/misc
Navigation

Les pédagogues fous (extrait)

Coup d'oeil sur cet article

Cette semaine, Jean-François Dumas d’Influence Communications (une firme privée qui épluche tout ce qui se dit et tout ce qui s’écrit dans les médias aux quatre coins du monde) a publié un texte hallucinant sur sa page Facebook. Un papier qui a été publié dans un quotidien suisse.

Imaginez-vous qu’au pays du chocolat et des horloges coucou, les élèves peuvent acheter des indulgences leur permettant d’échapper aux punitions de leurs profs !

Je vous explique...

Au début de l’année, chaque élève (on parle ici de jeunes de 11 ou 12 ans) reçoit un nombre fixe de jetons.

Quand tu es gentil, ou quand tu as de bonnes notes, le prof te donne des jetons supplémentaires pour te récompenser.

Mais quand le prof te donnes une punition, tu peux « annuler » celle-ci avec tes jetons !

Tu as bavardé en classe avec tes camarades et le prof te demande de rester à l’école après le cours pour te punir ? Donne-lui un jeton, et ta punition sera annulée !

Tu as frappé un camarade de classe et le prof te donnes une punition sévère ? Donne cinq jetons, et on efface tout !

(Pas de farce, je n’invente rien, c’est écrit noir sur blanc dans l’article...)

 

Texte au complet sur le site du Journal de Montréal...

 

 

62 commentaire(s)

Jil Corcoran dit :
15 janvier 2013 à 20 h 20 min

Pour avoir contrevenu à l'ordonnance de la cour, GND reçoit quelques jours de travaux communautaires.

G. Fecteau dit :
15 janvier 2013 à 20 h 44 min

«Tu as frappé un camarade de classe et le prof te donnes une punition sévère ? Donne cinq jetons, et on efface tout !»

Le prof te donne....

Je pense que vous faites une caricature plutôt grossière de la situation. Dans mon jeune temps, par exemple, on avait aussi des jetons en récompense lorsqu'on s'exprimait bien en français dans différentes situations - par contre on ne nous en retirait pas lorsqu'on s'exprimait mal -. Résultat aujourd'hui: je m'exprime mieux en français et je l'écris mieux que bien des jeunets sortant de l'université à moitié illettrés dans la langue de Molière. Et qui malheureusement, n'ont pas connu le fameux système des jetons! Vive les jetons!!!

Dominique Lavoie dit :
15 janvier 2013 à 20 h 49 min

Une idée conne.

Question de temps avant qu'on l'importe ici....comme toujours!

jean Martin dit :
15 janvier 2013 à 20 h 49 min

Réveille Martineau,c'est le même principe au Québec dans les écoles privées.Tu as droit a un certain nombre de point pour la discipline,et si tu les dépasses tu es OUT de l'école.Dans les écoles publiques tu n'as pas ce système de points.alors tu gardes tous les pourris qui mettent le bordel dans l'école.VIVE LE SYSTÈME PUBLIC D'ÉDUCATION.C'est de la mar.......!!!!!!

G. Fecteau dit :
15 janvier 2013 à 20 h 50 min

Jil Corcoran dit : 15 janvier 2013 à 20 h 20 min «Pour avoir contrevenu à l’ordonnance de la cour, GND reçoit quelques jours de travaux communautaires»

Voyez, les jetons, ça aurait été bien mieux! On aurait pu lui en faire fabriquer à la tonne, des jetons, en guise de travail communautaire! Et par la suite, les envoyer en Suisse!!

guyd dit :
15 janvier 2013 à 20 h 58 min

Devriez demander une subvention .. pour vos prochains sujet de blogue !

guyd dit :
15 janvier 2013 à 21 h 31 min

- 2 jetons ... pour les vieux rabougris,du Québec !

Pierre-Luc Tremblay dit :
15 janvier 2013 à 21 h 44 min

L'art d'acheter sa conscience...

Édifiant comment on peut créer deux classes de citoyens. Lorsqu'on a des ressources, on peut acheter ses mauvaises actions. Et on se fou de la victime..

Julien117 dit :
15 janvier 2013 à 21 h 50 min

Je ne vois pas de scandale. On sanctionne les mauvais comportements et on récompense les bons. On peut même annuler ses mauvais par des bons. Ici on ne récompense rien et on ne sanctionne rien. J'aime bien la Suisse.

