/entertainment/movies
Navigation
Blockbusters de l’été

Par la bouche de ses canons

Par la bouche de ses canons
photo Courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Hollywood n’y va pas de main morte cet été. Pour battre son record de l’an dernier (des recettes de 4,4 G$ durant la saison chaude), les grands studios américains recourent aux services de leurs fidèles alliés : les super héros.

Au cours des quatre prochains mois, ils seront une douzaine à envahir nos écrans. De Batman à Spider-Man, en passant par la distribution complète d’Avengers, les justiciers masqués ne reculeront devant rien pour vous attirer dans les salles de cinéma.

Bien entendu, ils ne seront pas les seuls. Quelques visages familiers tenteront également de vous courtiser (Men in Black III, Jason Bourne : L’héritage, Total Recall)... sans compter les innombrables stars de dessins animés (Rebelle, L’Âge de glace : La dérive des continents).

En attendant le coup d’envoi de cette période charnière de l’année, la préférée des amateurs de popcorn, jetons au coup d’œil aux boulets de canon que les États-Unis s’apprêtent à tirer en notre direction.


Mai

Avengers : Le film (The Avengers) Sortie en salle : 4 mai

Réalisé par Joss Whedon

Mettant en vedette Scarlett Johansson, Chris Evans, Samuel Jackson et Robert Downey Jr.

L’été démarre sur les chapeaux de roues avec sept super héros pour le prix d’un. Au programme de cette offrande des studios Marvel distribuée par Disney, l’Homme de fer (Robert Downey Jr.), Thor (Chris Hemsworth), la Veuve noire (Scarlett Johansson), Œil-de-Faucon (Jeremy Renner), l’Incroyable Hulk (Mark Ruffalo) et Captain America (Chris Evans). Leur mission : sauver le monde d’une menace dévastatrice. Rien de moins.

Le réalisateur Joss Whedon n’est pas étranger à l’univers des super héros.

On lui doit notamment la série télé culte Buffy the Vampire Slayer, qui lui a permis de gagner une légion de fans fidèles.


Le dictateur (The Dictator)

Sortie en salle : 11 mai

Réalisé par Larry Charles

Mettant en vedette Sacha Baron Cohen, Anna Faris et Ben Kingsley

Après avoir incarné un reporter télé kazakh sexiste, homophobe, antisémite et raciste en 2006 (l’hilarant Borat) et un journaliste mode autrichien homosexuel en 2009 (le décevant Brüno), Sacha Baron Cohen se glisse sous les traits – et l’uniforme – d’un dictateur d’un pays du Moyen-Orient obligé de refaire sa vie à New York.

Le comique britannique a déjà réussi à soulever une minicontroverse sur le tapis rouge des Oscars en renversant une urne pleine de cendres sur l’animateur Ryan Seacrest. Espérons que le film sera plus drôle que ce coup d’éclat.


Men in Black III

Sortie en salle : 25 mai

Réalisé par Barry Sonnenfeld

Mettant en vedette Will Smith, Tommy Lee Jones et Josh Brolin

Men in Black III marque non seulement les retrouvailles des deux agents très spéciaux, mais également le retour de Will Smith, qu’on n’avait pas vu au cinéma depuis le très moyen Sept vies (Seven Pounds) en 2009. Dans ce troisième volet, le comédien et son complice, Tommy Lee Jones, se retrouvent propulsés dans les années 1980. Selon la rumeur, Lady Gaga ferait une brève apparition à l’écran. Lui aurait-on confié le rôle de Madonna ?

Autres sorties attendues : Dark Shadows, Battleship, What to Expect When You’re Expecting


Juin

Prometheus

Sortie en salle : 8 juin

Réalisé par Ridley Scott

Mettant en vedette Noomi Rapace, Michael Fassbender et Charlize Theron

Un projet entouré de mystère. Inspiré de la saga Alien, Prometheus fait baver les fans de science-fiction depuis bientôt deux ans. La récente mise en ligne de sa bande-annonce n’a fait qu’augmenter l’hystérie. Musique oppressante, images saccadées, tension palpable, cris d’horreur... On comprend l’impatience.

Signalons aussi la présence au générique de deux stars montantes du cinéma international, la Suédoise Noomi Rapace (la trilogie Millénium) et l’Allemand Michael Fassbender (Shame).


Rebelle (Brave)

Sortie en salle : 22 juin

Réalisé par Mark Andrews et Brenda Chapman

Qui dit été dit Pixar. Après l’inégal Cars 2, cette nouvelle offrande des célèbres studios d’animation promet de rallier public et critique. Rebelle brosse le portrait de l’impétueuse Merida, une princesse aventurière qui n’attend personne pour se lancer dans l’inconnu, quitte à enfreindre quelques lois et attirer le malheur sur le royaume de son père, le roi d’Écosse. La presse internationale souligne qu’il s’agit de la première véritable héroïne de Pixar. Souhaitons que Jessie l’écuyère (Histoire de jouets 2), Doris (Trouver Nemo) et EVE (Wall-E) ne le prennent pas trop personnellement.

