/travel/destinations
Navigation
Voyage

Nassau sable blanc et soleil, tout simplement !

Coup d'oeil sur cet article

Bahamas – Nassau, destination tropicale paradisiaque, donne l’illusion de pénétrer au cœur d’un arc-en-ciel. Pas étonnant que ce soit une destination rêvée pour les amoureux du monde entier. - Lise Giguère

Dès que l’on pose le pied sur le sol de la capitale des Bahamas, on ne peut qu’être ébloui par cette végétation d’un vert soutenu de laquelle jaillissent des fleurs multicolores, par ces eaux turquoises qui, sous le soleil, virent parfois à l’émeraude, par ce ciel azur dont la couleur se démarque parfaitement de celle de l’océan et par ce sable blanc d’une douceur farineuse.

Escale chouchou des navires de croisières, centre politique et économique où sont rassemblées les plus importantes firmes de la finance et les plus grandes banques du monde, destination rêvée pour les mariages et les lunes de miel, Nassau est la ville la plus visitée de l’archipel des Bahamas, qui compte 700 îles, dont seulement une trentaine sont habitées.

Il faut dire que sa Cable Beach, une longue bande de sable blanc sur laquelle sont installés les grands complexes hôteliers, a tout pour séduire le touriste qui vient de quitter la neige et la gadoue. Dans le Vieux Nassau, quelques édifices témoignent du passé agité de ce paradis, occupé par les sanguinaires Barbe Noire et Anne Bonny jusqu’au tournant du 19e siècle avant que les Britanniques ne les chassent.

Contrastant avec la vieille ville, Bay Street et ses nombreuses boutiques « duty free » continuent d’attirer les touristes, surtout les 2,4 millions de passagers qui débarquent chaque année des navires de croisières amarrés dans le port. Contrastant avec les parfums, les bijoux, les vêtements griffés qu’on y trouve, le Straw Marquet, quant à lui, propose les œuvres sculptées, des bijoux, des vêtements et toutes les babioles susceptibles de constituer un souvenir de voyage.

Paradise Island : un immense terrain de jeux

Faisant office de parc d’attractions, le Complexe Atlantis de Paradise Island, bâti en 1999, a nécessité la construction d’un second pont (1 $ pour les automobilistes). Si l’on peut se promener librement dans les boutiques du Marina Village at Atlantis et assister aux spectacles et performances présentés sur les rues pavées, il en va autrement pour explorer l’aquarium tropical et les nombreux jeux aquatiques de l’Atlantis. Il vaut mieux prendre la précaution de réserver un tour guidé.

Comme son nom l’indique, Paradise Island est un véritable paradis avec sa marina, son jardin Versailles avec ses statues, ses fontaines et son cloître (construit par des moines augustins en France au 14e siècle). Cela, sans oublier les nombreux sports (plongée, ski nautique, parachute ascensionnel, etc.) qu’on y offre et les excursions dans les îles voisines pour nager avec les dauphins, les lions de mer, les raies et même... les cochons. Eh oui, on peut nager avec des cochons aux Bahamas !

Contact avec les Bahaméens

Peuple chaleureux, les Bahaméens aiment la musique, la danse et sont ravis de nous faire mieux connaître leur pays. Pour les rencontrer, on fait un arrêt à Potter’s Cay où fermiers et pêcheurs vendent leurs fruits, légumes et poissons frais ou, mieux encore, à Arawak Cay, mieux connu des résidants sous le nom « The Fish Fry », où de petits restos proposent la nourriture locale. Offrez-vous une assiette de conques frites, c’est un délice !

C’est cependant « People to People » qui laisse les plus beaux souvenirs. Offert depuis 36 ans (1975), ce programme mis en place par le gouvernement est offert gratuitement dans les îles de New Providence, Grand Bahama Island, Eleuthera Harbour Island, Abacos, Exumas et Bimini. 250 familles accueillent ainsi des touristes pour différentes activités (repas bahaméen authentique, service religieux, visite d'écoles, pêche, etc.) qui permettent de mieux connaître et apprécier les Bahamas.

Accueilli chaleureusement par Shane, Lesly et leurs amis, notre petit groupe a passé une soirée des plus agréables à goûter une variété de plats préparés à la façon bahaméenne, dont une incroyable trempette à la langouste. Impossible d’obtenir la recette, même en insistant.

Pour se dire oui autrement

Disposant d’un menu impressionnant de sites romantiques, Nassau est vite devenue la ville de l’amour et de l’engagement. Des organisateurs de mariage s’emploient à répondre aux demandes les plus farfelues. Vous désirez être entourés de musiciens et de danseurs du carnaval Junkanoo ? Avoir un dauphin comme témoin ? Ou encore gargouiller un « oui » inaudible dans les profondeurs de la mer ? Rien n’est impossible !

Si la majorité des complexes hôteliers jouent la carte de la romance, la palme revient au Sandals Royal Bahamian. Il faut dire que l’amour est au cœur de cet établissement construit sur le site du Balmoral, un club privé qui accueillait les riches et célèbres amis d’Edward VIII, duc de Windsor, devenu gouverneur des Bahamas après avoir abdiqué pour l’amour de Wallis Simpson.

Un peu partout sur ce lieu, dont le service de planification du mariage travaille en collaboration avec Martha Stewart, des aménagements ont été pensés pour célébrer l’amour. Un seul coup de fil au concierge ou au majordome et ces derniers vous composeront le souper en amoureux de vos rêves sur la plage, près de la piscine, dans les jardins ou sur l’île privée Sandals Cay.

Aventures dans les îles

Après quelques jours à Nassau et à Paradise Island, on se prend à rêver de découvrir toutes ces îles qui s’étendent de la Floride à Cuba. On voudrait bien en posséder une à soi comme Johny Depp ou David Cooperfield. On se contenterait même de n’avoir qu’une résidence sur l’une d'elles comme Mariah Carey ou Beyoncé Knowles, dont le père est Bahaméen.

Pour notre plus grand plaisir, de nombreuses croisières d’une journée offrent de partir à la découverte des îles plus accessibles, tandis que des vols intérieurs permettent d’atteindre les plus lointaines. Parmi ces dernières, Abaco, jouit d’une grande popularité. Les condos offerts en location à son Bahama Beach Club de Treasure Cay, dont la plage a été classée par le National Geographic comme étant l’une des dix plus belles au monde, y sont également certainement pour quelque chose. Sans oublier que c’est à partir de là que se prennent les traversiers permettant de visiter le Miss Emily Blue Bee Bar où a été inventé le Goombay Smash, le cocktail signature des Bahamas. Santé !

Commentaires