L'Imprévu dit :
15 janvier 2013 à 22 h 12 min

Je ne comprends pas ce qu'il y a de mal à faire ça. Quelle autre punition donneriez vous ? Une copie ? Une retenue ? Nos sociétés fonctionnent à peu près sur le même principe. Quand vous roulez trop vite vous payez une contravention. Ce qui est différent c'est que vos élèves peuvent gagner des points pour leurs bons comportements et en perdre pour les mauvais.

Je ne trouve rien à redire là dessus. J'aimerais que vous élaboriez davantage sur ce qui vous fait réagir comme ça. De quoi avez vous peur ? Quelles sont donc vos valeurs qui justifient de passer un tel jugement sur ces méthodes ?

Moi ça ne me dérange pas.

Pierre Alexes dit :
15 janvier 2013 à 22 h 29 min

N'avait-il pas aussi au Québec un temps ou le monde achetait des indulgences pour mériter le Paradis? Cela mérite une recherche de ma part. Est-ce que cette pratique est encore de norme?

Phil Martin dit :
15 janvier 2013 à 22 h 39 min

C'est ni plus, ni moins que l'apprentissage de la corruption. C'est le jeu ignoble entre un corrupteur et un corrompu. Mais vers quelle genre de monde se dirige-t-on?

Stevest dit :
16 janvier 2013 à 7 h 36 min

@Dominique Lavoie: Je ne sais pas si vous avez eu l'occasion de lire le texte complet avant de commenter, mais les Suisses déclarent que l'idée des jetons vient du Québec...

@jean Martin: à ne pas confondre avec les systeme de point de démérites... Dans le systême des Suisses, tu peux racheter une punition par des jetons gagnés avant l'infraction... C'est cela qui est, disons, bizarre comme systême de responsabilisation... Ici, les points s'accumulent jusqu'à la sanction et s'efface qu'à la sanction octroyé... le seul moyen d'y échapper est de bien se conduire et de ne pas les accumuler!

Antoine dit :
16 janvier 2013 à 7 h 43 min

La pédagogie au Québec n'est guère mieux. On a un système qui s'efforce à former des incultes, des cancres, des élèves qui ne font plus d'efforts et ne sont plus responsables de rien, même de leur propre réussite. Fouillez un peu. Vous allez pleurer.

Drako dit :
16 janvier 2013 à 8 h 12 min

Ouin et.....

Ici on ne punit pas les mauvais comportements dans nos écoles publiques. C'est même mal vu qu'un professeur ou un personnel discipline un élève. Avant de ridiculiser les autres, on devrait plutôt se regarder.

Récompenser un bon comportement et de bonnes notes est beaucoup mieux que le laisser faire et niveler vers le bas comme nous faisons.

(Notre meurtrier d'enfants Turcotte n'a pas eu besoin de jetons n'est-ce pas?)

Drako dit :
16 janvier 2013 à 8 h 15 min

"Édifiant comment on peut créer deux classes de citoyens. Lorsqu’on a des ressources, on peut acheter ses mauvaises actions. Et on se fou de la victime.."

C'est notre système de justice que vous décrivez.

jean Martin dit :
16 janvier 2013 à 8 h 49 min

@stevest

Le système Suisse est quand même mieux que de ne rien avoir, comme dans nos écoles publiques.

Gate dit :
16 janvier 2013 à 9 h 08 min

Les éducateurs canins font la même chose avec les chiens, ils obéissent et ils obtiennent une friandise, ils n'écoutent pas et ils n'ont rien. Finalement, il n'y a pas une très grosse différence entre l'homme et la bête. :)

depardieu dit :
16 janvier 2013 à 9 h 30 min

moi on collait des étoiles dans mon cahier.

depardieu dit :
16 janvier 2013 à 9 h 36 min

et si on était pas sages,on tendait la main et les soeurs avec une règle nous faisaient voir les étoiles.

depardieu dit :
16 janvier 2013 à 9 h 54 min

On dresse les animaux de la même facon,on récompense quand on agit bien et on punit quand on a mal agi.

ID Ologie dit :
16 janvier 2013 à 10 h 12 min

@Julien117,

"Je ne vois pas de scandale. On sanctionne les mauvais comportements et on récompense les bons. On peut même annuler ses mauvais par des bons."

-----

Justement, c'est plutôt abherant, non? Depuis quand un bon comportement annule un mauvais? Comporte-toi bien et comme ça, t'auras le droit de faire des conneries sans conséquences? Non mais je rêve? Et il y a des gens qui pensent vraiment que ce système est intéressant?

