/news/currentevents
Navigation
Affaire Magnotta

Chaise à vendre

magnotta chaise
Photo Thomas Peter / Reuters

Coup d'oeil sur cet article

La chaise occupée par le présumé meurtrier Luka Rocco Magnotta tout juste avant son arrestation a été mise en vente sur le site eBay. D’autres objets liés à ce Canadien pourraient bien connaître pareil sort.

« Ce n’est que le premier objet d’une longue liste d’items qui vont apparaître sur Internet pour être vendus », est d’avis Eric Gein, co-propriétaire de serialkillersink.net où les collectionneurs se procurent des objets liés à des meurtriers notoires.

Magnotta a été arrêté la semaine dernière dans un cybercafé de Berlin au terme d’une chasse à l’homme mondiale. Il est suspecté d’avoir tué et démembré un étudiant, puis d’avoir commis des outrages à son corps, immortalisant le tout dans un vidéo.

Ce serait le propriétaire du café qui a mis la chaise en vente sur eBay. L’enchère a atteint près de 1 500 $ avant que le site n’y mette fin.

Lettres signées

M. Gein ne serait pas surpris de voir des vêtements de Magnotta être mis en vente sur des sites comme le sien sous peu. Ni même les caméras qu’il aurait utilisées pour filmer son crime.

Des lettres signées de sa main se vendront aussi comme des petits pains chauds, croit-il. « S’il en écrit peu, on pourrait les vendre environ 1 000 $ », ajoute M. Gein.

Il explique que la plupart de ses clients recherchent des objets liés de près à des meurtriers célèbres pour les installer bien en évidence chez eux et s’en vanter auprès de leurs invités.

D’autre part, la police de Montréal a confirmé hier que le pied et la main envoyés à Vancouver appartenaient bel et bien à l’étudiant chinois Jun Lin.

Avec l’Agence QMI

Commentaires