/news/politics
Navigation
Manif nocturne

Soixante-neuf arrestations

Manifestation feu
Joël Lemay
Des manifestants ont mis le feu à des matériaux de construction et aux objets se trouvant sur la voie publique.

Coup d'oeil sur cet article

Ce sont finalement 69 personnes qui ont été arrêtées à l’occasion de la 26e manifestation nocturne qui a donné lieu à de nombreux débordements et à des échanges musclés entre policiers et manifestants, samedi soir, à Montréal.

Dès le début la marche, soit vers 21 h, l’événement a été déclaré illégal puisqu’aucun trajet n’a été fourni aux policiers, conformément aux nouvelles législations adoptées vendredi, soit la loi 78 votée par l’Assemblée nationale ainsi que le règlement P-6 adopté par la Ville de Montréal.

Les policiers ont toutefois indiqué aux manifestants qu’ils ne procéderaient pas à une dispersion s’ils respectaient un certain trajet. La foule, estimée à près de 5000 personnes, a donc pu défiler de façon pacifique durant près d’une heure.

C’est peu après 22 h que la situation a basculé alors que deux arrestations sont survenues à l’angle des rues University et Sherbrooke pour refus d’obtempérer. Des irritants chimiques auraient ensuite été lancés à l’endroit des policiers qui ont donné plusieurs avis de dispersion à la foule.

Une troisième arrestation est survenue vers 23 h, en raison de méfaits commis sur une voiture de police.

Les policiers ont avisé la foule que la manifestation était terminée et que ceux qui s’y opposaient seraient arrêtés.

L’ambiance a rapidement dégénéré par la suite et plusieurs projectiles tels que des roches ont été lancés en direction des policiers, donnant ainsi lieu à de nombreuses arrestations.

« Ça ressemblait à hier (vendredi) soir, mais il y avait vraiment un noyau dur qui souhaitait la confrontation », a souligné le porte-parole du SPVM, Ian Lafrenière, au sujet de l’ambiance qui régnait dans la nuit de samedi à dimanche.

En matinée dimanche, le porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal, Yannick Ouimet, dénombrait 69 arrestations, dont 33 effectuées lors d'une arrestation de masse.

Des équipes de la Sûreté du Québec (SQ) étaient sur les lieux afin de prêter main-forte au SPVM. Les services d’incendie ont également été dépêchés sur les lieux en raison de deux feux allumés sur la voie publique près de l’intersection des rues Saint-Denis et Ontario.

Le tout a pris fin peu après 2 h, alors que des cols bleus procédaient à l'opération nettoyage.
On ne dénombre aucun blessé sérieux, tant du côté des citoyens que des policiers.

Règlement antimasque

Vers 20 h 30, soit juste avant le départ de la marche, le SPVM avait lancé un avis verbal aux manifestants réunis, leur indiquant qu’il était désormais interdit de porter un masque lors d’une manifestation.

Au début de l’événement, peu de manifestants étaient masqués.

« C’est seulement un moyen de se protéger des gaz lacrymogènes », a indiqué Simon, un étudiant du Cégep de Saint-Laurent qui portait des lunettes de ski. Les policiers lui ont d’ailleurs demandé de les retirer peu de temps avant le début de la manifestation.

« C’est injuste, il n’y a pas de rapport direct entre violence et masque, a pour sa part souligné Richard qui défilait à visage couvert. [...] C’est une tentative de diversion de l’administration Tremblay, ils ne s’attaquent pas au vrai problème », a-t-il ajouté.

Une autre manifestation a eu lieu du côté de Sherbrooke samedi soir. L’événement s’est déroulé de façon pacifique dans les rues du centre-ville et à peine quelques personnes étaient masquées.
 