Qu'on soit plus clément envers une personne qu'une autre, c'est une chose. Mais qu'on abolisse complètement les conséquences, c'est d'une irresponsabilité qui frise la démence. Imaginez qu'on applique ce principe-là à la "vraie vie" :

- Monsieur, vous êtes condamné pour avoir fraudé vos clients et investisseurs pour un montant de 15 millions. - Mais monsieur le juge, j'ai déjà, par le passé, donné beaucoup d'argent à des oeuvres de charité. - Ha! Ça change tout alors. Vous êtes libre monsieurs. Aucune charge ne sera retenue.

Le travail de l'école, c'est d'enseigner à nos enfants des connaissances, de leur donner un bagage qui leur permettra de fonctionner adéquatement dans notre société. Pas de jouer aux éducateurs bonbon qui travestissent la réalité dans un système où les coupables peuvent ne pas subir de conséquences. Remarquez, les parents québécois demandent de plus en plus à l'école "d'éduquer" leurs enfants.... (ce qui n'est pas censé être le travail de l'école, mais celui du PARENT).

Mais il reste que ce système est dément. Qu'un enfant soit un ange 99% du temps ne compense pas le fait qu'il a "sacré" une volée à sa petite soeur, par exemple. Elle a mal, elle a des bleues, elle pleure, mais va continuer de t'amuser mon petit ange. C'est pas grave.

Le parent en-dedans moi est complètement sur le derrière.

jean Martin dit :
16 janvier 2013 à 10 h 13 min

@depardieu

Tes paroles sont celles d'un sage.

depardieu dit :
16 janvier 2013 à 10 h 31 min

Personne ne devrait s abrogé le pouvoir d avoir une autorité sur les autres, cest de l abus de pouvoir et que ce soi sur un enfant n excuse en rien ce comportement immonde et descriminatoire.

Dominique Lavoie dit :
16 janvier 2013 à 10 h 32 min

Tu as mis le feu à l'école en juin, mais tu as plein de beaux jetons parce que tu as été super-fin le reste du temps.

Donne les jetons. Bonnes vacances d'été mon chéri et on se revoit fin août!

J'ai bien fait mes devoirs, ça m'autorise à te mettre une baffe impunément. Je suis polie avec les profs, pas de problème si je vole dans les casiers. Je suis bien sage en classe, y'a rien là si je fume un petit joint dans la cour d'école. J'ai remis un super-beau travail de recherches, je vais enfin pouvoir planter ce prof qui m'énarve.

Si effectivement cette bonne idée vient du Québec comme semble le dire Stevest (je ne suis pas abonnée à un journal que je peux avoir gratuitement si j'en ai envie), c'est vraiment affligeant que les Suisses imitent notre manufacture à décrocheurs, incultes et illettrés qui forment notre belle société déresponsabilisée une fois adulte.

jean Martin dit :
16 janvier 2013 à 10 h 53 min

@madame Lavoie

Mes enfants vont au collège Laval.Tu as en début d'années une banque de points qui s'épuisent en fonction de la gravité de ton geste.Si tu n'as plus de points, tu es automatiquement renvoyé du collège,peu importe le moment dans l'année.Si tu commets un geste très grave,drogue ,intimidation ,violence,tu es immédiatement renvoyé,même s'il te reste des points.Après cinq ans de ce régime, je peux vous dire que ceux qui en sortent sont de très bons citoyens,et sont très loin de la racaille qu'on tolère dans le système public.

le nationaliste dit :
16 janvier 2013 à 11 h 12 min

J'ai du mal à croire que de simples jetons puissent annuler certaines actions comme le voie de fait, le vol e.t.c.... Mais si cela est vrai, alors c'est une véritable connerie.

depardieu dit :
16 janvier 2013 à 11 h 14 min

La solution est le dialogue,un mauvais comportement relève des psychologues et non d un systeme de points ou de poings.

le nationaliste dit :
16 janvier 2013 à 11 h 16 min

Autrement, je suis d'accord avec depardieu, l'imprevu et jean martin.

JP Bouchard dit :
16 janvier 2013 à 11 h 17 min

Woh Woh depardieu!

D' abord, on dit : personne ne devrait " s' arroger" le pouvoir d' autorité sur les autres...

