/lifestyle/casa
Navigation
À table avec Thierry

La bonne formule !

CHEZ LIONEl 4/5

Chez Lionel
Photo Courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Le chef Ian Perreault est un garçon talentueux et travailleur. Lorsque j’ai appris qu’il allait ouvrir un restaurant sur la Rive-Sud, je me suis dit: «Bingo! Lui, il a tout compris!» Bien sûr, fallait-il encore avoir un lieu approprié, de l’investissement important et, si tel était le cas, lui s’occuperait du reste, c’est-à-dire de l’essentiel: la cuisine et le bonheur des clients en offrant la bonne formule.

Coup de toque: On attendait beaucoup, on n’est pas déçu!

Coup de torchon: On a juste hâte de découvrir les plats de l’ardoise.


Le chef Ian Perreault est un garçon talentueux et travailleur. Lorsque j’ai appris qu’il allait ouvrir un restaurant sur la Rive-Sud, je me suis dit: «Bingo! Lui, il a tout compris!» Bien sûr, fallait-il encore avoir un lieu approprié, de l’investissement important et, si tel était le cas, lui s’occuperait du reste, c’est-à-dire de l’essentiel: la cuisine et le bonheur des clients en offrant la bonne formule.

Style de restaurant > Lorsqu’on parle de Ian Perreault, on pense inévitablement à son ancien restaurant, Area, mais aussi à Ian Perreault Prêts-à-manger qu’il tient avec son épouse Mélanie Martin sur l’avenue Bernard, à Outremont. Aujourd’hui, il ouvre un grand bistro. Vous découvrirez la cuisine simple d’un vrai chef. C’est déjà beaucoup, sachant qu’une simple réalisation va être faite dans les règles de l’art. Le chef promet également de s’amuser, lorsque le rodage sera terminé, en proposant aux inconditionnels de Perreault des plats du jour de son cru, écrits sur l’ardoise en fonction des arrivages. Les prix sont raisonnables, particulièrement ceux des vins.

Décor > Le décor est impressionnant, donnant toute sa place au grand et lumineux local. Les banquettes en alcôve sont très prisées. Comme d’habitude, j’aime manger au bar et celui de Ian (alias Lionel, nom de rue du restaurant, en hommage à Lionel Daunais, bâtisseur de la ville de Boucherville) est parfait pour ça. Le bar fait en U permet une belle vue sur la salle à manger et la terrasse. Des points de décor en bois, des accessoires de cuisine en cuivre, un immense cellier, voilà le portrait de ce nouveau resto qui plaira beaucoup.

Ambiance > Superbe! La musique n’est pas trop envahissante et très bien choisie. Il règne une ambiance festive, les gens sont là pour passer une belle soirée et avoir du bon temps tout en sirotant un petit cocktail, une bière pression ou une bouteille de vin.

Clientèle > Il y avait beaucoup de monde le soir de ma visite et, au cours de la soirée, de nouveaux clients entraient continuellement. Je vous recommande vivement de réserver pour prévenir les déconvenues, malgré la taille du lieu, surtout s’il pleut et que la terrasse n’est pas opérationnelle. Il y avait des couples, mais surtout beaucoup de tablées de quatre, six, huit personnes. Le bar était quant à lui rempli de duos ou de solitaires.

Le repas > Huit entrées, sept plats principaux, quelques à-côtés, trois pâtes, six desserts. On propose aussi un beau petit menu du midi à 17,17 $ (entrée-plat), du genre Gaspacho de tomate, melon, poivron rouge et huile de persil en entrée, puis Tataki de saumon de l’Atlantique au paprika fumé, vanille, salade fraîche de betteraves jaunes et roquette en plat principal.

Mais dans notre cas, on démarre avec arancinis, fromage de chèvre non affiné, tranches de magret de canard, mayo au poivre noir, quelques branches de cresson et glace de cabernet sauvignon (sauce réduction).

Les arancinis sont parfaits. Pas trop petits, pas trop imposants et, surtout, très moelleux en leur centre et parfaitement croquants en surface. L’ensemble, avec salade et tranches fines de canard, est idéal.

Blinis de pomme de terre (genre de crêpe vonnassienne), saumon de l’Atlantique style gravlax 2 heures, beurre blanc classique citron et minicoriandre. Une réalisation qui m’a rappelé mon travail de chef. Souvenirs, souvenirs... La petite crêpe et le saumon tout juste saisi créent une harmonie parfaite, bravo!

Côtes levées braisées lentement, soya, orange, aromates, pommes de terre rattes rôties, échalote française, tombée de kale au beurre et jus de cuisson réduit un peu BBQ. Un long intitulé pour vous dire que nous sommes plus dans une exécution style sauce osso buco, mais c’est très bon. Je me demande aussi s’il n’y avait pas un peu de corian­dre fraîche. C’était délicieux et ça donnait beaucoup de fraîcheur.

Pot de crème au chocolat et brownies ont ponctué un très bon repas.

Toutefois, j’ai hâte de retourner Chez Lionel pour les suggestions inscrites au tableau de Ian. Je suis certain qu’il pourra exprimer dans ce registre toute l’étendue de son talent

Le service > Jeune, souriant, gentil. À roder, mais ils le savent.

Carte des vins > Très intéressante, bon choix au verre, prix modestes

Commentaires