Nouveau règlement municipal «antimasque»

http://ville.montreal.qc.ca/sel/sypre-consultation/afficherpdf?idDoc=23794&typeDoc=1

VILLE DE MONTRÉAL

RÈGLEMENT

12-024

RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LA PRÉVENTION DES TROUBLES DE LA PAIX, DE LA SÉCURITÉ ET DE L’ORDRE PUBLICS, ET SUR L’UTILISATION DU DOMAINE PUBLIC (R.R.V.M., CHAPITRE P-6)

Vu les articles 62, 66 et 85 de la Loi sur les compétences municipales (L.R.Q., chapitre C-47.1);

À l’assemblée du 18 mai 2012, le conseil de la Ville de Montréal décrète :

1. Le Règlement sur la prévention des troubles de la paix, de la sécurité et de l’ordre publics, et sur l’utilisation du domaine public (R.R.V.M., chapitre P-6) est modifié par l’insertion, après l’article 2, de l’article suivant :

« 2.1. Au préalable de sa tenue, le lieu exact et l’itinéraire, le cas échéant, d’une assemblée, d’un défilé ou autre attroupement doit être communiqué au directeur du Service de police ou à l’officier responsable.

Une assemblée, un défilé ou un attroupement pour lequel le lieu ou l’itinéraire n’a pas été communiqué, ou dont le déroulement ne se fait pas au lieu ou conformément à l’itinéraire communiqué est une assemblée, un défilé ou un attroupement tenu en violation du présent règlement.

La présente disposition ne s’applique pas lorsque le Service de police, pour des motifs de prévention des troubles de paix, de la sécurité et de l’ordre publics, ordonne un changement de lieu ou la modification de l’itinéraire communiqué. ».

2. Ce règlement est modifié par l’insertion, après l’article 3.1, de l’article suivant :

« 3.2. Il est interdit à quiconque participe ou est présent à une assemblée, un défilé ou un attroupement sur le domaine public d’avoir le visage couvert sans motif raisonnable, notamment par un foulard, une cagoule ou un masque. ».

3. Ce règlement est modifié par l’insertion, après l’article 6, de l’article suivant :

« 6.1. Le présent règlement s’applique à l’ensemble du territoire de la Ville de Montréal et remplace toute disposition de même nature ou portant sur le même objet, dans la mesure où une telle disposition est incompatible avec une disposition du présent règlement. ».

4. L’article 7 de ce règlement est remplacé par le suivant :

« 7. Quiconque contrevient au présent règlement commet une infraction et est passible :

1° pour une première infraction, d'une amende de 500 $ à 1 000 $;

2° pour une première récidive, d'une amende de 1 000 $ à 2 000 $;

3° pour toute récidive additionnelle, d'une amende de 2 000 $ à 3 000 $. ».

Voici le fil des événements en direct:

02h25 : les policiers effectuent une derrière tournée  dans le « secteur chaud » pour s’assurer que le calme est bel et bien revenu. La manifestation est terminée.

02h13 : Des vitrines d’un autobus utilisé par le SPVM auraient été fracassées.

02h01 : Les policiers ont trouvé, sur le trottoir de la rue Saint-Denis, un sac à dos contenant des cocktails Molotov.

01h59 : Autre arrestation à l’intersection de la rue Sanguinet et du boulevard De Maisonneuve.

01h56 : Les cols bleus de la ville de Montréal sont arrivés afin de procéder au nettoyage de la rue Saint-Denis.

01h51 : Les policiers auraient arrêté le suspect responsable des deux incendies sur Saint-Denis et Ontario.

01h38 - Les arrestations seraient terminées et les policiers se retirent de la rue Saint-Denis. On se prépare à rouvrir la rue Saint-Denis.

01h33 - D’autres arrestations sont en cours sur Saint-Denis pour un total de dix détenus.

01h28 - Les policiers quittent avec les quatre personnes arrêtées à l’intersection Saint-Denis et De Maisonneuve.

01h22 - Plusieurs arrestations sont effectuées à l’intersection De Maisonneuve et Saint-Denis.

01h17 - Les manifestants qui refusent de quitter le secteur Saint-Denis se regroupent à l’intersection De Maisonneuve. Les quatre groupes d’intervention des forces policières  commencent une opération d’encerclement de l’intersection.

01h13 - Deux fourgons viennent de quitter pour le poste de police avec 26 manifestants arrêtés.

01h10 - Les policiers viennent d’arrêter un manifestant pour des voies de fait à l’endroit d’un policier.

