/travel
Navigation
La Citadelle de Québec

Un joyau du patrimoine

La Citadelle de Québec
photo agence qmi, SIMON CLARK La Citadelle de Québec

Coup d'oeil sur cet article

Dominant Québec, la Citadelle n’offre pas que des vues spectaculaires sur la ville, c’est également un important lieu de mémoire dont les visites guidées entraînent le visiteur dans près de 400 ans d’histoire.

La Citadelle étant une garnison militaire active, la présence d’un guide est essentielle. De toute façon, il serait bien imprudent de se lancer seul au travers de cet imposant labyrinthe. C’est qu’en prévision du 100e anniversaire du Royal 22e Régiment, en 2014, d’importants travaux de réfection et d’agrandissement sont en cours.

Suivez le guide

La visite débute par la raison d’être de ce Lieu historique national du Canada, classé depuis 1985, sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce joyau patrimonial et militaire, construit en forme d’étoile, n’est pas qu’un site historique, gardien de mémoire, c’est aussi la plus importante fortification en Amérique du Nord encore occupée par les troupes du Royal 22e Régiment depuis 1920. Dans cette forteresse, on retrouve deux bâtiments construits sous le régime français, l’unique porte authentique du Vieux-Québec (la Porte Dalhousie), la résidence officielle du Royal 22e Régiment, le Musée Royal 22e Régiment, la résidence du Gouverneur général du Canada et de nombreux édifices très bien conservés.

On y apprend l’histoire de sa construction, en forme de polygone à quatre angles, par les ingénieurs royaux sur des fortifications françaises dont l’origine remonte au 17e siècle. On découvre ce que sont les casemates (bâtiments cachés dans les remparts) et quelles sont les fonctions des 35 bâtiments qui la constituent.

Pour que jamais on n’oublie

Si la très grande majorité de ces bâtiments ne sont pas ouverts au public, ce dernier a cependant accès aux deux musées (une ancienne poudrière française de 1750 et une vieille prison militaire de 1842) et à leur imposante collection d’artefacts. Alors que le premier retrace les différents régimes dans la ville de Québec, l’autre s’attarde sur les faits d’armes et les missions de paix des militaires du Royal 22e Régiment. Dans les différentes salles, des pièces militaires uniques (médailles, dessins, armes, notes manuscrites, répliques d’uniformes) y sont exposées.

En saison estivale et jusqu’à la fête du Travail, il est également possible d’assister aux cérémonies militaires de la Relève et de la Retraite de la garde en rouge du Royal 22e Régiment. La Musique régimentaire et la présence de Bâtisse, le bouc mascotte du Régiment et des musiciens coiffés de l’imposant casque de poil noir, sans oublier le tir de canon, s’avère une tradition (1928) toujours très populaire auprès des enfants.

Surnommée le « Gibraltar d’Amérique » en raison de sa fonction défensive et de sa situation géographique dans la seule ville fortifiée d’Amérique, au nord du Mexique, la Citadelle de Québec est un joyau patrimonial et militaire d’une très haute valeur patrimoniale.

Commentaires