/sports/others
Navigation
Kayak

Émilie Fournel se qualifie pour la finale du K-1 500 m en Pologne

Émilie Fournel
Photo Archives Émilie Fournel (à droite).

Coup d'oeil sur cet article

La kayakiste Émilie Fournel a atteint la finale de K-1 500 m, vendredi, à la Coupe du monde de canoë-kayak de vitesse disputée à Poznan, en Pologne.

Première de sa vague en préliminaires, la Dorvaloise a ensuite fini deuxième de sa course de demi-finale afin de mettre la main sur un laissez-passer pour la finale A.

L’Ontarienne Kathleen Fraser, qui participait elle aussi à l’épreuve, a pris le cinquième rang de la demi-finale. Elle sera en action lors de la finale C, samedi.

Le Trifluvien Richard Dober fils et le Gatinois Steven Jorens sont passés bien près eux aussi de se qualifier pour la finale A au K-2 1000 m. Troisièmes de sa vague en préliminaire, le duo québécois a enregistré le quatrième chrono de sa course de demi-finale. Comme seules les trois premières embarcations accédaient à la finale A, Dober et Jorens prendront part à la finale B.

Toujours au K-2 1000 m, Philippe Duchesneau, de Saint-Denis-de-Brompton, et Christopher Mehak, de Toronto, ne sont pas parvenus à avancer en finale. La paire a terminé septième de sa demi-finale, ce qui n’était pas suffisant pour atteindre la ronde suivante.

En K-4 féminin, Lissa Bissonnette, d’Austin, en Estrie, Nicole Brown, Michelle Russell et Aleksa Irvin ont terminé au quatrième rang de la demi-finale du 500 m. Le quatuor est lui aussi exclu des finales.

Chez les autres Canadiens en action vendredi, Adam Van Koeverden a gagné la demi-finale du K-1 1000 m et sera de la finale A samedi, de même que les canoéïstes Mark Oldershaw et Benjamin Russell, qui se sont tous les deux qualifiés en C-1 1000 m. Deuxièmes de leur demi-finale de C-2 1000 m, Paul Bryant et Roland Varga ont également obtenu leur place en finale.

Commentaires