/finance/taxes
Navigation
Le Madrid

Les dinosaures vont revenir sur l’autoroute 20

a
Photo Archives / Agence QMI Le Madrid, tel qu'il était en août 2012

Coup d'oeil sur cet article

L’ancien propriétaire du restaurant Madrid, Richard Arel, a l’intention d’investir entre 12 et 14 millions $ dans un terrain qu’il a acheté à proximité de la sortie 200 en bordure de l’autoroute 20, près de Drummondville, dans le Centre-du-Québec.

M. Arel a fait savoir dans un communiqué qu’il souhaitait implanter la plus grande halte routière au Canada, le Complexe Big Foot 200, à tout juste 2 km des lieux de son ancien joyau. Celui qui a été propriétaire du restaurant Madrid pendant plus de 24 ans a acquis plusieurs terrains totalisant plus de 2 millions de pieds carrés.

«Le projet fera d’abord place à un édifice de 20 000 pieds carrés qui comprendra trois types de restauration différents pouvant accueillir 250 personnes, une salle de jeu intérieure, un espace de jeu extérieur ainsi que plusieurs attractions intérieures, telles que Zoltar le diseur de bonne aventure rendu célèbre par le film BIG», peut-on lire dans le communiqué.

Richard Arel estime être en mesure d’attirer au minimum 1,5 million de clients annuellement, et ainsi créer entre 150 et 275 emplois selon les saisons.

Pas moins de 80 dinosaures, incluant les 10 dinosaures qui sont actuellement prêtés au nouveau Madrid, garniront le complexe. Deux autres bâtiments, de 6000 et 3500 pieds carrés, seront érigés, de même qu’un vaste stationnement de 200 places pour automobiles ainsi que de 250 places pour camions-remorque complètera le paysage.

M. Arel a ajouté qu’il avait l’intention de faire en sorte que cette halte routière soit visible de loin. «Nous allons y installer à plus de 90 pieds de hauteur une enseigne électronique de 16 pieds de haut et de 60 pieds de long, a-t-il précisé. Elle sera lisible à 2 km de distance».

 

Commentaires