/news/currentevents
Navigation
« Gentleman cambrioleur »

Meurtre non résolu

Meurtre
© Archives / Le Journal de Montréal
Bois était connu pour de nombreux vols de banque commis au fil des ans.
Meurtre
© Archives / Le Journal de Montréal
Bois était connu pour de nombreux vols de banque commis au fil des ans.

Coup d'oeil sur cet article

LONGUEUIL – Le meurtre d’un client dans une succursale de la Banque de Montréal en 2006 ne sera finalement jamais élucidé puisque le principal suspect dans cette histoire s’est enlevé la vie avant que des accusations ne soient portées contre lui.

Jean-Miville Bois, aussi appelé le « Gentleman cambrioleur », a été retrouvé sans vie dans sa cellule du pénitencier de Cowansville le 30 janvier dernier. Le chroniqueur judiciaire Claude Poirier avait pu confirmer le suicide du détenu après avoir été contacté par la famille. M. Poirier avait déjà eu à négocier avec le « Gentleman cambrioleur » pour une histoire de vol dans une Banque Laurentienne de Longueuil en 2007.

Bois était connu pour de nombreux vols de banque commis au fil des ans.

Lundi, le Service de police de l’agglomération de Longueuil a confirmé le décès d’un homme qu’elle soupçonnait du meurtre du client de la Banque de Montréal en 2006, sans toutefois mentionner son nom, puisque celui-ci n’a jamais été formellement accusé de ce crime. Claude Poirier a toutefois confirmé à l’Agence QMI qu’il s’agit bien de la même personne, soit Jean-Miville Bois.

Soupçonné de meurtre prémédité

À la suite d’une enquête amorcée en 2006, les enquêteurs de Longueuil avaient suggéré au bureau du procureur de porter des accusations de meurtre au premier degré contre « un homme dans la cinquantaine », soit Bois, relativement au décès d’un client d’une banque lors d’un cambriolage raté remontant au 13 janvier 2006.

Selon le fil des événements tel que décrit par la police de Longueuil dans un communiqué de presse, lundi, le suspect se serait présenté au 7171, boulevard Cousineau, une succursale de la Banque de Montréal de l’arrondissement de Saint-Hubert, à Longueuil, afin de commettre un vol qualifié.

« Alors qu’un client se trouvait au guichet automatique pour y conclure une transaction, la première employée arrivait à la succursale pour débuter sa journée, a indiqué le Service de police de l’agglomération de Longueuil. Au moment de déverrouiller la porte d’entrée, l’employée de la banque fut accostée par le suspect qui venait de sortir une arme préalablement dissimulée dans son manteau. Il avait alors ordonné au client d’entrer à l’intérieur, mais suite au refus de ce dernier d’obtempérer, le malfaiteur l’avait frappé à la tête avec la crosse de son arme, pour ensuite prendre la fuite. »

Après plusieurs mois d’hospitalisation, le client de la banque a finalement succombé à ses blessures.

La police de Longueuil a appris le décès du suspect « dernièrement » alors que le dossier était toujours étudié par le bureau du procureur.

Au moment de son décès à l’âge de 56 ans, Bois purgeait depuis le 26 mai 2010 une troisième peine fédérale d'une durée de sept ans et deux mois pour deux chefs de vol qualifié, deux chefs de déguisement dans un dessein criminel, séquestration et possession de substances à des fins de trafic.

 

 

Commentaires
Loading