Autres sorties attendues : Snow White and the Huntsman, Madagascar 3 : Europe’s Most Wanted, Jack and the Giant Killer, Rock of Ages, Abraham Lincoln : Vampire Hunter, G.I. Joe : Retaliation, Magic Mike, Take this Waltz


Juillet

L’extraordinaire Spider-Man (The Amazing Spider-Man)

Sortie en salle : 3 juillet

Réalisé par Marc Webb

Mettant en vedette Andrew Garfield, Emma Stone et Rhys Ifans

Devant une franchise en perte de vitesse, qu’est-ce qu’on fait ? On explore les origines des personnages ! Après Batman (Batman Begins) et James Bond (Casino Royale), c’est au tour de Spider-Man de subir une transformation. Ce nouveau chapitre de l’histoire de l’homme-araignée revisite l’adolescence de Peter Parker. Exit Sam Raimi, Tobey Maguire et Kirsten Dunst. Dites bonjour à Marc Webb (500 Days of Summer), Andrew Garfield (la révélation du drame Le réseau social) et Emma Stone (la pétillante star d’Easy A et La couleur des sentiments).


L’ère de glace : La dérive des continents (Ice Age : Continental Drift)

Sortie en salle : 13 juillet

Réalisé par Steve Marino

La saga animée ne montre aucun signe de fatigue. Sorti à l’été 2009, le troisième volet et précédent chapitre des aventures de Sid, Manny et Diego, L’Aube des dinosaures, avait amassé des recettes de 886,7 M$ dans le monde. Cette fois-ci, le curieux trio se lance dans un plus grand périple après qu’un cataclysme eu engendré une dérive des continents. Mais la question que tout le monde se pose : Scrat finira-t-il par mettre la patte sur son fameux gland ?


L’Ascension du chevalier noir (The Dark Knight Rises)

Sortie en salle : 20 juillet

Réalisé par Christopher Nolan

Mettant en vedette Christian Bale, Tom Hardy, Anne Hathaway, Joseph Gordon-Levitt et Marion Cotillard

Les attentes sont élevées, très élevées envers ce film. Et pour cause. Christopher Nolan élève la barre chaque fois qu’il retourne derrière la caméra. Le réalisateur britannique, à qui on doit notamment les inoubliables Memento (2000) et Inception (2010), a ressuscité la saga de l’homme chauve souris avec Batman : Le commencement et Le chevalier noir au cours des dernières années. L’Ascension du chevalier noir, reprend huit ans après les événements du volet précédent, marque l’entrée en scène de la femme chat (Anne Hathaway, dont le costume a beaucoup fait jaser lors du tournage) et de Bane (Tom Hardy), un criminel de guerre à l’impressionnante force physique. Signalons le retour des personnages joués par Michael Caine, Gary Oldman et Morgan Freeman.

Autres sorties attendues : To Rome with Love, Savages, Ted, Neighborhood Watch


Août

Jason Bourne : L’héritage (The Bourne Legacy)

Sortie en salle : 3 août

Réalisé par Tony Gilroy

Mettant en vedette Jeremy Renner, Rachel Weisz, Edward Norton et Joan Allen

Une autre franchise ayant subi une métamorphose quasi complète. Jeremy Renner (Le démineur) remplace Matt Damon dans ce long métrage réalisé par Tony Gilroy (le scénariste des trois premiers chapitres), qui succède à Paul Greengrass. Inspiré du roman La peur dans la peau d’Éric Van Lustbader (qui fait suite à ceux de Robert Ludlum, mort en 2001), ce quatrième épisode des aventures du tueur amnésique compte sur une bande-annonce anxiogène qui annonce beaucoup d’action et de suspense.


Total Recall

Sortie en salle : 3 août

Réalisé par Len Wiseman

Mettant en vedette Colin Farrell, Kate Beckinsale et Jessica Biel

Un remake du film de science-fiction de Paul Verhoeven mettant en vedette un jeune Arnold Schwarzenegger en 1990. Colin Farrell prend la place de l’ex-gouverneur de la Californie dans le rôle de Doug Quaid, citoyen lambda de l’Euromerica, de 2084, qui tente d’égayer sa vie en se faisant implanter les souvenirs d’un agent secret en mission. Bien entendu, l’opération ne se passe pas comme prévu et le pauvre est pris en chasse par une mystérieuse organisation. Sony le dit ouvertement : il pourrait s’agir du premier chapitre d’une longue série de films... si le succès est au rendez-vous, bien entendu.

Autres sorties attendues : Hope Springs, The Expendables 2, Sparkle, Premium Rush

 

Commentaires
Loading