/lifestyle/casa
Navigation
Actualités gourmandes

Je suis tombé en amour

Coup d'oeil sur cet article

Mezcla   •  4,5/5

Coup de toque : Un de mes grands coups de cœur de l’année.

Coup de torchon : Je n’ai rien à dire.

Vous ne pouvez pas vous imaginer le bonheur que je ressens à chaque découverte d’une nouvelle grande table. Je sais spontanément que le succès sera immédiat, fulgurant, qu’il marquera les esprits de tous les gourmands qui le découvriront à leurs tours. Je prie tous les Dieux des fourneaux pour que ce bonheur dure toute une vie, un peu comme un coup de foudre entre deux êtres qui se croise dans la rue et qui décide de seller leurs destins pour toujours, bref, vous avez devinés chers lecteurs, je suis tombé amoureux du restaurant Mezcla et voila pourquoi !

Style de restaurant > Deux copropriétaires, Gerardo Labarca un Vénézuélien d’origine qui à déjà travaillé au restaurant Pintxo et au le Bar & Bœuf, une Québécoise, Marie-Hélène Barrière qui apporte le soleil grâce à son sourire ravageur. Ajoutez un chef exécutif péruvien très créatif, Marcel Larrea, et un jeune chef québécois bourré de talent, Georges-Étienne T. Tremblay, le tout complété par des serveurs sincèrement passionnés. Saupoudrez le tout de beaucoup d’amour, de prix plus que raisonnables, dans un cadre très chaleureux à l’écart, mais à proximité de la virevoltante rue St Catherine et vous avez là un des meilleurs restaurants du moment ! Pourvu que ça dure, mais je suis très optimiste. C’est un de mes grands coups de cœur de l’année.

Décor > De la brique, du bois, la cuisine ouverte entièrement recouverte de planche de bois blond et la chambre froide de l’ancienne boucherie visible, judicieusement intégrée au décor est une vraie réussite. Il y a une cinquantaine de places, les tables ne sont pas trop rapprochées, quelques tableaux d’artistes au mur, c’est simple, mais charmant.

Ambiance > Tellement agréable, pas de brouhaha insupportable. Le restaurant complet, vous pouvez avoir une conversation sans hausser le ton. Franchement, ça fait du bien, ouf, ça fait vraiment du bien.

Clientèle > Multiple, multiculturel, des couples, des petits groupes, du monde heureux de voir dans le quartier un restaurant qui s’impose aussi rapidement. Ouvert seulement depuis deux mois, les habitués ont vite fait de trouver leurs repères. Je crains sans exagérer que vous allez devoir réserver, surtout à la rentrée avec l’effervescence du monde des bureaux médias avoisinant. TVA, ASTRAL, RADIO-CANADA...

Le repas > Amuse-gueule ; mini brochette de cœur de canard, magnifiquement poêlé, accompagnée d’une superbe et savoureuse sauce Huacatay (sauce arachide et herbes exotiques) très légèrement piquante et très parfumée, un sublime mariage. Ça part en force et mon ami Pierre, qui me fait découvrir le restaurant, est aux anges. Ensuite, l’inévitable ceviche avec trois poissons et des petits grains de maïs parfumés à l’anis étoilé et jus court que le serveur nous invite à déguster avec une cuillère à soupe, il a bien raison, un des meilleurs ceviches mangés à vie. Duo de causa (crabe, tartare de thon, pommes de terre et crevettes sautées enroulées de cheveux d’ange, puis frit), on entend des « hum » de plaisir, déjà à ce moment, je me dis que ce n’est pas possible. Je regarde encore une fois le prix du menu dégustation et (je capote) : 34 $ ! Il nous reste encore deux plats et je suis presque rendu au paradis, mais attendez, le plus beau s’en vient. Boudin biologique de Charlevoix, pain de maïs maison au Jalapeño et salade de pomme golden aux noisettes, beurre blanc au Calvados. Un pur bijou. On prend notre temps afin de le figer pour que le plaisir dure et dure le plus longtemps possible (un plat cinq étoiles). Cochinillo de leche et foie gras poêlé. Porcelet de lait (Gaspor) en deux temps, la longe et la poitrine en deux cuissons parfaites, accompagnée par une délicate purée de céleri rave, des petites carottes jaunes, le tout servi dans une petite poêle de fonte noire. Je jubile, je suis heureux d’être au Mezcla et je m’esclaffe tellement je suis conscient que je viens de découvrir un véritable petit bijou de restaurant. Pourvu que ça dure, je répète sans arrêt à mon invité. Une très bonne crème brulée bien parfumée ponctue cette explosion de saveur du Pérou et du Québec.

Le service > Des serveurs heureux d’expliquer tout ce que vous allez découvrir dans vos assiettes, bravo !

Carte des vins > Petite carte des vins à prix modestes.

Combien ça coûte > Menu dégustation à 34 $ pour 5 services.

Le quartier > Dans le village.

L’adresse > Mezcla, 1251 rue Champlain,Montréal, Téléphone : 514 525 9934

 

Commentaires