/news/politics
Navigation
Licenciement

Le président d’Investissement Québec congédié

Jacques Daoust
Photo Archives / Agence QMI Le président d'Investissement Québec, Jacques Daoust.

Coup d'oeil sur cet article

Le président d’Investissement Québec, Jacques Daoust, a été congédié par le gouvernement de Pauline Marois, ont rapporté dimanche soir La Presse et Radio-Canada.

M. Daoust avait été nommé par le gouvernement libéral de Jean Charest en 2006. Il était resté en poste lorsqu’Investissement Québec a été fusionnée avec la Société générale de financement du Québec en 2011.

Il avait nié en avril vouloir joindre l’équipe de Denis Coderre pour la campagne électorale municipale de Montréal. «Mon travail à Investissement-Québec m'intéresse beaucoup et occupe tout mon temps. Ce que je fais présentement est ce que je sais bien faire et j'ai l'intention de continuer à le faire tant et aussi longtemps que le gouvernement me fera confiance», avait-il alors affirmé par communiqué.

Vendredi, Investissement Québec avait remis son rapport annuel, un bilan qui avait plu au gouvernement Marois.

«Je me réjouis des résultats d'Investissement Québec, qui surpassent les objectifs de son plan stratégique, et ce, malgré un contexte de précarité économique. La Société poursuit donc son engagement auprès des entrepreneurs québécois afin qu'ils puissent investir pour améliorer leur compétitivité», avait affirmé Nicolas Marceau par communiqué, vendredi.

Avant de prendre la tête d’Investissement Québec, Jacques Daoust a occupé des postes de haute direction à la Banque Laurentienne, ainsi qu’à la Banque Nationale du Canada.

 

Commentaires