/news/currentevents
Navigation
J'aime MTL

Touriste dans sa ville

Coup d'oeil sur cet article

Voilà une idée montréalaise qui risque de faire du chemin.

«Connais-toi toi-même», disaient les Anciens. À une époque où culmine l’obsession de voyager, ne faudrait-il pas faire l’effort de jouer aux touristes dans sa propre ville avant de dépenser une fortune pour aller visiter celles des autres? L’animatrice de l’émission de radio J’aime Montréal depuis quatre ans sur les ondes de CIBL, Louise-Marie Bouchard, est une spécialiste des raisons d’aimer Montréal, notamment en raison d’une kyrielle d’activités dont vous ignorez probablement l’existence. Voici des suggestions qui vous donneront envie de vous bottez le derrière pour sortir de votre routine.

E-180 : Montréal, ville aux mille mentors

Voilà une idée montréalaise qui risque de faire du chemin.

«Ce que vous savez faire, enseignez-le donc, dit Louise-Marie Bouchard. Et si vous voulez apprendre quelque chose, il y a assurément quelqu’un à Montréal qui pourrait vous l’enseigner. C’est le principe du concept montréalais de site de mentorat appelé E-180.»

Que vous vouliez raffiner votre technique de poker, préparer un voyage en Inde ou vous familiariser avec une langue étrangère, vous allez probablement trouver quelqu’un pour vous aider.

«La plupart des rencontres de partage de connaissances se sont effectuées dans des lieux publics, comme des cafés, des bars, des parcs. Le principe d’E-180 ne vous engage pas à revoir un membre plusieurs fois. Une rencontre d’une heure suffit. Après la rencontre, n’oubliez pas d’évaluer le membre rencontré : vous l’aiderez ainsi à bâtir sa réputation sur E-180! Afin de préserver le dynamisme de notre communauté, nous vous demandons de répondre à une demande de rencontre dans les 48 heures. N’oubliez pas de prendre une photo de votre rencontre et de la partager sur notre page Facebook ou sur Twitter.»

Ah oui, et ça coûte moins de 3$.

Info: http://www.e-180.com/

La ligne bleue : La revanche des négligés

Quand on se dit qu’on sort à Montréal, on pense habituellement au centre-ville, au Plateau-Mont-Royal ou au «Vieux». Eh bien, les quartiers traversés par la Ligne bleue du métro de Montréal en ont assez de se trouver en marge du Montréal culturel habituel dans l’esprit de tant de gens.

L’initiative de la Ligne bleue vous permet maintenant de cliquer sur n’importe quelle station de la ligne bleue pour savoir ce qu’il y a comme spectacle ou activité non loin d’elle. Vous pouvez aussi échanger des «secrets d’initiés» avec les autres membres de la Ligne Bleue. Plus vous publiez d’informations pertinentes pour les autres et plus vous montez en grade comme utilisateur du site.

Info: lalignebleue.ca

Moitié-Moitié : Découvrir la cuisine maison des étrangers

«C’est une initiative de découvertes culinaires entre Québécois et immigrants, explique Mme Bouchard. Imaginez une table où tous les participants ont mis un repas typique de lieu d’origine.» Une bonne manière de bien manger pour pas cher et de contribuer à rapprocher les pures-laines des nouveaux venus. Il y a parfois des ateliers donnés par des chefs. Ces repas sont organisés dans des lieux intéressants à découvrir, comme des galeries d’art.

Info: www.facebook.com/moitiemoitie

VIP : L’improvisation visuelle

Difficile de trouver un événement plus urbain et dernier cri que le Virus d’improvisation picturale, mieux connu sous l’acronyme VIP.

Une fois par mois, au Belmont, des artistes peintres professionnels participent à des improvisations visuelles. Ils se font donner un thème et hop! Ils se mettent au travail. Vite. Le public choisit ensuite la meilleure improvisation.

Plus tard, les œuvres improvisées sur place sont vendues à l’occasion d’un encan. C’est ainsi que l’événement s’autofinance. Bien sûr, il y a de la super musique.

Info: virusdimprovisationpicturale.com

Crudescence : Les fous du cru

«C’est le seul restaurant au Québec qui ne sert que de la gastronomie crue et ça vaut la peine d’essayer, dit Louise-Marie Bouchard. Je crois que ce genre de restaurant ne se trouve qu’à Montréal.»

Vous aurez deviné que la nourriture crue de ce restaurant ne comporte pas de viande. Ici, rien n’est cuit, pas même le pain; il est donc séché au lieu d’être chauffé. Pour une expérience culinaire différente de tout ce que vous avez déjà pu essayer par le passé. Il y a deux succursales à Montréal.

Quizz Night : La fièvre du mardi soir

Ce sera bientôt la cinquième saison des Quizz Night du pub Chez Baptiste, sur Masson. Attention, c’est plein à craquer tellement c’est populaire. Vous avez droit à six joueurs par équipe.

Les questions de culture générale sont parfois excessivement difficiles et celui qui les rédige a beaucoup de talent et d’imagination. L’animation est entraînante. Ce n’est pas pour rien que ce bar affiche complet les mardis soir.

Info: chezbaptiste.com

Le Randolph Pub Ludique

Voici un bar dont le boire et le manger n’est pas la seule raison d’être. Ici, on joue. Vous et vos amis avez un choix faramineux de jeux de société. Puisque vous ne pouvez pas connaître toutes les règles, des animateurs sont là pour vous les expliquer. L’entrée coûte 5$. On sert des collations et des bières de micro-brasseries.

Adresse: 2041 rue Saint-Denis

Info: (514) 419-5001 ou facebook.com/randolphmontreal

Commentaires