/news/politics
Navigation
Hydro-Québec | St-Adolphe-d'Howard

Le maire Gravel exige une nouvelle rencontre

hq
Photo Archives / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

SAINT-ADOLPHE-D'HOWARD – Le maire de Saint-Adolphe-d’Howard, Réjean Gravel, a confirmé son intention de ne pas baisser les bras devant Hydro-Québec.

Il souhaite rediscuter du projet de nouvelle ligne de haute tension de 120 kV sur une distance de 40 km dans les Laurentides (de Saint-Sauveur à Mont-Tremblant).

Dans une lettre adressée aux citoyens de Saint-Adolphe-d’Howard, le maire confirme qu’il a la ferme intention de demander une nouvelle rencontre avec Hydro-Québec afin de permettre à la municipalité de préciser sa position, de même que les solutions proposées, et ce, en conformité avec l’article 28 paragraphe 2 de la Loi sur la régie de l’énergie.

«À l’article 30 de la loi sur Hydro-Québec, qui encadre les activités de l’entreprise, il est clairement écrit que Hydro Québec peut placer des poteaux, fils, conduits ou autres appareils partout dans notre municipalité, mais aux conditions fixées par entente avec la municipalité concernée, ce qui n’a pas été fait», a-t-il indiqué.

«À l’article 37 paragraphe 2 de la loi sur la régie de l’énergie, la régie peut d’office ou sur demande réviser ou révoquer toute décision qu’elle a rendue lorsqu’une personne intéressée à l’affaire n’a pu, pour des raisons jugées suffisantes, présenter ses observations», a-t-il ajouté.

Réjean Gravel entend mener cette bataille jusque-là si la situation l’exige.

Hydro-Québec projette de construire, vers 2015, une nouvelle ligne de transport à 120 KV, traversant le territoire de la municipalité, afin de transférer l’alimentation électrique des postes de Saint-Sauveur et Doc-Grignon de Saint-Adèle au poste du Grand-Brulé de Mont-Tremblant en raison de la croissance soutenue des besoins en électricité dans les Laurentides.

«C’est une excellente nouvelle suite aux nombreuses pannes survenues dans les Laurentides ces derniers mois, a expliqué le maire de Saint-Adolphe-d’Howard. Toutefois, la société d’État se doit d’agir selon les règles édictées et ne pas faire une présentation à la sauvette sur un coin de table.»

Le maire Gravel invite les citoyens de Saint-Adolphe-d’Howard à répondre massivement au sondage concernant le tracé proposé, directement sur le site d’Hydro-Québec, avant le vendredi 5 avril.

Commentaires