C' est à cause de mentalités comme la vôtre que les profs ont perdu toute autorité dans les écoles et que les "enfants

sont devenus rois". Rois de leur petit monde imaginaire.

Ces pauv' p'tits, il ne faut pas les brusquer...Et regardez ce que ça a donné.

Des jeunes qui ne respectent plus rien ni personne. Plus aucune autorité.

Une chance qu' il y a encore les écoles privées.

Depardieu, derrière votre pseudo se cache un anarchiste. Comme le vrai Depardieu.

Mais Dieu est tout sauf un anarchiste.

Stevest dit :
16 janvier 2013 à 11 h 38 min

@jean Martin: Je suis d'accord avec votre commentaire du 16 janvier 2013 à 8 h 49 min... Cependant, votre réponse à Mme. Lavoie me laisse perplexe sur ce que vous avez compris de la situation...

Il n'y a rien de mal, bien au contraire, d'avoir un système de points de démérites qui gère en parti la discipline comme le cas du collège Laval, par exemple... Ce qui serait abhérant, ce serait de pouvoir soit racheter les points perdus par de bonnes actions, ou comme dans le cas de l'article, payer à partir d'une banque de points collectionnés à l'avance un délit et ainsi se "sauver" d'une conséquence... Au college Laval, si tu ne fait pas de devoirs à répétitions, par exemple, tu fini par avoir une conséquance grave faute de ne pouvoir récupérer à mesure tes points octroyé en début d'année... Dans l'école suisse de l'article, si t'as quelques points en banque, tu les échange contre un sursis...et tu n'as qu'à en ramasser d'autre pour ton prochain "écart de conduite"...

Pas du tout la même chose!!!!

depardieu dit :
16 janvier 2013 à 11 h 41 min

Entre l Anarchie et la Dictature .il ya toujours une place au milieu pour le dialogue et c est la place que je préconise.

depardieu dit :
16 janvier 2013 à 11 h 57 min

Cela dit,je dois admettre que le systeme de points est ingénieux,il est basé sur le même principe que le conducteur automobile.Ingénieux car non violent.

Michel Germain dit :
16 janvier 2013 à 12 h 03 min

Si je comprend bien... ça veut dire que si j'ai accumulé assez de points ... je peux en sacrer un au prof sans avoir de punitions.... ha bon.

jean Martin dit :
16 janvier 2013 à 12 h 05 min

@stevest

En fait,c'est sûr que le système du collège Laval est de loin supérieur à celui de la Suisse .Cependant, dans les écoles publiques du Québec, on laisse tout faire,les enfants sont rois et même les parents engueulent les profs qui essaient de discipliner leur enfant. Si on analysait le système de la Suisse, on s'apercevrait que les pommes pourries sont incapables de se fabriquer une banque de points. Ce qui m'agace avec le système Suisse c'est le fait de racheter ta punition. Tu commets une indiscipline,tu devrais perdre des jetons et avoir ta punition.Tu fais un bon coup, tu augmentes ta banque de jetons.Plus de jetons, alors tu es foutu à la porte.Au Québec,quand cà ne va pas dans une classe,c'est le prof qu'on fout dehors.

Aryhell dit :
16 janvier 2013 à 12 h 16 min

Turcotte s'en n'est tirer parce qu'il est cardiologue et beaucoup de $$$...

Polanski s'en est tirer parce qu'il est un bon cinéaste...

Nos voleur a cravate s'en tire parce qu'il dénonce leur camarade et on leur donne une belle retraite doré...

N'est ca pas ici comment marche notre société??? C'est bon pour les adultes mais pas pour les enfants???

Miche dit :
16 janvier 2013 à 15 h 18 min

Si Jean-François Dumas rapporte exactement les faits, oui, c'est F O U et PATHETIQUE! J’espère seulement qu'il a MAL compris! Je suis tout à fait d’accord avec vous quand VOUS dites : « Le travail de l’école, c’est d’enseigner à nos enfants des connaissances... Remarquez, les parents québécois demandent de plus en plus à l’école “d’éduquer” leurs enfants.... (ce qui n’est pas censé être le travail de l’école, mais celui du PARENT). » Oui, les enseignants seraient TRES TRES heureux de n'avoir qu’à enseigner!!! Mais voyez-vous, ça ne se passe PAS comme ça! Oubliez les élèves dociles que nous étions du temps des Sœurs et des Frères : F I N I! Comme dans n'importe quel domaine, il faut être DANS le SYSTEME pour SAVOIR comment ça se passe! Cessez de dire n'importe quoi, ou « j'ai entendu dire... ».

