Actualité | Santé

Sécurité

Le casque de vélo obligatoire pour les mineurs?

Sarra Guerchani / Agence QMI

Publié le: | Mise à jour:

Le casque protecteur

Photo Agence QMI / Archives

Des pédiatres de quatre centres hospitaliers universitaires du Québec demandent au gouvernement de forcer les jeunes de moins de 18 ans à porter un casque en circulant en vélo au Québec.

«Les blessures à vélo sont la troisième cause de blessures chez les enfants de 10 à 14 ans», dit le Dr Richard Bélanger, pédiatre de Centre hospitalier universitaire de Québec.

Le Dr Jean Yves Frappier, chef des sections de médecine de l’adolescence et de pédiatrie sociale du CHU Sainte-Justine de Montréal, souligne que «le taux de port du casque se situe aux environs de 50%, mais seulement entre 20% et 27% chez les adolescents. C’est un pourcentage beaucoup trop faible».

Selon ces médecins, rendre le port du casque obligatoire chez les moins de 18 ans permettrait de réduire considérablement les accidents graves et mortels à vélo.

«Porter un casque peut réduire de 85% le risque d’avoir un traumatisme crânien», a indiqué Dr Claude Cyr, pédiatre du CHU de Sherbrooke.

«Il n’y a aucun cas de mortalité lorsque les enfants portaient un casque en vélo», a renchéri Jeffrey Atkinson, neurochirurgien à l'Hôpital de Montréal pour enfants.

Un investissement plutôt qu’une dépense

Selon le Dr Jean-Yves Frappier, un tel règlement ne représente pas une dépense, mais un investissement. «Le système de santé va payer pour les gens qui se font hospitaliser, il vaut mieux investir dans la prévention», a-t-il précisé.

Selon les médecins, chaque dollar investi dans les casques permet d’économiser 30$ en coût pour la société.

Les médecins ont déjà rencontré les ministères de la Santé et des Transports pour demander un amendement à la loi sur la sécurité routière.

 

Vos commentaires

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre netiquette.

Pour signaler un problème avec Disqus ou avec la modération en général, écrivez à moderation@quebecormedia.com.
Les commentaires sont modérés. Vous pouvez également signaler aux modérateurs des commentaires que vous jugez inappropriés en utilisant l'icône.

Commentaires propulsés par Disqus