/misc
Navigation

Le fantôme de Mary Gallagher

Coup d'oeil sur cet article

Premier endroit mystique de Montréal - coin William et Murray

 

Montréal- La ville de Montréal compte son lot d’endroits mystiques, où des chasseurs de fantômes se donnent rendez-vous afin d’apercevoir des ombres inquiétantes, des apparitions insolites ou de sentir des vibrations étranges.

Au cours des semaines à venir, l'auteur et spécialiste de l’étrange et du paranormal Christian Page, nous fait découvrir cinq endroits mystiques à Montréal, qui seraient hantés par des esprits.

Des marques sont toujours visibles dans le sol à l'endroit où se dressait autrefois l'édifice dans lequel a été tuée Mary Gallagher. Des marques sont toujours visibles dans le sol à l'endroit où se dressait autrefois l'édifice dans lequel a été tuée Mary Gallagher.

Notre premier arrêt, un stationnement en apparence très banale, au coin des rues William et Murray, dans le quartier Griffintown. Au sol, on y voit une démarcation, des craquelures dans l’asphalte qui forment un carré distinct. C’est à cet endroit précis, le 26 juin 1879, que la prostituée Mary Gallagher est retrouvée décapitée par un coup de hache dans son appartement.

La colocataire de Gallagher, Susan Kennedy, fût arrêtée et condamnée à la prison à vie pour le crime. Elle aurait tué sa victime puis mis sa tête dans un bocal, pour se venger de lui avoir volé un client.

Depuis, on raconte que le fantôme de Mary Gallagher revient hanter les lieux tous les sept ans. « Malgré cette récurrence, elle a manqué le rendez-vous de 2012. Sa dernière apparition date de 2005. Des chasseurs de fantômes auraient observé pendant quelques instants une forme blanchâtre traverser l’intersection », mentionne M. Page.