/sports/hockey/homepage
Navigation
Hockey | Suisse

Un heureux mariage de deux systèmes de jeu

Hartley a su rallier ses joueurs

Un heureux mariage de deux système de jeu
Photo le journal de montréal, pierre durocher
Selon les joueurs des Lions, Bob Hartley a su trouver le bon mélange entre le hockey suisse et celui pratiqué en Amérique du Nord.

Coup d'oeil sur cet article

Peu importe que l’on parle aux joueurs suisses allemands, aux Suisses francophones ou encore aux joueurs canadiens, ils tiennent tous le même discours lorsqu’on les questionne sur l’impact qu’a eu Bob Hartley depuis son arrivée à Zurich.

« Ce fut difficile pour nous de s’adapter à son système de jeu, en début de saison. Tout était nouveau », a reconnu le vétéran défenseur Mathias Seger, qui est le capitaine des Lions depuis 2005 et qui joue pour cette équipe depuis 1999.

« On a toutefois vite constaté que sa recette était bonne. On a grandi ensemble durant la saison et l’équipe est devenue très solide et unie en fin de campagne. Les joueurs tirent profit de la vaste expérience de ­Hartley. Il nous transmet aussi une bonne dose d’énergie par son dynamisme. »

De la pression sur les joueurs

Mark Bastl, un francophone, est un autre vétéran qui ne se gêne pas pour vanter les mérites de Hartley.

« Il est arrivé ici avec une grande renommée et cela a mis beaucoup de pression sur les joueurs, a-t-il avoué. Il a dû s’adapter à la culture du hockey en Suisse et nous, à sa façon de diriger.

« En Europe, on prend parfois des raccourcis, des libertés. Bob a su corriger nos mauvais plis. »

Jeff Tambellini a été le meilleur attaquant des Lions cette saison et il continue de produire dans les séries.

« Hartley a été très persuasif pour me convaincre de signer un contrat de trois ans avec les Lions, a fait savoir celui qui ne jouait pas de façon régulière avec les Canucks de Vancouver. Il a su faire un bon mélange entre le hockey à la sauce suisse et le hockey de type nord-américain. »

Tambellini aura 28 ans le 13 avril. Il a disputé 242 matchs dans la LNH, enregistrant 27 buts. Il fut un premier choix au repêchage des Kings en 2003.

Un impact majeur

Le défenseur Steve McCarthy a pour sa part joint les Lions en cours de saison, après avoir soigné une blessure. Il a disputé un total de 302 matchs dans la LNH.

« J’ai joué pour Bob à Atlanta et je sais qu’il est un gagnant, a-t-il raconté. Son arrivée avec les Lions a eu un impact majeur. Il leur a montré ce qu’est un bon système de jeu, un bon plan de match. Les gars croient en lui.

« Maintenant, il nous reste quatre matchs à gagner pour remporter le championnat, a ajouté McCarthy. Ça risque d’être les plus difficiles. Berne pratique un style de jeu similaire au nôtre. J’ai déjà joué avec Jean-Pierre Dumont à Chicago et je sais comment il peut être dangereux autour du filet. »

Commentaires
Loading