/news/currentevents
Navigation

Richard Martineau écorche le système de justice

Richard Martineau
Photo Annie T. Roussel

Coup d'oeil sur cet article

L’animateur Richard Martineau s’inquiète du cynisme dont fait preuve la population à l’égard du système de justice. En conférence, hier soir, à l’Hôtel Classique Québec dans le cadre du colloque «La justice criminelle: l’œil des victimes», M. Martineau s’est interrogé sur cet effritement de confiance qui découle, selon lui, des nombreux cas de crimes contre la personne médiatisés, à savoir celui de Guy Turcotte par exemple. Le conférencier croit que le cri des victimes doit être entendu afin de changer les choses. «Il faut remettre l’homme au centre de notre système. Les avocats et les juges devraient servir la société. La finalité du droit, c’est de s’assurer que justice soit rendue, que justice soit faite. Il faut s’assurer que les victimes et leurs proches soient entendus, que leurs cris de douleurs soient pris en considération.»

L’animateur Richard Martineau s’inquiète du cynisme dont fait preuve la population à l’égard du système de justice. En conférence, hier soir, à l’Hôtel Classique Québec dans le cadre du colloque «La justice criminelle: l’œil des victimes», M. Martineau s’est interrogé sur cet effritement de confiance qui découle, selon lui, des nombreux cas de crimes contre la personne médiatisés, à savoir celui de Guy Turcotte par exemple. Le conférencier croit que le cri des victimes doit être entendu afin de changer les choses. «Il faut remettre l’homme au centre de notre système. Les avocats et les juges devraient servir la société. La finalité du droit, c’est de s’assurer que justice soit rendue, que justice soit faite. Il faut s’assurer que les victimes et leurs proches soient entendus, que leurs cris de douleurs soient pris en considération.»

Commentaires