Actualité | Politique

Allocations de logement

Le sénateur Patrick Brazeau refuse de rembourser

Agence QMI

Publié le: | Mise à jour:

Patrick Brazeau

TVANouvelles

OTTAWA – Le sénateur indépendant Patrick Brazeau conteste la décision d’un comité sénatorial lui demandant de rembourser ses allocations de logement. En outre, il a exprimé des doutes quant à la légitimité d’indemnités reçues par d’autres collègues.

Dans un communiqué publié mardi, Patrick Brazeau a dit qu’il ne remettra pas les 34 764 $ qu’il a reçus en allocations de logement, et qu’il explorera toutes les avenues qui se présentent à lui pour faire casser la décision de ses pairs.

Le Sénat a indiqué la semaine dernière que l’ancien conservateur devait rembourser 48 744 $ au trésor public, montant qui inclut les intérêts.

Patrick Brazeau a dit dans son communiqué qu’il a respecté les règles et qu’il a fourni les preuves aux vérificateurs indépendants dans ce dossier. Il ajouté que Maniwaki, au Québec, est son lieu de résidence principal, et non pas Gatineau, qui est située à moins de 100 km d’Ottawa.

Dans le communiqué, Patrick Brazeau émet par ailleurs des doutes quant au fait que tous les autres sénateurs respectent les règles en matière d’allocations de logement et se demande si leur dossier a été traité aussi rigoureusement que le sien.

Le sénateur conservateur Mike Duffy a remboursé les 90 000 $ en allocations de logement qui lui ont été demandés tandis que l’ancien sénateur libéral devenu indépendant, Mac Harb, a dit qu’il a embauché un avocat pour l’aider à conserver les 51 482 $ qu’il a facturé aux contribuables.

Les sénateurs peuvent demander jusqu’à 22 000 $ en allocations de logement si leur résidence principale est située à plus de 100 km de la Colline Parlementaire.

La GRC procède à l’examen des documents afin de déterminer s’il y a matière à mener une enquête criminelle dans les dossiers en question.

Patrick Brazeau siège en tant qu’indépendant depuis qu’il a été accusé de voies de faits et d’agression sexuelle.

 

Vos commentaires

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre netiquette.

Pour signaler un problème avec Disqus ou avec la modération en général, écrivez à moderation@quebecormedia.com.
Les commentaires sont modérés. Vous pouvez également signaler aux modérateurs des commentaires que vous jugez inappropriés en utilisant l'icône.

Commentaires propulsés par Disqus