/entertainment/movies
Navigation
Le Prénom

La comédie séduit le public

bruel
Photo Loic Venance / AFP La comédie met en vedette Patrick Bruel, notamment.

Coup d'oeil sur cet article

ROUYN-NORANDA – Après le très sérieux Monsieur Lazhar en 2011, c’est la comédie Le Prénom qui aura séduit le public du 31e Festival de cinéma international en Abitibi-Témiscamingue, cette année.

Ainsi, le Grand Prix Hydro-Québec a été remis aux réalisateurs Alexandre de la Pattelière et Matthieu Delaporte. Le film, mettant en vedette Patrick Bruel, a été présenté en clôture du festival et il aura donc reçu le plus de votes de la part des cinéphiles.

Le Prix Télébec, attribué au meilleur court ou moyen métrage a été remis à Curfew de Shawn Christensen. Un jury de trois personnes a déterminé le gagnant.

Le Prix Animé RNC Média est remis au film d’animation qui a obtenu le plus de succès auprès du public. Cette année, les festivaliers ont choisi Ernest et Célestine des réalisateurs Stéphane Aubier, Vincent Patar et Benjamin Renner.

Le Prix Communications et société, décerné au long métrage qui se distingue non seulement par ses qualités artistiques, mais aussi par son apport au progrès humain et à la reconnaissance des valeurs éthiques, sociales et spirituelles, a été remporté par le plus récent film de Bernard Émond, Tout ce que tu possèdes. Ce long métrage met en vedette Patrick Drolet et Gilles Renaud, entre autres, et était présenté en ouverture du festival.

Pour ce qui est du prix décerné par Télé-Québec dans le cadre du volet Espace Court, il a été remis au court métrage La Faim du réalisateur François Charrette, originaire de la région.

Les autres gagnants

Aussi, un jury avait le mandat de remettre le Prix Relève Desjardins à un court métrage réalisé par des étudiants du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue ou de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. Cette année, Lutherie sauvage, des jeunes réalisateurs Andréane Boulanger et Jean-François Perron, a été couronné vainqueur.

Pour une autre année, les commerçants de Rouyn-Noranda étaient invités à décorer leur vitrine sous le thème du cinéma dans le cadre du festival. Parmi tous les participants, c’est le Centre de solidarité internationale Corcovado qui a remporté la mention de la 31e édition.

 

 

Commentaires