/news/politics
Navigation
Windsor

Bourdonnement: un expert à la rescousse

dechert
Photo Archives / Agence QMI «Notre gouvernement continuera à collaborer avec la population de Windsor et d’autres parties intéressées pour trouver, nous l’espérons, la source de ce bourdonnement, a dit le secrétaire parlementaire du ministre des Affaires étrangères, Bob Dechert.

Coup d'oeil sur cet article

WINDSOR – Le gouvernement fédéral a annoncé lundi la réalisation d’une étude visant à déterminer la cause du «bourdonnement de Windsor», un phénomène sonore récurrent, accompagné de vibrations, qui importune la population de la région depuis près de deux ans.

Des centaines de plaintes ont été déposées au ministre de l’Environnement depuis le début de 2011 concernant le bourdonnement, décrit par les résidents comme «un bruit et une vibration récurrente».

Les scientifiques ont déjà émis quelques hypothèses quant à la source du bourdonnement, soupçonnant les éoliennes, des tremblements de terre ou encore des causes industrielles comme la mine de sel située à proximité.

L’étude sera réalisée conjointement par des chercheurs de l’Université de Windsor et de l’Université Western.

«Notre gouvernement continuera à collaborer avec la population de Windsor et d’autres parties intéressées pour trouver, nous l’espérons, la source de ce bourdonnement, a dit le secrétaire parlementaire du ministre des Affaires étrangères, Bob Dechert. Nous voulons protéger la qualité de vie des citoyens, et pour pouvoir régler ce problème, il faudra d’abord en déterminer la source.»

 

Commentaires