/news
Navigation

La Coalition du vélo Montréal recommande l’arrêt Idaho pour les cyclistes

Activité de sensibilisation auprès des cyclistes qui portent des écouteurs à vélo.
Photo Agence QMI / Archives

Coup d'oeil sur cet article

La Coalition du vélo Montréal a suggéré mardi l’application du «stop Idaho» sur le territoire montréalais, au lendemain des conclusions du rapport préliminaire sur la première semaine du vélo urbain qui s’est déroulée en mai.

L’arrêt Idaho est un céder le passage. Le cycliste n’a donc pas à s’immobiliser complètement. Il peut alors s’engager sur l’intersection sans risque de recevoir une contravention.

Le nom de cette signalisation provient de l’état américain qui l’a mis en place.

«Ça fonctionne depuis presque 30 ans là-bas et ça va super bien. C’est quelque chose qui revient souvent», a expliqué Pierre-Luc Auclair, de la Coalition vélo Montréal.

La Coalition suggère également une refonte du Code de sécurité routière (CSR) pour les cyclistes, qui permettrait de clarifier les règles, autant pour les vélos que pour les policiers qui appliquent la loi.

«Tout le monde le reconnaît, la Ville, la police, les cyclistes : c’est nécessaire! Le CSR contient des règlements qui s’appliquent mal», a ajouté M. Auclair.

Laisser les cyclistes rouler sur le trottoir sous les viaducs, aménager des infrastructures sécuritaires, promouvoir le vélo d’hiver ou encore la non-obligation d’avoir des réflecteurs pourraient figurer dans la liste des recommandations.

 

Commentaires