Spectacles | Musique

Lancement

Les académiciens chantent Noël

Patrick Delisle-Crevier / Agence QMI

Publié le: | Mise à jour:

staracademie

Guy Beaupré / Agence QMI

Les 14 académiciens en compagne de Stéphane Laporte, Gregory Charles et du Père Noël.

C’est en compagnie du père Noël lui-même que les 14 académiciens ont lancé leur album de Noël lundi, lors d’un rassemblement qui avait des airs de réveillon du temps des Fêtes avec dinde, farce, bûches de Noël et cantiques.

L’Auberge Saint-Gabriel était en fête et les académiciens étaient visiblement heureux de nous présenter enfin leurs versions de plusieurs grands classiques, en plus de quelques nouveautés.

«Faire un disque de Noël avec cette cuvée, c’est assez normal, on n’a pas envie de se laisser et même que si c’était logique de faire un disque de Pâques ou de la fête des Mères avec eux, on le ferait sûrement», a dit d’entrée de jeu Gregory Charles, le réalisateur de l’album.

L’idée de faire un disque de Noël avec les candidats de la dernière édition de la populaire émission est pratiquement un fantasme du concepteur Stéphane Laporte. «Je rêvais de faire un disque qui allait regrouper et réinterpréter différents grands classiques de Noël. Cet album en est un qui est à l’image des académiciens, il y a plusieurs nuances et il y a à la fois une belle uniformité. Ce disque regroupe de grands classiques, mais aussi des trésors cachés que l’on redécouvre et aussi une belle nouveauté avec la chanson Mes Noëls d’avant écrite par Andréanne A. Malette», a dit Stéphane Laporte.

Andréanne avoue que ç'a été pour elle un grand défi que de devoir écrire une chanson de Noël. «Avec ce genre de chanson, on a parfois l’impression que tout a été dit et qu’on a fait le tour du jardin. Je trouvais donc que la barre était haute et je ne pensais pas y arriver. Finalement, je me suis inspiré des enfants qui doivent vivre avec la séparation de leurs parents et peu à peu la chanson Mes Noëls d’avant est née et j’en suis très fière», a confié Andréanne A. Malette.

Outre cette nouveauté, les 14 morceaux du disque incluent de grands classiques de Noël, dont La plus belle nuit du monde, à la façon de Mélissa Bédard et d’Andrée-Anne Leclerc, deux des plus belles voix de cette cuvée. Le Minuit, chrétiens est repris de façon étonnante par Jason Guerrette et Carole-Anne Gagnon Lafond. François Lachance chante le 23 décembre de Beau dommage. Sophie Pelletier ferme l’album en s’appropriant le Happy Xmas de John Lennon.

Outre certains incontournables, cet album réserve aussi quelques surprises aux amateurs tels que Bryan Audet qui reprend le Joyeux Noël et Bonne année du défunt groupe Villeray, Sarah-May s’approprie le Jolis sapins de Michel Fugain et Mélissa Bédard y va d’une version gospel du Hallelujah de Leonard Cohen.

«Quand j’ai su que nous étions pour faire un disque de Noël, j’ai tout de suite voulu faire cette chanson et je suis très contente des arrangements qu’a faits Gregory Charles sur celle-ci», a dit Mélissa Bédard.

Pour ce qui est de Jean-Marc Couture, le grand gagnant de cette édition, celui-ci reprend à sa façon le classique Sainte Nuit. «Au début, je ne savais pas trop quoi faire avec ça, je me voyais mal chanter cette chanson de Noël. Mais un soir Gregory, après une journée d’enregistrement, m’a dit de monter dans son grenier avec ma guitare et de m’amuser à essayer plein de choses à la guitare à partir de la chanson. Au bout du compte, cela a donné naissance à une version Blues et Jazz de ce grand classique de Noël», a témoigné Jean-Marc Couture.

Le disque Star Académie Noël sera disponible dès mardi chez les disquaires. Les académiciens seront au Archambault Berri ce mardi, à compter de 8 h du matin, pour rencontrer le public et signer des autographes.

Vos commentaires

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre netiquette.

Pour signaler un problème avec Disqus ou avec la modération en général, écrivez à moderation@quebecormedia.com.
Les commentaires sont modérés. Vous pouvez également signaler aux modérateurs des commentaires que vous jugez inappropriés en utilisant l'icône.

Commentaires propulsés par Disqus