/news/currentevents
Navigation
Tequila, Heineken...

Fier de pas avoir l'temps de niaiser !

Coup d'oeil sur cet article

Après Mon père est riche en tabarnak et le star wars kid, une nouvelle vedette Québécoise du Web vient de faire son apparition sur YouTube.

Momo « Pas l’temps d’niaisier », comme il souhaite se faire nommer, fait fureur sur YouTube avec la vidéo intitulée « Tequila, Heineken pas le temps d’niaiser ».

Ce petit extrait d’une entrevue réalisée par une agence de promotion d’événements au club Copacobana, mis en ligne le 13 août a déjà été vu plus d’un million de fois sur YouTube.

On y voit le jeune homme, visiblement sous l’effet de la boisson, répondre de façon très confiante aux questions de la jolie demoiselle qui le passe en entrevue. Le tout ne dure qu’une minute, mais ce sont les premiers mots qu’il prononce lors de l’entrevue qui captivent le Web, « Tequila, Heineken pas le temps d’niaiser ».

Cette phrase maintenant iconique du jeune homme se retrouve déjà sur des t-shirts, et des remix musicaux du clip se retrouvent sur la toile.

« Pas l’temps d’niaisier »

Le Journal s’est entretenu avec le jeune homme au centre-ville de Montréal.

Momo « Pas l’temps d’niaisier » nous parle des réactions de son entourage face au phénomène viral que suscite son apparition sur la vidéo et l’impact sur sa vie.

« Je ne m’attendais pas à ça, je ne l’avais vraiment pas prévu. J’ai vu la fille qui faisait des entrevues et j’ai dit à mon cousin, allez j’y vais ! ».

« On était sur le party, on se faisait du fun alors pourquoi pas s’amuser sur vidéo ! », répond fièrement Momo.

Momo est originaire de Montréal et il confirme qu’il se fait arrêter très souvent en ville pour des photos.

« C’est sûr que c’est différent, je ne dis pas que c’est facile ou que c’est normal, mais je vis bien avec ça. J’aime le feeling pour l’instant ».

Parents pas fiers

Momo dit ne pas sentir trop de pression quant à sa carrière ou son futur. En effet, le jeune homme de LaSalle travaille apparemment toujours dans le domaine de la sécurité dans l’aviation.

« J’ai une job, pis je n’ai pas l’intention de tout sacrer là », « c’est vrai que maintenant je vais sûrement prendre un peu de temps pour voir jusqu’où le buzz du clip se rend, mais j’aime ma job pis je ne veux pas sacrifier ça ».

Quant aux réactions de sa famille et de son entourage, Momo explique que ses parents n’étaient évidemment pas très heureux de voir leur fils, alcool à la main et visiblement « sur le party » comme il dit. « J’ai montré le clip à mes parents, ils n’étaient tout de suite pas super fiers ! Mais bon, ils ont compris le délire, pis mes amis ils capotent ils trouvent ça super ! ».

Momo et son équipe de gestion comptent faire une tournée « Pas l’temps d’niaiser » partout à travers le Québec, ainsi que diverses apparitions à Montréal.

 

Commentaires