01h08 - L’opération de nettoyage de Saint-Denis se termine. Il y a beaucoup de curieux qui circulent librement sur Saint-Denis. Le deuxième incendie est éteint à l’intersection Saint-Denis et Ontario.

00h56 - Beaucoup de clients des bars et des manifestants réfugiés dans les boutiques quittent l’intersection avant que les policiers procèdent aux arrestations.

00h52 - Un avis est donné à tous ceux qui sont sur place de quitter les lieux immédiatement sinon ils seront arrêtés.

00h49 - Quatre groupes d’intervention des forces policières effectuent le nettoyage de Saint-Denis à l’intersection d’Ontario. Il y a eu deux autres arrestations.

00h45 - Des spectateurs au bar le Saint-Bock sur Saint-Denis lancent des chaises aux policiers. Un avis est donné aux clients du bar.

00h37 - L’incendie brûle toujours et les pompiers attendent l’ouverture de Saint-Denis par le SPVM pour intervenir.

00h35 - Importante opération en cours pour effectuer l’arrestation des manifestants sur Saint-Denis et Ontario.

00h32 - Les policiers et les pompiers se font lancer des projectiles par les manifestants. Ils doivent se retirer en attendant une intervention plus massive.

00h27 - Les pompiers du S.I.M. sont demandés à l’intersection Ontario et Saint-Denis.

00h22 - Les spectateurs postés sur les balcons des logements sur Saint-Denis encouragent  les manifestants.

00h19 - Les manifestants sont rassemblés coin Ontario et Saint-Denis et tentent d’allumer des amoncellements de débris sur  la chaussée.

00h12 - Beaucoup de manifestants masqués remontent Saint-Denis vers le nord pour emprunter Sherbrooke en direction est et redescendent sur Berri en direction sud.

00h08 - Les policiers effectuent une arrestation à l’intersection Ontario et Saint-Denis.

00h07 - Dans l’intervention de Saint-Dominique et Prince-Arthur un manifestant aurait été blessé à la tête.

00h00 - Un deuxième incendie est allumé à l’intersection de Emery et Saint-Denis par les manifestants en colère.

23h57 - Les manifestants hostiles repoussés sur Saint-Denis veulent se regrouper sur Berri.

23h52 - Les policiers effectuent une arrestation sur Saint-Denis et Ontario pour agression à l’endroit d’un policier.

23h51 - Les pompiers arrivent coin Saint-Denis et Ontario et ils sont protégés par le groupe d’intervention.

23h49 - Intervention importante de nettoyage des manifestants sur Saint-Denis à partir de Sherbrooke vers le sud.

23h47 - Les policiers demandent l’intervention du Service des incendies Saint-Denis et Ontario.

23h45 - Les manifestants ont  installé des barricades de matériaux de construction et tentent d’y mettre le feu à l’intersection Saint-Denis et Ontario.

23h42 - Une vingtaine d’arrestations sont effectuées coin Saint-Dominique et Prince-Arthur.

23h39 - Le SPVM tente de disperser les manifestants sur Sherbrooke.

23h37 - Une autre arrestation à l’intersection de Sherbrooke et  Hôtel-de-Ville. Le manifestant a lancé des projectiles aux policiers.

23h36 - Il y a quatre arrestations Sainte-Catherine et Saint-Denis.

23h35 - Saint-Laurent au nord de Sherbrooke, les manifestants seraient très agressifs et la SQ est en poursuite.

23h29 - Un groupe de résistance sur Ontario à l’ouest de Berri et un deuxième sur De Maisonneuve.

23h24 - Un noyau hostile aux policiers sur Ontario à l’ouest de Berri. Les manifestants lancent des projectiles.

23h21 - Il y a trois arrestations Saint-Hubert au nord de Sainte-Catherine. Les manifestants avaient refusé d’obtempérer

23h16 - Il y a plusieurs arrestations des manifestants qui refusent d’obtempérer dans le quadrilatère.

