/news/health
Navigation
Santé

Le projet Cartagène cherche 17 000 Québécois

grippe
Photo Archives / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Cartagène, un projet visant à compiler une banque de données sur la santé des Québécois, recherche 17 000 candidats qui fourniront des informations sur leur état de santé afin d’étoffer son contenu.

Mené par des chercheurs du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, ce projet vise à récolter les données de santé d'un Québécois sur 200 afin de mieux connaître les problèmes de santé répandus et d’établir les causes des maladies chroniques qui affectent un large pourcentage de la population, comme le cancer, le diabète et les maladies cardiovasculaires.

Déjà 20 000 personnes ont confié ces informations lors d’une première phase de recrutement qui s’était déroulée il y a trois ans.

Les 17 000 participants additionnels sont nécessaires pour une meilleure représentativité de la population, selon le centre hospitalier. Cartagène entend contacter jusqu'à 300 000 personnes, car le taux de réponse est d'une personne sur 8 en moyenne.

Il s’agira d’hommes et de femmes entre 40 et 69 ans, venant de six régions du Québec, soit Gatineau, Montréal, Québec, Saguenay, Sherbrooke et Trois-Rivières. Les personnes seront contactées par téléphone et seront libres de participer ou non.

Les renseignements, qui seront «soigneusement codés afin qu'on ne puisse les relier à ceux qui les ont fournis» seront remis à la Biobanque Génome Québec de Chicoutimi et ne pourront être utilisés que par des chercheurs en santé approuvés par un comité d'éthique.

«Les gens qu'on appellera au cours des prochaines semaines auront l'opportunité de faire quelque chose pour la santé de leurs enfants et petits-enfants», a expliqué le Dr Philip Awadalla, directeur scientifique de Cartagène.

 

Commentaires