/news/currentevents
Navigation
Officier de l’Ordre du Mérite

Suzanne Fortier décorée par la France

Elle a été honorée pour son parcours scientifique

Suzanne Fortier décorée par la France
Photo courtoisie
L’ambassadeur de France, Son Excellence Philippe Zeller, a remis le titre d’Officier de l’Ordre du Mérite à Mme Suzanne Fortier.

Coup d'oeil sur cet article

La présidente du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada, Mme Suzanne Fortier, a reçu du gouvernement français, le 18 décembre ­dernier, le titre d’Officier de l’Ordre du Mérite.

La présidente du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada, Mme Suzanne Fortier, a reçu du gouvernement français, le 18 décembre ­dernier, le titre d’Officier de l’Ordre du Mérite.

Ce titre honorifique lui a été remis ­officiellement par l’ambassadeur de France au Canada, Son Excellence ­Philippe Zeller, lors d’une cérémonie ­tenue à la Résidence de France à Ottawa.

«C’est votre parcours en tant que scientifique, en tant qu’administratrice de la ­recherche, votre contribution au rapprochement scientifique entre le Canada et la France, mais aussi votre personnalité et votre courage face aux épreuves que vous avez traversées qui sont salués ­aujourd’hui», a déclaré solennellement l’ambassadeur de France.

80 publications

Instauré en 1963 par le général de Gaulle, l’Ordre national du Mérite récompense les «mérites distingués» acquis au service de la nation, à titre civil ou sous les armes, par des citoyens français ou par des étrangers.

Les recherches de Mme Fortier en vue de déterminer la structure des ­protéines par l’utilisation des mathématiques et de l’intelligence artificielle ont donné lieu à près de 80 publications dans les plus prestigieuses revues internationales et à de nombreuses conférences partout dans le monde.

Depuis 2006, elle préside le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), poste qui lui a valu un nouveau mandat de cinq ans en 2010.

Elle administre les principaux ­programmes de financement de la ­recherche canadienne en sciences dites «exactes», qui dispose d’un budget annuel approchant le milliard de dollars. C’est d’ailleurs dans ce contexte que le CRSNG a établi un partenariat avec l’Agence nationale pour la recherche de France dans le but de mettre en œuvre des projets jugés prioritaires par les deux pays.

Honneur inattendu

Considérant comme un honneur inattendu ce titre d’Officier de l’Ordre du Mérite français qui lui est ainsi décerné, Mme Fortier tient à souligner qu’il s’agit là d’un geste très généreux de la part du gouvernement français.

«Nous avons travaillé à établir des liens internationaux en matière de sciences et technologies et ce fut un plaisir de le faire avec les gens de la France, qui partagent les mêmes valeurs et les mêmes objectifs. Je ne m’attendais pas en plus à être décorée pour le faire», de confier la scientifique.

Se spécialisant dans le domaine de la cristallographie, une science qui s’intéresse à la structure tridimensionnelle de la matière, Mme Fortier explique que, en fait, on peut parler ici d’«architecture de la matière, en partant du principe que la forme suit la fonction, que l’on parle d’une molécule ou d’un objet du quotidien. La forme d’une molécule est reliée à sa ­fonction. Par exemple, quand on est ­parvenu à déterminer la structure d’une molécule d’ADN, on a pu également ­déterminer son rôle.»

Cette science s’applique non seulement au niveau organique, mais aussi dans ­nombre d’autres domaines, dont celui des minéraux (et le secteur pétrolier, en ­particulier).

 

Commentaires
Loading