/lifestyle/techno
Navigation
Salut, bonjour!

Chris Hadfield discute avec Gino Chouinard

Chris Hadfield
Photo Archives
Chris Hadfield

Coup d'oeil sur cet article

L’animateur de Salut, bonjour!, Gino Chouinard, s’est entretenu vendredi matin avec l’astronaute canadien Chris Hadfield, qui vit depuis deux mois dans la Station spatiale internationale (ISS), en orbite autour de la Terre.

Lors de l’entrevue d’une vingtaine de minutes réalisée en français, les téléspectateurs de l’émission matinale de TVA ont eu la chance d’en connaître un peu plus sur les conditions de vie à bord de l’ISS et sur l’astronaute Chris Hadfield, qui deviendra le premier Canadien à commander la Station au mois de mars, en prenant la tête de la mission 35.

«Il s’agit d’un grand privilège parce que l’ISS est l’œuvre commune de plusieurs pays et de plusieurs personnes», a dit l’astronaute, qui se dit prêt à relever ce défi après plusieurs années de préparation.

Gino Chouinard n’a pas été avare de questions en ce qui a trait aux conditions de vie dans l’espace, à savoir si la qualité du sommeil est affectée par les 15 rotations de l’ISS autour de la Terre, impliquant 15 levers et couchers de soleil par jour.

«Je ne dors pas beaucoup, car il y a énormément de distractions ici comme regarder la Terre. D’ici, les couleurs, les textures et les ombres changent constamment. C’est tellement fascinant de voir ça!»

L’homme de science a aussi décrit son expérience de l’apesanteur : «c’est maintenant possible de réaliser l’impossible, je suis prêt pour le Cirque du Soleil! C’est comme un miracle chaque jour, je me sens comme Superman ou Spiderman!»

L’astronaute a aussi détaillé, lors de l’entrevue, la marche à suivre si un membre de l’équipage tombait gravement malade, mais en gardant une note positive. «Ici, il est impossible d’attraper un rhume puisque nous n’avons pas de visiteurs et que nous avons été sélectionnés en partie pour notre bonne santé».

Finalement, Chris Hadfield a expliqué comment il réussit à garder contact avec sa famille et comment il prépare son retour d’«en haut». «J’aurai de la réadaptation à faire pour contrer les changements physiques dus à l’absence de gravité et je devrai sans doute me réhabituer à être entouré de gens. Nous ne sommes que six ici et c’est plutôt calme!»

Chris Hadfield est très actif sur Twitter. Il partage quotidiennement ses photos de l’ISS et de la Terre, ainsi que des messages décrivant son quotidien avec ses 426 000 abonnés. «Grattant la guitare» à ses heures et notamment pour les téléspectateurs de «Salut, bonjour!», l’astronaute a enregistré un duo avec Ed Robertson, le chanteur du groupe Barenaked Ladies.

Cette entrevue via satellite a été réalisée grâce à la collaboration de l’Agence spatiale canadienne.  

Commentaires
Loading