Sports | Soccer

Martino

Prochain entraîneur du Barça

AFP

Publié le: | Mise à jour:

Gerardo «Tata» Martino

Photo CARLOS CARRION / AFP

Gerardo «Tata» Martino

MADRID - L'Argentin Gerardo «Tata» Martino s'apprête à devenir l'entraîneur du FC Barcelone en remplacement de Tito Vilanova qui vient de quitter le club catalan pour cause de maladie, affirme lundi la presse espagnole.

«Tata» Martino, actuel entraîneur du club argentin de Rosario, le Newell's Old Boys, est attendu à Barcelone mardi après avoir conclu lundi cet accord avec les dirigeants du club lors d'une vidéoconférence, affirme le journal sportif AS.

Selon la presse sportive espagnole, le technicien argentin s'apprête à s'engager pour trois ans avec le Barça et apporterait dans ses bagages son actuel adjoint, Jorge Pautasso, ainsi que son préparateur physique, Elvio Paolorroso.

Le champion d'Espagne avait annoncé vendredi le départ de Tito Vilanova, âgé de 44 ans, son entraîneur depuis un an, qui souffre d'un cancer des glandes salivaires et va devoir se soumettre à un traitement «incompatible» avec ce métier.

«Tata» Martino avait immédiatement été cité parmi les favoris, avec l'Espagnol Luis Enrique.

AS soulignait samedi que l'Argentin semblait avoir «le plein appui» de Lionel Messi, son compatriote et star du Barça. Le journal catalan Sport remarquait qu'il est partisan d'un jeu «à vocation clairement offensive», correspondant au style qui a fait l'excellence du Barça.

Âgé de 50 ans, «Tata» Martino s'est fait connaître comme sélectionneur de 2007 de l'équipe du Paraguay, qu'il a conduite aux quarts de finale de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, une première pour ce petit pays sud-américain. Il avait confirmé l'année suivante avec une finale de Copa America perdue contre l'Uruguay.

Fin 2011, il a rejoint le Newell's Old Boys, où il avait fait ses armes comme milieu de terrain, disputant 472 matches pour ce club dans les années 1980, un record.

Le mois dernier, il a conduit Newell's à la victoire dans le tournoi final du Championnat argentin, avant d'échouer aux tirs au but en demi-finale de la Copa Libertadores, la Ligue des champions sud-américaine, contre les Brésiliens de l'Atletico Mineiro.

Il avait annoncé qu'il quitterait le club après la Copa Libertadores.

Disciple de son compatriote Marcelo Bielsa, le très offensif sélectionneur du Chili au Mondial-2010 cité lui aussi comme un candidat possible au poste d'entraîneur du Barça, il avait néanmoins imprimé un style très défensif au Paraguay.

Manchester United insiste pour Fabregas

Le manager de Manchester United David Moyes a révélé lundi que le club macunien avait formulé une deuxième offre pour s'attacher les services du milieu de terrain du FC Barcelone Cesc Fabregas.

Il y a une semaine, le club champion d'Angleterre avait confirmé avoir fait une offre de l'ordre de 29 millions d'euros selon la presse britannique immédiatemment rejetée par le Barça.

L'ancien entraîneur d'Everton, qui a succédé à Alex Ferguson à la fin de la saison dernière, a annoncé cette deuxième proposition pour l'ancien joueur d'Arsenal lors d'une conférence de presse à Yokohama alors que l'équipe est en tournée en Asie. Elle serait d'environ 34 millions d'euros.

Le vice-président de ManU Ed Woodward est retourné en Angleterre pour mener les négociations sur ce transfert. «D'après ce que je comprends, Ed a eu une réponse (à la première offre). Nous avons fait une seconde offre mais Ed va s'en occuper plutôt que moi», a déclaré Moyes.

Pour l'instant, la seule signature enregistrée par Manchester United est celle de l'international moins de 20 ans uruguayen Guillermo Varela.

La Fifa lève la suspension du Cameroun

La Fédération internationale de football (Fifa) a levé la suspension de la Fédération camerounaise (Fecafoot) qu'elle avait prononcée le 4 juillet pour ingérence gouvernementale, a-t-elle annoncé lundi.

L'équipe nationale du Cameroun, 1re de son groupe avant le dernier match début septembre, pourra donc reprendre sa campagne de qualifications pour le Mondial-2014.

«La Fifa a décidé (...) de lever de la suspension de la Fecafoot, étant donné que les conditions préalablement fixées sont désormais remplies», a-t-elle indiqué dans un communiqué.

«Comme requis par le Comité d'urgence de la Fifa, le comité de normalisation désigné le 20 juillet 2013 a en effet pu prendre ses fonctions ce lundi au siège de la Fecafoot en présence des observateurs de la Fifa et de la Confédération africaine de football», poursuit le texte.

«La levée de la suspension signifie que les clubs, officiels et autres représentants de la Fecafoot peuvent immédiatement reprendre les activités interrompues», précise la Fifa qui continuera «de suivre de près la situation, notamment en ce qui concerne la révision des statuts de la Fecafoot».

