Actualité | Insolite

Des vedettes suisses piégées

Un journaliste québécois se fait passer pour un grand reporter canadien et piège des personnalités romandes

Mélanie Bergeron

Mélanie Bergeron

Publié le: | Mise à jour:

Des vedettes suisses piégées

Photo courtoisie

Louis-Maxime Renaud a été surpris par la diplomatie et la politesse des invités qu’il a piégés.

Un jeune journaliste de Saint-Raymond-de-Portneuf connaît actuellement un succès fou à la télévision suisse en prenant au piège des personnalités connues.

Louis-Maxime Renaud se fait prendre pour Marc Michaud, un soi-disant journaliste réputé qui travaille pour une grande chaîne de télévision canadienne.

Il invite, semaine après semaine, des personnalités telles que le populaire chanteur romand Bastian Baker ou le célèbre Christian Constantin, président d’une équipe de soccer.

Ces visages connus de tous acceptent volontiers de répondre aux questions de l’imposteur, croyant qu’il s’agit d’une opportunité pour eux de se faire connaître de l’autre côté de l’Atlantique.

«J’ai commencé à faire ces canulars téléphoniques à la radio la plus écoutée à Genè­ve et quand j’ai vu que les gens embarquaient, je me suis dit pourquoi ne pas le faire à la télévision», explique-t-il.

L’émission L’effet Caribou veut faire découvrir au public une facette inconnue de leurs célébrités. Louis-Maxime Renaud est mordant et ne se gêne surtout pas pour mettre ses invités dans l’embarras.

«Je ne connais pratiquement pas les gens que je piège, alors je ne me sens pas intimidé», raconte celui qui a produit, scénarisé, écrit et animé cette émission.

Le producteur Jonas Schneiter attribue une partie du succès monstre au journaliste animateur. «Il peut interpréter sereinement ses scénarios totalement loufoques. N’importe qui, à sa place, aurait fini par rire, rougir ou perdre sa contenance, mais pas lui», raconte M. Schneiter.

Diffusé sur les chaînes La Télé et Léman Bleu, il s’agit du premier programme télévisé de ce genre en Suisse.

«Je pense que la Suisse romande manque cruellement de ce genre de produit télévisuel», estime le producteur.

La réaction a été très favorable. Les vidéos sont partagées partout sur les réseaux sociaux. Selon lui, les Suisses romands adorent le concept, qui leur permet de voir leurs célébrités «à nu».

L’équipe de production en est à développer une deuxième saison dans laquelle ils piégeront des gens du grand public.


• 13 vedettes suisses ont été piégées.

• L’entrevue avec Bastian Baker a été vue 41 000 fois sur YouTube.

Vos commentaires

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre netiquette.

Pour signaler un problème avec Disqus ou avec la modération en général, écrivez à moderation@quebecormedia.com.
Les commentaires sont modérés. Vous pouvez également signaler aux modérateurs des commentaires que vous jugez inappropriés en utilisant l'icône.

Commentaires propulsés par Disqus