/world
Navigation
Dossier spécial

La question nationale à travers le monde: Un référendum sur l’indépendance en Catalogne ?

Coup d'oeil sur cet article

Les Catalans iront-ils voter, comme les Québécois en 1995, lors d’un référendum sur l’indépendance de la Catalogne en 2014?

Iront-ils voter, comme les Québécois en 1995, lors d’un référendum sur l’indépendance de la Catalogne en 2014?

 

Le 14 septembre 2013, le gouvernement espagnol a rejeté la demande du président de la Catalogne d’approuver le projet de référendum sur l’indépendance de la Catalogne. La Constitution espagnole spécifie que seul le gouvernement central peut tenir un référendum. Ce nouveau refus a relancé les rumeurs sur la convocation d’un référendum sur l’indépendance en Catalogne.

Les pressions sur le gouvernement catalan dirigé par Artur Mas sont très fortes. Le 11 septembre 2013, lors des célébrations de la fête nationale de la Catalogne, de très nombreuses personnes ont créé une gigantesque chaîne humaine de près de 400 kilomètres pour que la «Via catala», le chemin catalan vers l’indépendance, prenne forme.

Selon les derniers sondages, environ 80% des citoyens catalans sont favorables à la tenue d’un référendum sur l’indépendance. L’appui à cette dernière avoisine désormais les 50% dans certains sondages.

La situation s’est grandement complexifiée depuis la dernière élection pour le président de la Catalogne. Lors de cette élection où l’enjeu référendaire a été central, son parti a perdu 12 sièges au Parlement, alors que la formation indépendantiste gauche Esquerra Republicana de Catalunya (ERC) a doublé sa députation. Afin de gouverner, la CiU s’est entendue avec l’ERC pour la convocation d’un référendum à l’automne 2014.

Mais, depuis l’élection, l’ERC a vu son appui populaire s’accroître, alors que la CiU est dans une situation plus difficile. Il a notamment perdu une partie importante de l’appui des grandes entreprises qui craignent pour leurs parts de marché en Espagne.

Certains pensent que Mas tente désormais de trouver une entente avec Madrid ou encore de faire reporter le référendum après l’élection espagnole en 2016.


Une série à lire sur dix semaines

1. La Catalogne
2. La Belgique
3. L'Écosse
4.  Les Pays Baltes
5.  La République Tchèque
6. La Slovaquie
7.  Le Monténégro
8. Les lois linguistiques à travers le monde
9.  La crise de l’Union européenne (1re partie)

10.La crise de l’Union européenne (2e partie)

Commentaires