Miche dit :
16 janvier 2013 à 15 h 22 min

Suite Miche Cessez de dire n'importe quoi, ou « j'ai entendu dire... ». Voici le SYSTEME que j'ai connu : Niveau CLASSE : l'enseignant avec ses élèves, établit des règles pour le bon fonctionnement de celle-ci. Niveau ECOLE : TOUS les intervenants discutent et choisissent les valeurs à privilégier en-dehors de la classe (cour de recréation et autres):le RESPECT des autres en GESTES et en PAROLES, le respect du matériel prêté etc... Chaque élève possède un CARTON de 15 points, vierge. Pour chaque infraction et selon la GRAVITE, l’élève reçoit une feuille où l'intervenant décrit le méfait, informe le parent que son enfant aura une période de réflexion :dans telle classe, le lendemain. Signature du parent. Période de réflexion  Un enseignant est assigné pour tous les élèves concernés. Une feuille est remise à chaque enfant où il doit décrire (ou dessiner s'il ne sait pas encore écrire) son méfait ,comment il pourrait EVITER de REPRODUIRE ce comportement inapproprié et COMMENT il peut REPARER son geste. Oui, il y a DIALOGUE!

Malgré tout ça, certains élèves « collectionnent » ces périodes de réflexion comme des cartes de Hockey!!! Selon la GRAVITE des méfaits, il peut y avoir SUSPENSION de l’élève! Mais comme certains parents ne veulent RIEN SAVOIRde garder leur enfant à la maison, l’élève sera suspendu de sa classe...à l’École dans l’arrière-bureau de la secrétaire avec du travail!!! Quand vous dites que « Les Parents québécois demandent de plus en plus à l’école “d’éduquer” leurs enfants, c'est TRES TRES VRAI!!! Je pourrais vous en parler pendant des heures!!! C'est à en PLEURER!

jean Martin dit :
16 janvier 2013 à 15 h 37 min

@miche

Vous l'avez bien dit, dans le système public les enfants et les parents se moquent des retenus ou autres punitions. Il y a beaucoup de parents qui se foutent de l'éducation et engendre des générations d'élèves ignares et incultes.

Steph dit :
16 janvier 2013 à 15 h 48 min

@jean Martin

On fait quoi avec la racaille, comme vous dites, dans le secteur public. On la fout dehors et on la laisse déambuler dans les rues?

Dominique Lavoie dit :
16 janvier 2013 à 16 h 00 min

P Bouchard 16 janvier 2013 à 11 h 17 min

Don't feed the troll. Ne nourrissez pas le troll.

Faute d'auditoire il ira se faire cuire un œuf ailleurs.

jean Martin dit :
16 janvier 2013 à 16 h 22 min

@Steph

Effectivement,vous soulevez un problème majeur.La solution pourrait tourner autour de classes spéciales ou encore une autre école spécialisée pour les étudiants à problème. Le but est surtout de créer à l'intérieur des classes un climat propice à l'apprentissage et non être toujours en mode discipline.

Miche dit :
16 janvier 2013 à 17 h 08 min

Suite Miche 2 Oui, nous sommes tous conscients que pour s'offrir un certain niveau de vie, les 2 parents doivent travailler! Pour ce faire, Il existe des parents qui mettent en garderie leur(s) enfant(s) dès 7 :00 le matin. 7 :00 à 8:30 : Service de garde, en grand nombre, donc: ENCADREMENT. 8:30  à :12:00 : COURS et ENCADREMENT. Période du DINER : Service de garde en grand nombre, donc:ENCADREMENT. Après DINER : reprise des cours et ENCADREMENT. Après les heures de classes : Service de garde, en grand nombre, donc: ENCADREMENT. Certains parents viennent chercher leur(s) enfant(s) à 6:00... Les enfants sont écoeurés! N'oubliez pas qu'on offre aussi aux élèves un SERVICE d'AIDE aux devoirs! A la maison, ces enfants mangent, prennent leur douche et...DODO! Existe t-il un véritable dialogue entre 2 bouchées vite,vite? Il existe des parents qui offrent TOUT à leurs enfants : tout SAUF l'attention, l'affection et l'AMOUR! Ce que l'enfant VIT et RESSSENT à la maison, il le transporte à l’école! Le jeune enfant n'est pas encore outillé pour exprimer ce qu'il ressent, donc : Problèmes de COMPORTEMENT de plus en plus DIFFICILES à l’école, parce que c'est là qu'il passe la majorité de son temps éveillé!!! ET l'ECOLE, ARRANGEZ-VOUS avec ça! Les enseignants ne sont que des êtres humains comme VOUS les parents!!! Et ils doivent PERFORMER avec TOUS les problèmes d'APPRENTISSAGE, de COMPORTEMENT, d'handicaps intellectuels et/ou physiques et...

