Actualité | Éducation

étudiants | grève

Nadeau-Dubois s’en ira

Sarah-Maude Lefebvre

Sarah-Maude Lefebvre @

Journal de Montréal, Publié le: | Mise à jour:

Nadeau

S’avouant « épuisé psychologiquement », le porte-parole de la CLASSE, Gabriel Nadeau-Dubois, quittera le mouvement étudiant à la fin de la grève.

« Je demanderai au congrès cette fin de semaine de prolonger mon mandat comme porte-parole jusqu’à la fin de la grève. Mais, après, je tirerai ma révérence », a-t-il confié au Journal.

Ce dernier quittera donc ses fonctions au sein de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante, devenue la CLASSE à l’occasion du conflit, lorsque les étudiants et le gouvernement en arriveront à une sortie de crise.

Pression

« Après plus de deux ans au sein du mouvement étudiant, j’ai envie de passer à autre chose », explique-t-il. « Les derniers mois, surtout, ont été très exigeants. J’ai ressenti beaucoup de pression, autant à l’interne qu’à l’externe de la CLASSE. J’ai besoin de me reposer. »

Même si le « cœur y est toujours », Gabriel Nadeau-Dubois avoue être « fatigué » d’être toujours sous la lumière des projecteurs.

« C’est un désavantage majeur et c’est un peu ironique. Des trois porte-parole étudiants, je suis celui qui a le moins de pouvoir, mais qui est le plus en vue. Je suis celui à qui on a fait porter le plus la responsabilité de l’impasse actuelle. »

« Je suis un peu tanné du scandale qu’il y a autour de moi, des articles et des blogues qui portent sur mon habillement, mon orientation sexuelle, etc. Tout ça n’a rien à voir avec la grève. »

Gabriel Nadeau-Dubois affirme toutefois être toujours aussi motivé. « Je serais incapable de voir la grève se terminer et en être un simple spectateur. »

Bureau-Blouin soulagé

Hier, le leader de la FECQ, Léo Bureau-Blouin, a remis le flambeau à la nouvelle présidente de son association, Éliane Laberge, une étudiante de 19 ans du Collège de Rosemont.

Visiblement soulagé, M. Bureau-Blouin s’est toutefois avoué « déçu » de quitter les lieux sans que le conflit soit réglé.

« Mais j’ai confiance que nous en arriverons finalement à une sortie de crise », a-t-il affirmé hier.

 

Vos commentaires

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre netiquette.

Pour signaler un problème avec Disqus ou avec la modération en général, écrivez à moderation@quebecormedia.com.
Les commentaires sont modérés. Vous pouvez également signaler aux modérateurs des commentaires que vous jugez inappropriés en utilisant l'icône.

Commentaires propulsés par Disqus