Sports | Canadien

Hockey

Les joueurs à surveiller

AGENCE QMI

Publié le: | Mise à jour:

Canadien c. Sénateurs_25

Photo PIERRE-PAUL POULIN/AGENCE QMI

Max Pacioretty aura fort à faire contre les Sénateurs.

Les facteurs qui influenceront l’issue de la série entre le Canadien de Montréal et les Sénateurs d’Ottawa sont nombreux. L’Agence QMI a dressé une liste de 10 joueurs à surveiller au cours de ce duel devant s'amorcer jeudi.

1 – Erik Karlsson

Le retour au jeu du défenseur Erik Karlsson change le portrait des Sénateurs d’Ottawa. Certes, la troupe de Paul MacLean a réussi à se qualifier pour les séries éliminatoires, même si son quart-arrière a raté 31 des 48 rencontres. Karlsson demeure toutefois une menace constante à l’attaque. Il a totalisé 14 points en 17 matchs, cette saison, dont quatre mentions d’aide en trois parties depuis son retour.

2 – Carey Price

Une fin de saison chancelante laisse plusieurs observateurs perplexes face au gardien de but du Tricolore. Carey Price doit prouver à tout le monde, dont à lui-même, qu’il peut relever ce nouveau défi. En trois matchs contre les Sénateurs cette année, le numéro 31 a très bien fait. Il a accordé seulement cinq buts en 190 minutes de jeu, obtenant deux victoires et subissant une défaite en fusillade. Il a alors bloqué 84 des 89 rondelles dirigées vers lui, conservant un taux d’efficacité de ,944.

3 - Daniel Alfredsson

Le capitaine des Sénateurs Daniel Alfredsson a toujours connu du succès contre le Canadien. En 89 rencontres face au club montréalais, il a obtenu un impressionnant total de 105 points, soit plus que contre n’importe quelle autre formation de la Ligue nationale de hockey. Avec 26 points en 47 parties cette saison, Alfredsson continue d’impressionner malgré ses 40 ans. Il demeure par ailleurs un extraordinaire leader.

4 – Brandon Prust

Le fougueux attaquant du Canadien est certainement l’un des héros obscurs de l’équipe. Il pourrait toutefois être beaucoup plus visible en séries. Brandon Prust affrontera les Sénateurs d’Ottawa en séries pour une deuxième année consécutive. L’an dernier, avec les Rangers de New York, il avait d’ailleurs obtenu une mention d’aide sur le but gagnant de Dan Girardi lors du septième match de cette série, également disputée au premier tour.

5 – Craig Anderson

Le gardien des Sénateurs Craig Anderson a raté la moitié de la saison, mais il demeure, avec 24 matchs disputés, celui qui présente la meilleure moyenne de buts alloués (1,69) et le meilleur taux d’efficacité (,941) à travers la ligue. Contre le Canadien, il a obtenu un gain de 5-1, le 30 janvier à Ottawa, avant de perdre par le pointage de 2-1, le 3 février au Centre Bell.

6 – Max Pacioretty

L’attaquant Max Pacioretty a été le meilleur pointeur parmi tous les joueurs du Canadien et des Sénateurs cette année, avec 39 points en 44 matchs. Il va sans dire que les succès en saison régulière doivent se répercuter en séries éliminatoires. À chacune des trois parties qu’il a jouées contre les Sénateurs cette année, Pacioretty a obtenu une mention d’aide. Il a par ailleurs raté la rencontre du 30 janvier, à Ottawa.

7 – Chris Neil

L’aspect physique est rarement à l’avantage du Canadien. Même si les Sénateurs n’ont pas une équipe des plus robustes, l’attaquant Chris Neil pourrait déranger les joueurs du club montréalais. Il s’est vu décerner 144 minutes de pénalité au cours de la saison régulière, ce qui le place au deuxième rang du circuit, derrière Colton Orr, des Maple Leafs de Toronto (155).

8 – P.K. Subban

Il serait difficile d’oublier P.K. Subban dans l’équation. Le fringant défenseur représente l’une des raisons ayant permis au Canadien de terminer la saison régulière au sommet de la section Nord-Est. Subban a récolté 38 points en 42 rencontres, en plus de présenter un différentiel de +12. Il sera maintenant intéressant de voir comment le jeune arrière réagira à la fièvre des séries.

9 – Chris Phillips

Les Sénateurs occupent le premier rang de la ligue en désavantage numérique avec un taux d'efficacité de 88 %. Parmi tous leurs joueurs, le vétéran Chris Phillips est celui qui a passé le plus de temps à court d’un homme durant la dernière saison. Il est souvent appuyé par Marc Methot à la ligne bleue, tandis qu’à l’attaque, Erik Condra rend de précieux services aux Sénateurs dans cette facette du jeu.

10 – La foule

Certains l’appellent «le septième joueur». En raison de la proximité entre Montréal et Ottawa, il y a fort à parier que les amateurs du Canadien seront nombreux à la Place Banque Scotia. Si le concept de l’avantage de la glace ne fait pas toujours ses preuves, il n’est jamais mauvais d’avoir des partisans qui encouragent l’équipe, à domicile comme à l’étranger.

Vos commentaires

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre netiquette.

Pour signaler un problème avec Disqus ou avec la modération en général, écrivez à moderation@quebecormedia.com.
Les commentaires sont modérés. Vous pouvez également signaler aux modérateurs des commentaires que vous jugez inappropriés en utilisant l'icône.

Commentaires propulsés par Disqus