La Fifa avait pris cette décision après l'annulation de la réélection du président sortant de la Fécafoot, Iya Mohammed, écroué pour malversations financières présumées.

M. Mohammed, arrêté le 10 juin pour détournement de fonds publics à la Société de développement de coton (Sodécoton), où il occupe le poste de directeur général, et décrié pour sa gestion à la tête de la Fécafoot, a été réélu le 20 juin au terme d'un scrutin controversé. La tenue en avait été bloquée pendant plus de sept heures par la police qui interdisait l'accès au siège de la Fédération.

Chelsea: De Bruyne arrête la tournée asiatique

Le milieu de terrain international belge de Chelsea, Kevin de Bruyne, a annoncé lundi qu'il avait dû quitter l'équipe londonienne en tournée en Asie en raison d'une blessure.

De Bruyne, milieu offensif de 21 ans, s'est blessé à un genou et à une cheville dimanche à Kuala Lumpur lors d'un match remporté 4-1 contre un XI de Malaisie au cours duquel il a inscrit un but.

Sorti sur une civière, il a pu rejoindre ses coéquipiers sur le banc pour la fin du match.

Le manager de Chelsea, Jose Mourinho, a indiqué qu'un premier diagnostic laissait entendre que la blessure n'était pas aussi grave que ce qui avait été craint dans un premier temps.

Mais De Bruyne a passé des examens complémentaires lundi en Malaisie et il a été décidé qu'il retournerait à Londres et ne pourrait donc participer au dernier match de la tournée mardi à Jakarta.

De Bruyne a écrit sur Twitter: «Part pour Londres cette nuit (de lundi). Y passerai un bilan complet. Me sens OK. En espérant un bon résultat après le bilan».

Les clubs pour responsables des violences

Le ministre argentin de la Sécurité Sergio Berni a accusé lundi les clubs de Buenos Aires de protéger «le commerce illégal» des hooligans après la mort de deux personnes lors d'une fusillade dimanche entre supporteurs de Boca Juniors.

«Les Barrabravas (nom donné aux groupes hooligans, ndlr) sont comme une PME illégale et se battent de façon non conventionnelle pour capter une rente économique. Les dirigeants ne peuvent pas ignorer le commerce illégal qui se déroule en parallèle d'un match», a déclaré M. Berni à Radio del Plata.

«Ces combats ont toujours lieu pour des raisons économiques, pour les affaires très juteuses que peut générer un match de football, et il est évident que les dirigeants ont à voir avec ces évènements», a-t-il ajouté.

Dimanche, deux hommes ont été abattus lors d'une fusillade entre deux factions rivales de Boca Juniors. L'affrontement a eu lieu près du stade de San Lorenzo où le club local devait affronter Boca Juniors en match amical. A la suite de cet incident tragique, la rencontre a été annulée.

Avec ces deux nouvelles victimes, un total de cinq personnes ont trouvé la mort dans des violences liées au football cette année en Argentine. En 2012, il y avait eu 11 décès, et depuis 1972 le total s'élève à 179, selon l'ONG «Salvemos al Fútbol» (littéralement Sauvons le football).

Hiddink quitte l'Anzhi Makhachkala

Le Néerlandais Guus Hiddink a quitté soudainement son poste d'entraîneur de l'Anzhi Makhachkala où il sera remplacé par son compatriote Rene Meulensteen, a annoncé lundi le club de 1re division russe.

Hiddink, 66 ans, avait pourtant récemment prolongé son contrat avec l'Anzhi d'une saison.

«Ce n'était pas une décision facile à prendre, mais j'ai toujours dit que ma mission à la tête de l'Anzhi prendrait fin quand le club serait capable de se dévélopper davantage sans moi», a-t-il expliqué dans un communiqué de son club.

Hiddink n'a pas précisé s'il comptait entraîner rapidement un nouveau club, mais sa démission soudaine alimente les rumeurs de son arrivée à Barcelone, sans entraîneur depuis le départ de Tito Vilanova, malade.

Il était en poste depuis février 2012 et avait conduit l'Anzhi à la troisième place du dernier Championnat de Russie, le meilleur résultat de l'histoire du club.

Hiddink a entraîné le PSV Eindhoven, à plusieurs reprises, Valence (1991-94), le Real Madrid (1998-99) et Chelsea pendant quelques mois en 2009 alors qu'il était aussi sélectionneur de la Russie (2006-10). Il a également été sélectionneur des Pays-Bas (1994-98), de la Corée du Sud (2001-02), de l'Australie (2005-06) et de la Turquie (2010-11).

À son palmarès figurent six titres de champion des Pays-Bas et une Ligue des champions (1988) avec le PSV Eindhoven.

Vos commentaires

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre netiquette.

Pour signaler un problème avec Disqus ou avec la modération en général, écrivez à moderation@quebecormedia.com.
Les commentaires sont modérés. Vous pouvez également signaler aux modérateurs des commentaires que vous jugez inappropriés en utilisant l'icône.

Commentaires propulsés par Disqus