Actualité | Faits divers et judiciaire

Repentigny

Une femme victime d’une tentative de meurtre

Axel Marchand-Lamothe

Axel Marchand-Lamothe @

Publié le: | Mise à jour:

REPENTIGNY - Tôt jeudi matin, une femme aurait été la cible d’une tentative de meurtre dans le stationnement à l’arrière du restaurant Tim Hortons situé sur le boulevard Louis-Philippe-Picard à Repentigny.

L'écho de repentigny

 

REPENTIGNY | Tôt jeudi matin, une femme âgée de 20 ans aurait été la cible d’une tentative de meurtre dans le stationnement à l’arrière du restaurant Tim Hortons situé sur le boulevard Louis-Philippe-Picard à Repentigny.

Son présumé agresseur, âgé de 21 ans, s’est enlevé la vie peu de temps après les faits, se lançant en bas du viaduc de la route 341, directement sur l’autoroute 40. Le jeune homme aurait ensuite été frappé par un véhicule circulant sur les voies rapides. Le drame se serait produit aux alentours de 5 h.

Selon Michel Perreault, directeur-adjoint du Service de police de Repentigny, le suicide a conduit à des recherches conjointes avec le Service de police de L’Assomption à la demande de la Sûreté du Québec qui enquêtait sur l’événement de l’autoroute 40.

«Nos policiers ont trouvé un véhicule abandonné dans un stationnement isolé. À l’intérieur, une femme d’une vingtaine d’années était gravement blessée à la tête, mais était consciente», explique-t-il.

La jeune femme a été conduite à l’Hôpital Pierre-Le Gardeur avant d’être transférée à l’Hôpital Sacré-Cœur à Montréal où elle a été opérée d’urgence. En fin d’après-midi, la victime de cette violente agression était toujours dans un état critique

Le sergent Benoît Richard de la Sûreté du Québec confirme de son côté le décès du présumé agresseur. «Nous traitons l’affaire comme un suicide, mais les policiers de Repentigny mènent l’enquête sur ce qui a pu mener au décès de l’homme», a-t-il laissé entendre.

Malgré l’absence de témoins oculaires de l’événement, les policiers confirment que les deux jeunes adultes formaient un couple et qu’ils résidaient à Repentigny.

«Nos enquêteurs tentent de reconstituer le cours des événements de la soirée, en rencontrant leurs entourages respectifs, ajoute M. Perreault. Nous tentons également de déterminer quel objet a causé les blessures de la jeune femme.»

Un large périmètre de sécurité avait été érigé à l’arrière du petit complexe de restauration, autour d'une Honda Civic noir et les enquêteurs se sont affairés sur place à récupérer des indices jusqu’à 12 h.

 

 

Vos commentaires

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre netiquette.

Pour signaler un problème avec Disqus ou avec la modération en général, écrivez à moderation@quebecormedia.com.
Les commentaires sont modérés. Vous pouvez également signaler aux modérateurs des commentaires que vous jugez inappropriés en utilisant l'icône.

Commentaires propulsés par Disqus