ARRANGEZ-VOUS avec ça!

depardieu dit :
16 janvier 2013 à 17 h 28 min

L école est une prison pour LAVAGE DE CERVEAU.

le nationaliste dit :
16 janvier 2013 à 17 h 44 min

« Le travail de l’école, c’est d’enseigner à nos enfants des connaissances... Remarquez, les parents québécois demandent de plus en plus à l’école “d’éduquer” leurs enfants.... (ce qui n’est pas censé être le travail de l’école, mais celui du PARENT). »

Je suis entièrement d'accord avec le VOUS qui a écrit cela. D'ailleurs on devrait nommer le système d'éducation système d'instruction. Et c'est un des points sur lequel je suis en désaccord avec Mme Marois et sa politique de rabaisser l'âge de la maternelle. Le but derrière cela est de prendre les enfants le plus tôt possible pour les éduquer. Ceci étant dit, trop de jeunes ne sont pas éduqués suffisamment bien pour être de bons élèves. Mais ce problème n'est pas unique au Québec. Ce problème est généralisé en occident. Mais est-ce à l'état de devenir le parent des enfants ? C'est peut-être ca la solution. Laisser l'état prendre en charge les enfants pendant que les parents sont des citoyens consommateurs-payeurs à plein temps.

Miche dit :
16 janvier 2013 à 17 h 44 min

Suite Miche 3 Mais je ne vous ai pas parlé des parents qui se foutent complètement de l’éducation de leur(s) enfant(s) Des parents drogués ou pas , alcooliques qui ramènent leurs enfants , en plein milieu de semaine de chez mon oncle ou ma tante, à MINUIT! Je ne vous ai pas parlé des parents qui disent à leurs enfants  « Ça sert à quoi de te faire instruire? » « Ça sert à quoi d'apprendre l'anglais? Les ENSEIGNANTS, DEBROUILLEZ- vous avec ça! Demandez-vous POURQUOI la SOCIETE en est rendue Là!!!

translucide dit :
16 janvier 2013 à 17 h 48 min

Mr. L.'imprevu Incroyable mais vrais Je suis d'accord avec vous en plus cette forme de discipline encourage le savoir vivre moi dans mon temps il y avait en plus à la maison des coups de pieds aux cul hélas aujourd'hui disparus

Miche dit :
16 janvier 2013 à 18 h 12 min

Suite Miche 4 Et je ne vous ai pas parlé des parents divorcés qui se sentent coupables et offrent tout ce que leur(s) enfant(s) puisse(nt) désirer! Et je ne vous ai pas parlé des enfants de familles reconstituées MAL aimés,Bafoués, parfois agressés PHYSIQUEMENT et/ou SEXUELLEMENT! Les ENSEIGNANTS, DEBROUILLEZ- vous avec ça! Demandez-vous POURQUOI la SOCIETE en est rendue Là!!!

Miche dit :
16 janvier 2013 à 18 h 18 min

SUITE Miche 5 Avec TOUS les PROBLEMES de SOCIETE que je viens de vous citer, OSEREZ-vous demander aux ENSEIGNANTS d’être PLUS que VOUS-MEMES ne POUVEZ Offrir?

depardieu dit :
16 janvier 2013 à 18 h 25 min

Pour ma part,ya juste une autorité c est Dieu,en dessous ce sont que des esclaves qui se mangent dans la main chacun leur tour.Tous des vendus soumis.

Sofia dit :
16 janvier 2013 à 18 h 41 min

On se dit et prétend "évoluée" comme société, alors qu'on en est encore au système du bâton et de la carotte... Pathétique! Il ne faut pas se faire des accroires, l'École existe aussi pour contrôler et c'est une "garderie" pas trop chère pour que les parents, surtout et préférablement les 2! travaillent, faisant ainsi tourner l'économie et payant de l'impôt... Oui, on peut apprendre des trucs à l'école mais ce n'est pas le seul endroit ni la seule façon! Arrêtons d'y donner le monopole d'apprentissages et de penser qu'elle est responsable des individus; c'est un moyen et non une fin!

le nationaliste dit: "Laisser l’état prendre en charge les enfants pendant que les parents sont des citoyens consommateurs-payeurs à plein temps."

