Actualité | Éducation

Aérospatial

Ouverture d'un centre de perfectionnement à Montréal

Ève Lévesque / Agence QMI

Publié le: | Mise à jour:

CAPE

Photo Fotolia

Le CAPE offrira entre autres des cours dans les domaines de conception d’aéronefs, des alliages métalliques et des matériaux composites.

Le Centre aérospatial de perfectionnement (CAPE) de Montréal offrira ses premiers cours à compter de mars 2013. L’inscription en ligne est ouverte.

Le CAPE, initiative conjointe de l’École d’éducation permanente de l’Université McGill et du Service de perfectionnement de l’École de technologie supérieure (ÉTS), vise à répondre aux besoins de perfectionnement des professionnels et des ingénieurs de l’aérospatiale.

Le nombre d’ingénieurs de l’aérospatiale est estimé à 20 000 dans la région du Grand Montréal. Les cours y seront donnés par des chercheurs de l’ÉTS et de McGill, ainsi que par des partenaires de l’industrie.

Le CAPE offrira des cours dans les domaines de conception d’aéronefs, des alliages métalliques, des matériaux composites, du givrage aéronautique, ainsi que des outils sur les brevets à l’intention des ingénieurs de l’aérospatiale. Il y sera aussi question des certifications et des essais en vol, de cours d’introduction à l’ingénierie des cabines et à l’avionique, de prévention des risques, de défauts de fabrication et de commercialisation, de méthodes de simulation pour la certification et aussi, d’aviation et environnement.

Le Centre aérospatial de perfectionnement s’inscrit dans la lignée de l’entente conclue en juillet 2012 entre McGill et l’ÉTS, dont le but est de consolider leur collaboration en enseignement, en recherche et en transfert de technologie.

 

Vos commentaires

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre netiquette.

Pour signaler un problème avec Disqus ou avec la modération en général, écrivez à moderation@quebecormedia.com.
Les commentaires sont modérés. Vous pouvez également signaler aux modérateurs des commentaires que vous jugez inappropriés en utilisant l'icône.

Commentaires propulsés par Disqus