/opinion/blogs/columnists
Navigation

Sexisme anti-hommes

Coup d'oeil sur cet article

Si un organisme organisait une vente aux enchères de femmes ou que l'on chargeait deux fois plus cher aux femmes pour entrer quelque part, les féministes grimperaient dans les rideaux.

 

Or comme je suis féministe et que je crois à l'égalité des sexes, je suis choquée d'apprendre que la Société canadienne du Cancer organise un événement où on procédera à un "male auction" (pourquoi n'a-t-on pas trouvé d'équivalent français, je me le demande) et où les hommes paieront 200$ alors que les femmes paieront 100$.

  Le jeudi 26 septembre prochain se tiendra Mademoiselle, le rendez-vous jet set et glamour des femmes montréalaises qui ont envie de s’impliquer socialement tout en s’amusant
En plus, on garde 250 billets pour des femmes et seulement 25 pour des hommes, à l'événement Mademoiselle MTL.

Imaginez l'inverse! On interdit l'entrée à des individus selon leur sexe, on fait payer une taxe sur le sexe à ceux qu'on ne veut pas voir là et en plus, on se livre à une vente d'êtres humains.

C'est idiot si on le fait pour les femmes. C'est tout aussi idiot si on le fait pour les hommes.

Maintenant, imaginez qu'on limite le nombre de noirs invités à un événement de charité. où qu'on leur fasse payer le double du prix. C'est vraiment du grand n'importe quoi et la Société canadienne du Cancer devrait sérieusement songer à modifier ces événements bénéfice.

14 commentaire(s)

Rollande dit :
12 septembre 2013 à 8 h 53 min

Il me semble avoir lu un article pratiquement identique de votre part il y a un an. Manquez-vous de ressources à ce point pour attaquer un événement qui a pour but d'amasser des fonds pour la lutte contre le cancer? Mon commentaire sera donc sensiblement le même: quel manque de jugement de votre part. Quel article vide d'humanité.

Newton dit :
12 septembre 2013 à 9 h 37 min

Rollande

On pourrait aussi faire une vente d'enfants vu que c'est pour une bonne cause.

JF dit :
12 septembre 2013 à 10 h 23 min

La différence c'est que les hommes s'enfoutent de ces évènements de bonnes femmes. Les 25 places pour hommes sont pour les meilleurs amis gays qui vont accompagner quelques femmes.

Philippe Gosselin dit :
12 septembre 2013 à 11 h 25 min

Oui, franchement, une belle tempête dans un verre d'eau

Nelson dit :
12 septembre 2013 à 12 h 19 min

Les femmes sont une minorité discriminé en général avec des salaires plus bas que les hommes, donc, les femmes ont le droit d'organiser des actions et des rencontres AVEC LEURS RÉGLES.

Même chose pour tous les mouvements sociaux des minorités en cherchant égalité des chances et devant les Lois.

Veut ou veut pas les hommes blancs entre 20 et 50 ans sont la classe privilégié que discrimine le reste.

Illyane dit :
12 septembre 2013 à 12 h 37 min

Pauvres hommes, déjà que ca paie 150$ heure pour une escorte.

jnboisvert dit :
12 septembre 2013 à 12 h 41 min

Si vous croyiez vraiment à l'égalité des sexes, vous ne seriez plus féministe, et misandre par conséquent!

"Ce qui est bon pour pitou est aussi bon pour minou", dit-on par ici. Rien n'est plus faux, dans notre ère de glace. Enlevez vos lunettes de "féministe", et regardez autour de vous tous ces dégâts (trop longs à recenser) de votre philosophie suprématiste. Et parlez-nous-en... si la haine prévisible de vos consœurs envers vous ne vous paralyse pas déjà, juste à y penser.

Puis, faire payer deux fois plus ces décorateurs-de-salon-sans-couilles qui oseront monter dans la fosse aux lionnes, pour ramasser des fonds qui iront très majoritairement au bénéfice des femmes, c'est assez méprisant et misogyne, et certainement pas respectueux et égalitaire. Mais c'est correct: pourquoi avoir du respect pour des deuxième-classes?

Dominique dit :
12 septembre 2013 à 14 h 31 min

Bonjour Madame Durocher,

Avec tout le respect que j'ai pour vous je considère vos commentaires franchement exagérés. Également, vous dîtes que l'organisme devrait modifié ces évènements. Vous l'avez mis au pluriel, mais pourtant vous ne semblez pas bien connaître les évènements de l'organisme en question, car ils sont tous différents et diversifiés.