Ouf, quel drame cela serait! L'État s'immisce déjà assez dans la vie des gens! alors demander qu'il remplace le rôle de parents, c'est juste changer le problème de place tout en le rendant + vide de sens... Ce sont aux parents de réaliser qu'ils le sont et d'apporter des changements dans leur vie! On veut séparer les familles le + tôt possible, c'est + facile à contrôler & rendre dépendants de l'État (un peu flou) par la suite...

depardieu dit :
16 janvier 2013 à 19 h 11 min

On parle ici d éducateurs et non d enseignants,enseignant c est ce qui concerne les adultes et non les enfants.

depardieu dit :
16 janvier 2013 à 19 h 40 min

Toute domination quel qu elle soit amene â la révolte et â la haine,que l on soit enfant ou bien adulte ne change rien car l humain est fait pour être dominant et non dominé.Un jour ou l autre vous répondrai de l autorité que vous avez exercé sur vos enfants,comme un presto qui cède sous la pression.

depardieu dit :
16 janvier 2013 à 19 h 47 min

et ce jour la tenez vous loin de lui car l heure de rendre des comptes aura sonnée.

depardieu dit :
16 janvier 2013 à 19 h 49 min

sonné,sonné,sonné.

jean Martin dit :
16 janvier 2013 à 20 h 00 min

@Miche

Vous confirmez ce que je pense depuis longtemps.Le Québec est rempli de parents stupides, qui ne pensent qu'à leur prochain voyage dans le sud. Ils oublient d'éduquer leurs enfants et de leur montrer les bonnes manières.Ils veulent du cash,et ne font que produire une gang de petit BUM.En passant,je suis content qu'à la prison de Bordeaux ils vivent dans des conditions déplorables. Plus on leur donne de la misère,plus ils vont réaliser que le crime n'est pas la solution !

Miche dit :
17 janvier 2013 à 14 h 39 min

Suite Miche 6 Je m'en voudrais de vous laisser sur une note aussi NEGATIVE! La MAJORITE des parents sont de BONS parents! L'important, c'est de ne pas aller aux extrêmes : le laxisme ou la rigueur (assez rare) à outrance! Ce qui « gruge » l’énergie de TOUS, dans une classe, ce sont le NOMBRE de cas d' élèves en difficulté de comportement et la GRAVITE de ces cas! Depuis 50 ans, BEAUCOUP de choses ont été essayées : REGROUPER les élèves en difficulté de comportement dans des classes dites « spéciales » et même des écoles complètes : ECHEC...Pourquoi? 1) N'ayant pas de bons exemples sous les yeux, le comportement de ces élèves empirait! 2) Ça aurait coûté trop CHER : il aurait fallu 2 intervenants pour une classe de 17 élèves, pas plus! On préfère laisser l'enseignant se débrouiller avec ces troubles de comportement et d'apprentissage, avec un PEU d'aide. Il existe aujourd'hui des classes de 8-9-10 élèves souffrant de différentes PATHOLOGIES, médicamentés, avec 2 intervenants et...ce n'est PAS trop!!! On aménage même des locaux CAPITONNES, attenants à ces classes en cas de CRISE! Incroyable, mais VRAI! Il existe des PARENTS, des ENFANTS en très GRANDE SOUFFRANCE, mais il FAUT leur venir en AIDE, parce que l’École représente une MINI-SOCIETE et c'est là que nous préparons nos ENFANTS à DEVENIR nos futurs CITOYENS! De là , l'importance de se PRENDRE en mains, tous et chacun!

