/news/currentevents
Navigation
Montérégie

Jacques Daoust devient vigneron

Jacques Daoust
Photo archives / Agence QMI Jacques Daoust, le grand patron d'Investissement Québec.

Coup d'oeil sur cet article

Le grand patron d'Investissement Québec (IQ), Jacques Daoust, se lance dans l'industrie vinicole. Il vient d'acquérir une participation dans un vignoble, situé à Hemmingford en Montérégie.

L'entreprise exploitée sous la raison sociale Les vignes des Bacchantes est une initiative de Sébastien Daoust, l'un des fils du financier. Le vignoble est établi sur le site de l'ancien domaine de Brownlee, acquis en septembre dernier au coût de 685 000 $ par la famille Daoust.

Les amateurs de vin ne pourront toutefois pas déguster la production de l'entreprise familiale avant quelques années puisque le site n'est pas encore en exploitation.

«Nous ne vendons pas de vin ou de raisins pour le moment, a indiqué Sébastien Daoust, président de Les vignes des Bachantes. Nous en sommes à travailler la terre avant de planter les vignes le printemps prochain et au cours du printemps 2014.»

Les premiers raisins devraient être prêts en 2016 ou en 2017, selon le nouveau vigneron. Les vignes produiront plusieurs variétés de cépages, notamment du pinot noir et du frontenac. Les Daoust destineront leur production à d'autres vignobles pendant quelques années, avant de lancer leur propre vin.

«Nous souhaitons produire des rouges, des blancs et des rosés», a dit M. Daoust, également gestionnaire au sein d'une entreprise manufacturière de Drummondville. L'entrepreneur a décidé de se lancer dans le secteur vinicole après une inspirante visite chez un vigneron québécois.

Le domaine, qui s'étend sur un territoire de 263 acres, comprend une résidence en pierre construite il y a 180 ans et quelques bâtiments. On a contacté Jacques Daoust pour recueillir ses commentaires, mais le dirigeant d'Investissement Québec a décliné l'invitation.

«Mon père m'accompagne dans l'aventure, mais c'est plus mon projet», a tenu à préciser Sébastien Daoust, indiquant que sa conjointe et son frère s'investissent aussi dans l'entreprise.

L'industrie vinicole a connu une croissance exponentielle depuis sa naissance il y a environ une trentaine d'années. La province compte plus de 200 vignobles, selon des données du MAPAQ mais seulement une soixantaine de sites sont actuellement en exploitation selon l'Association des vignerons du Québec.

Commentaires