23h13 - Les groupes d’intervention SQ et SPVM entrent en action à l’intersection Berri et de Maisonneuve et Berri et Sainte-Catherine.Quatre pelotons sont en mode «dispersion».

23h10 - Un autre avis est donné à la foule. «La manifestation est terminée et il n’y aura plus de manifestation ce soir. Ceux qui refusent seront arrêtés.» SPVM.

23h08 - Une autre arrestation d’un manifestant pour des méfaits à une voiture auto-patrouille du SPVM sur Berri et Saint-Dominique.

23h05 - La tête de la manifestation est sur Berri à la hauteur d’Ontario. De nombreux projectiles sont lancés aux policiers.

23h03 - Le GI de la SQ est en renfort au policiers SPVM pour les interventions.

22h58 - Les manifestants masqués à la tête sont maintenant à la queue de la manifestation qui est en direction est sur la rue Sherbrooke.

22h55 - Les manifestants masqués sont ciblés dans les arrestations à l’intersection Sherbrooke et Saint-Laurent.

22h52 - Important mouvement de foule vers le nord sur Saint-Laurent. Les manifestants quittent par tous les accès.

22h46 - Un avis est donné. «LA MANIFESTATION EST FINIE. LES 300 PREMIERS MANIFESTANTS SERONT ARRÊTÉS.»

22h45 - Tous les manifestants sont sur le boulevard Saint-Laurent en direction sud. Ça brasse à l’avant de la manifestation.

22h42 - Un passant a reçu un projectile en plein visage à l’intersection de Hutchison et Des Pins. Il a le visage ensanglanté et il se dirige vers l’Hôtel-Dieu.

22h39 - Les manifestants poursuivent la marche sur Saint-Laurent en direction sud en route vers Sherbrooke.

22h36 - Un avis est donné à la foule que le SPVM va procéder à la dispersion des 300 premiers manifestants à la tête de la marche. Les groupes d’intervention sont en place pour les arrestations.

22h29 - Il y a un mouvement de la foule sur Des Pins en direction est.

22h28 - Un autre avis est donné aux manifestants de se disperser en direction est sur Prince-Arthur et Milton.

22h23 - Le SPVM est en mode dispersion et demande aux manifestants de se diriger calmement sur les rues Prince-Arthur et Milton en direction est.

22h20 - Les deux manifestants ont été arrêtés pour refus d’obtempérer.

22h19 - Un avis de dispersion est donné aux manifestants à l’intersection de Milton et University.

22h17 - Des gaz auraient été lancés en direction des policiers à l’intersection de Sherbrooke et University.

22h16 - Deux arrestations son effectuées à l’intersection d’University et Sherbrooke.

22h14 - Les manifestants empruntent la rue University en direction sud. Des roches sont lancées sur un peloton d’intervention qui était en retrait des manifestants.

22h12 - Au passage des manifestants, plusieurs autocollants rouges sont fixés sur les  automobiles.

22h07 - Les manifestants pénètrent sur le campus de l’université McGill à partir de Sherbrooke.

22h06 - Des Black Blocks sont dans les premiers rangs à la tête de la manifestation. Une troisième pièce pyrotechnique est lancée sur McGill College.

22h04 - La signalisation est déplacée sur le passage des manifestants qui se dirigent sur McGill en direction nord pour se rendre jusqu'aux bureaux du premier ministre.

21h59 - La foule est toujours évaluée à 5000 manifestants qui approchent de l’intersection Sainte-Catherine et University.

21h57 - Tous les manifestants sont sur la rue Sainte-Catherine en direction ouest dans le sens inverse de la circulation.

21h53 - Plusieurs manifestants se sont masqués le visage et simulent de mettre en joue les policiers.

21h51 - Le QG du SPVM est protégé à l’approche des manifestants sur Sainte-Catherine en direction ouest.

21h50 - Les manifestants empruntent la rue Sainte-Catherine en direction ouest dans le sens inverse de la circulation.

21h49 - Des cannettes de bière ont été lancées en direction des policiers à vélos qui encadrent la marche.

21h46 - Une deuxième pièce pyrotechnique est lancée à l’intersection Saint-Laurent et Ontario.

