont manifesté contre la hausse des frais de scolarité, à Alma, le dimanche 18 mars 2012.

Coup d'oeil sur cet article

ALMA – Les étudiants du Collège d’Alma devront reprendre les cours dès lundi en vertu de l’ordonnance d’injonction interlocutoire prononcée par le juge Jean Lemelin de la Cour supérieure du Québec, vendredi.

La décision du juge Lemelin enjoint l’Association étudiante du Collège d’Alma à lever les lignes de piquetage et à laisser libre accès au collège à tous les élèves et à tout le personnel.

Se faisant, la direction du collège a annoncé que «toutes les activités prévues au calendrier scolaire reprendront normalement le lundi 2 avril à compter de 8 h 30».

L’étudiante Sophie Déry, à l’origine de cette injonction, s’était adressée au tribunal pour demander que les cours au Collège d’Alma reprennent parce que, selon elle, le vote du 7 mars n’avait pas respecté les textes de l’association, a rapporté Radio-Canada.

Judiciarisation

La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) a toutefois précisé vendredi qu'il s'agit d'une «injonction provisoire» puisque la cour entendra le dossier sur le fond et en profondeur le 10 avril.

La FECQ a également annoncé que des avocats vont défendre les associations étudiantes qui font face à des requêtes en injonction visant à interdire les piquets de grève.

«La grève étudiante est un dossier politique [et] avec des injonctions on ne fait qu'empirer la situation, a expliqué Léo Bureau-Blouin, président de la FECQ. Les grèves étudiantes des dernières années ont toujours été considérées comme un droit fondamental et ça doit continuer.»

La cour se penchera lundi sur une autre injonction du même genre concernant cette fois les associations étudiantes de l'Université de Laval. Une injonction visant à interdire les piquets de grève à l'Université de Montréal a, quant à elle, été rejetée.

 

 

Commentaires