Bonne journée à vous!

FomentChaser dit :
12 septembre 2013 à 16 h 04 min

"“male auction” (pourquoi n’a-t-on pas trouvé d’équivalent français, je me le demande)" On peut se demander la même chose pour votre émission "Open Télé" ou votre double standard quand des noms anglais sont utilisés par des Restos que vous aimez et vous ne faite aucun commentaire dessus.

Yves dit :
12 septembre 2013 à 18 h 22 min

"En plus, on garde 250 billets pour des femmes et seulement 25 pour des hommes, à l’événement Mademoiselle MTL.

Imaginez l’inverse! On interdit l’entrée à des individus selon leur sexe, on fait payer une taxe sur le sexe à ceux qu’on ne veut pas voir là et en plus, on se livre à une vente d’êtres humains."

Au 281 un homme doit être accompagné si il veut entrer la, les hommes seuls sont pas acceptés a ce que j'ai entendu dire.

C'était pas Lise Payette qui avait organisé un concours du plus bel homme au début des années 70 ?

marc dit :
12 septembre 2013 à 18 h 51 min

Je suis content que vous preniez le temps de dénoncer ce double standard, Mme Durocher.

Il y a une multitude de situations, commentaires "acceptés socialement", publicités, etc qui sont discriminatoires envers les hommes et personne ne s'en préoccupe. Je suis déçu de voir tellement de gens refuser de reconnaitre ces inéquités et traiter les hommes de pleurnichards chaque fois qu'ils souhaitent dénoncer certaines situations. Pourquoi? Si notre objectif est une société qui entretient des relations saines entre les hommes et les femmes, nous ne devrions pas accepter ces situations, d'un côté comme de l'autre.

La situation des hommes au Québec n'est pas mauvaise et je ne crois pas à la victimisation dont certains tentent de faire état à l'occasion. Il faut toutefois reconnaitre que d'une façon générale, les médias nous apprennent trop souvent que:

Un homme qui pousse une femme est violent mais une femme qui giffle un homme est drôle, une poupoune de char au Grand Prix est sexiste mais un beau gars torse nu dans une pub est de l'art, un vieux avec une petite jeune, ce n'est pas cool mais une vieille avec un jeune, c'est une cougar, un homme est immature, une femme est responsable, un homme est "échevelé", une femme est organisée, un homme est un grand enfant qui veut s'amuser, une femme est ambicieuse, etc.

Il y a beaucoup de messages tendancieux en ce moment dans les médias et notre société les intègre. Si on prend toujours ça à la légère, ça pourrait impacter négativement les générations à venir.

Égalité dit :
13 septembre 2013 à 22 h 40 min

Et l'événement "Party de filles dans un garage" de la Fondation Pierre-Boucher, il n'a pas droit au même traitement de votre part? Pourquoi ne pas attaquer tous les organismes qui font ces événements au lieu de s'en prendre qu'à un seul? Dommage que vous n'offriez pas une vision globale de la chose aux gens au lieu de vous acharner sur le même organisme deux années consécutives. La Société canadienne du cancer n'est pas la première à faire ce genre d'événement et n'est pas non plus la dernière. Ce n'est pas demain que la roue des événements de ce genre s'arrêtera de tourner et votre manque de jugement en pointant un seul organisme est tout à fait innaceptable.

Marc dit :
14 septembre 2013 à 12 h 27 min

Wow wow, Égalité,

Mme Durocher a vu une situation qui l'a interpelée. Quoi, elle n'a pas le droit d'en parler? Ou est-ce que si mais vous pensez plutôt que ses lecteurs sont trop "simples" pour comprendre que c'est un exemple parmis d'autres?

Je ne crois pas avoi entendu que suite à ce blogue, les gens ont arrêté de donner à cet organisme dont une organisatrice a manqué de jugement, ni qu'une foule s'est rassemblée pour lancer des chaussures dans la vitrine...

Vive le droit d'expression... Surtout lorsqu'il vise à dénoncer une situation et non pas à dénigrer quelqu'un.

Olivier Kaestlé dit :
27 octobre 2013 à 2 h 22 min

Félicitations, Mme Durocher, pour votre initiative de dénoncer une iniquité pour le moins évidente. Certains commentaires exprimés ici pèchent par manque de discernement. Je ne comprends pas qu'on vous accuse de dénoncer la Société canadienne du cancer deux années de suite quand c'est à elle qu'on devrait demander des comptes pour avoir répéter la même erreur. Il est là également le double standard.