21h44 - Une  nouvelle évaluation de la foule est fixée à 5000 manifestants qui défilent du Saint-Laurent en direction sud.

21h43 - Les manifestants à l’avant sont cagoulés et vêtus de noir et très hostiles à la présence des policiers.

21h41 - L’évaluation de la foule est maintenant de 3500 manifestants.

21h39 - La manifestation est sur Sherbrooke en direction ouest à la hauteur de l’intersection Hôtel-de-Ville.

21h38 - Les manifestants scandent  «Je m’en ca...» et l’avant de la manifestation est très hostile aux policiers.

21h35 - Les membres du Black Block qui forment la garde rapprochée de «Philippe le panda» ont tous des sacs à dos.

21h32 - La manifestation se dirige maintenant sur la rue Cherrier en direction ouest.

21h30 - Un sixième avis est donné aux manifestants à la tête de la manifestation de ne pas consommer de l’alcool et de ne plus lancer de projectiles aux policiers.

21h28 - La tête de la manifestation est très hostile aux policiers qui encadrent la marche sur Berri en direction nord.

21h26 - Plusieurs manifestants portent le foulard au cou sans se masquer le visage.

21h25 - Les manifestants empruntent Berri en direction nord à partir de la rue Ontario.

21h24 - Il y a quinze membres du Black Block dans la manifestation. Dix sont dans les premiers rangs et cinq autres vers le milieu de la manifestation.

21h22 - La manifestation emprunte la rue Ontario vers l’ouest. Des membres du Black Block sont à la tête de la manifestation.

21h20 - Des membres du Black Block arrivent sur Saint-André et se joignent à la manifestation.

21h18 - La tête de la manifestation est survoltée et emprunte la rue Robin vers l’ouest à partir de Amherst.

21h17 - La foule est évaluée à 2000 manifestants, tous en direction nord sur la rue Amherst.

21h16 - La manifestation a été déclarée illégale à trois reprises à cause de la présence de manifestants masqués et faute d’un itinéraire. Il n’y a pas de dispersion.

21h14 - Les manifestants sont sur Amherst en direction nord. Les quatre membres du Black Block forment une garde rapprochée à «Philippe le panda».

21h13 - Premier projectile de lancé aux policiers à l’intersection Amherst et René-Lévesque.

21h11 - Peu de manifestants sont masqués, mais  il y a quatre manifestants du Black Block qui sont surveillés de près.

21h08 - Les marcheurs empruntent René-Lévesque en direction est.

21h06 - Les manifestants partent  sur Berri en direction sud

21h05 - La manifestation est déclarée illégale mais il n’y aura pas de dispersion.

21h03 - Les policiers bloquent Sainte-Catherine ouest et invitent les manifestant à emprunter Berri nord ou sud.

21h01 - Un manifestant en état d’ébriété est arrêté par les policiers.

20h56 - Les manifestants débordent dans la rue et scandent «On avance, on ne recule pas!»

20h54 - La foule est évaluée à 1500 manifestants à la place Émilie-Gamelin.

20h42 - Un habitué des manifestations nocturnes «Philippe le panda» est arrivé à la place Émilie-Gamelin.

20h40 - Un avis a été donné à un manifestant par un policier, ce qui a provoqué un tollé dans la  foule.

20h37 - Les manifestants à la place Émilie-Gamelin sont survoltés. Le périmètre Berri- Saint-Denis est fermé.

20h35 - Les policiers se retirent de la place Émilie-Gamelin et demeurent en retrait.

20h33 - Les manifestants s’enflamment lorsqu’un policier donne un avis de retrait d’un masque.

20h32 - Un avis sur le bon déroulement de la manifestation est donné aux 200 manifestants à la place Émilie-Gamelin.

«Philippe le panda»
Manifestation feu
Joël Lemay
5000 manifestants sur les lieux
Manifestation feu
Joël Lemay
Certains défiaient la loi «antimasque»
Manifestation feu
Joël Lemay
Peu de manifestants étaient masqués au début de la soirée.
Manifestation feu
Joël Lemay
Commentaires
Loading