Miche dit :
17 janvier 2013 à 15 h 31 min

Suite Miche 7 Soit dit en passant, AVANT l’ECLATEMENT des VALEURS de notre SOCIETE, en réaction avec la religion catholique, avant le « RAPPORT PARENT », Le « MINISTERE de l' EDUCATION » s'appelait « Département de l'INSTRUCTION publique »! Ça en dit LONG sur notre PARCOURS comme SOCIETE :  Aujourd'hui, un enfant se noie, il FAUT introduire des cours de natation à l’école! Il y a trop d'accidents de la route avec les jeunes? Il FAUT introduire des cours à l’école! Trop de jeunes filles enceintes...Cours de SEXUALITE! Quelle est NOTRE RESPONSABILITE comme PARENTS? EDUCATION, NON? Si on est pas outillés pour le faire, allons chercher de l'aide! Est-ce qu'on doit TOUT remettre sur le DOS de l’école? Est-ce que l’école doit être responsable de TOUS les MAUX? Si oui, l'enfant ne reconnaîtra même plus ses parents, 10 mois sur 12! entre l'ordi, ses jeux vidéos et ses textos! Quelle SOCIETE voulons-nous? Prenons-nous en MAINS et CESSONS de penser que la SOCIETE va régler TOUS les problèmes pour NOUS!

jean Martin dit :
17 janvier 2013 à 16 h 16 min

@miche

S.V.P, cessez d'écrire la moitié de vos textes en majuscules,c'est fatiguant !

Sofia dit :
17 janvier 2013 à 19 h 37 min

Miche dit: Il existe des PARENTS, des ENFANTS en très GRANDE SOUFFRANCE, mais il FAUT leur venir en AIDE, parce que l’École représente une MINI-SOCIETE et c’est là que nous préparons nos ENFANTS à DEVENIR nos futurs CITOYENS!"

Je ne pense pas que l'école soit particulièrement une mini-société car dans la vie, ce concept dit "de société", nous ne vivons pas par groupes d'âge et selon un horaire qu'on ne choisit pas ni de ce que l'on fait de notre temps/vie! (oui, il peut exister des contraintes de travail mais justement, n'est-ce pas essentiellement ce que nous tentons d'inculquer aux enfants, soit d'accepter cette façon de faire, de vivre?); et surtout, rien ne nous empêche de changer et selon nos aspirations! Il n'y a pas d'endroit précis pour devenir (pourquoi ne pas l'être tout de suite?) un citoyen! Ça se vit à chaque instant, à chaque jour, surtout par la famille sensée guider l'enfant... pas spécialement dans un lieu clos, structure administrative,etc. qu'est l'École. Je pense qu'avant d'être un "citoyen" averti, il est encore + important d'être un être humain avant tout, de le rester du moins...

Serge dit :
17 janvier 2013 à 22 h 59 min

Hummm Et si on enseignait les vrais choses à nos enfants? Que le monde dans lequel ils vont vivre ...c'est pas tout à fait Walt Disney! Que le gentil Nounours va se faire un plaisir de te dévorer! Que le gentil Lion va déchirer les entrailles de la belle Antilope! Que le gentil Phoque déchiquette des tonnes d'autres espèces vivantes par jour! Que la gentille Baleine tue des millions de planctons ''êtres vivants '' par heure Que la gentille Abeille tue pour survivre! Que même..arbres et plantes tuent aussi pour survivre Que seuls les plus forts peuvent survivre en ce monde! Que seuls les plus forts et les mieux instruits peuvent conquérir ce monde La, je considérerai que nous avons en tant que parents .réussis L'instruction'' de nos enfants

Sofia dit :
18 janvier 2013 à 9 h 29 min

Serge dit : "Et si on enseignait les vrais choses à nos enfants?"

Ça reste quand même relatif selon le sujet et les individus, il n'y a pas nécessairement de "vérités"! :p ... mais oui, on semble ne pas vouloir les laisser Voir par eux-mêmes la réalité et la Vie telle qu'elle est!

Serge dit : Que seuls les plus forts peuvent survivre en ce monde! Que seuls les plus forts et les mieux instruits peuvent conquérir ce monde"

Que serait qu'être les plus forts? Je ne pense pas que "les mieux instruits" peuvent conquérir automatiquement le Monde; je parierais fort que plusieurs tribus vivant encore sur cette belle planète survivraient facilement si le système économique/occidental s'écroulait... Des tas de gens détenant un diplôme, "sachant beaucoup de choses" dans le cadre du système, ne sauraient pas faire un feu et survivre par eux-mêmes... Vaut mieux être dépendant de ce système pour nous nourrir que de l'être par soi-même...

Faire croire aux enfants un tas de trucs irréels tel le Père Noël, ça ne doit pas les aider à se sentir faire partie intégrante de la "société", lorsqu'ils apprennent que ce n'était pas vrai, donc un certain mensonge...

Loading