/entertainment/music
Navigation
Provocation

Céline Dion inquiète pour la jeune génération

Céline Dion
Photo Wenn
Céline Dion
Céline Dion
Photo Wenn
Céline Dion

Coup d'oeil sur cet article

RIVIERA BEACH, Floride – Céline Dion s’inquiète qu’une chanteuse comme Miley Cyrus aille aussi loin dans la provocation pour s’exprimer. Elle se compare même à une «religieuse» pour illustrer comment elle se trouve à des années-lumière des images-chocs que propose la jeune chanteuse de 20 ans.

Nous avons rencontré Céline Dion la semaine dernière en Floride dans le cadre de la vaste campagne de promotion entourant son premier album en anglais en six ans, Loved Me Back to Life, qui sortira le 5 novembre. L’interprète québécoise est de retour avec du matériel en anglais sur une autoroute surchargée par la gent féminine cet automne, avec le retour aussi de Lady Gaga et Katy Perry.

Nous avons profité de notre discussion pour demander à la reine de Las Vegas, mère de trois jeunes garçons, ce qu’elle pense du comportement provocateur de Miley Cyrus, qui sort ce mardi l’opus Bangerz, incluant la pièce Wrecking Ball et son vidéoclip controversé dans lequel elle apparaît dans sa plus simple expression.

«Je n’ai pas de problème [avec elle], mais je suis désolée que beaucoup de jeunes d’aujourd’hui doivent aller aussi loin pour s’exprimer de cette façon, ou pour attirer l’attention. Je ne sais pas», a dit Céline Dion.

«Je pense pour ma part que c’est triste quand vous allez aussi loin, a-t-elle poursuivi. En tant que mère, je regarde tout ça en disant : «vous allez au cinéma et vous ne pouvez même pas voir Casino Royale ou un James Bond parce qu’il y a trop de scènes d’amour. Vous devez être âgé de 16 ans et plus. Vous vous dites : «ah! D’accord». Puis les jeunes ouvrent la télévision et ça leur saute au visage. C’est beaucoup. J’ai l’impression que c’est difficile pour les parents d’élever leurs enfants parce que c’est la réalité de ce qui se passe dans la société; il y a tellement de choses. Est-ce que ça va devenir surréaliste maintenant de s’habiller? Normalement, c’est supposé être l’inverse. [...] Si ça continue, je vais commencer à ressembler à une religieuse. Je suis heureuse de ne pas amorcer ma carrière aujourd’hui parce que je ressens pour ces enfants... Et c’est pourquoi je ne suis pas en concurrence avec le monde. Parce que ce serait moi [dans la peau de] la religieuse Céline. Sœur Céline!»


 

Céline dit être plus «show» que «business»

Céline Dion est plus intéressée par le volet «show» que par l’aspect «business» de l’industrie au sein duquel elle évolue depuis plus de trois décennies.

Cette révélation a été faite par l’artiste en pleine entrevue pour mousser son album Loved Me Back to Life, son premier titre en anglais depuis Taking Chances en 2007.

«Je n’ai pas été au repos ces six dernières années, j’ai travaillé très fort», a dit la chanteuse de 45 ans, depuis la luxueuse chambre d’un hôtel de la côte floridienne situé non loin de son vaste domaine qui a été mis en vente pour 72,5 millions $ ces quelques mois.

«Mais j’ai l’impression que le boulot que j’abats au Colosseum du Caesars Palace (en tant qu’artiste en résidence) est très loin de l’industrie du spectacle. C’est dans ma maison, c’est ma maison. Venez me voir chanter, je suis à la maison! Quand vous revenez dans l’industrie, c’est fou. Pas mon truc favori. J’aime enregistrer. J’aime chanter. Mais chaque fois que j’ai à parler de moi...»

Pourtant, Céline Dion, qui a commencé à chanter dans la capitale du jeu américaine en 2003, dans un théâtre spécialement conçu pour la mettre en valeur, est sans l’ombre d’un doute enthousiaste par la pièce-titre de son nouvel opus, Loved Me Back to Life. La chanson a été coécrite par la chanteuse australienne Sia. Cette dernière a aussi coécrit avec le DJ David Guetta la pièce Titanium, sur laquelle elle chante, en plus de collaborer avec Flo Rida pour le titre Wild Ones.

Dans une vidéo présentant sept des 13 chansons de l’album, on montre Céline Dion alors qu’elle tombe à la renverse d’un fauteuil dans un studio alors qu’elle écoute une pièce qu’elle vient d’enregistrer.

«Ça n’arrive pas souvent que j’entende quelque chose venant de moi qui me fasse tomber de ma chaise», a dit la chanteuse, dont le plus récent album, Sans attendre, entièrement en français, est paru en novembre 2012.

«Quand la jeune génération me propose une chanson – Sia, qui écrit pour Rihanna! – et que mon adolescent croit que c’est une erreur qu’elle me l’ait envoyée... «Ce n’est pas vrai! C’est impossible! Sia t’a écrit une chanson? Vraiment?» C’est vraiment une chanson puissante et c’est inhabituel.»

En plus de faire de la promotion, Céline Dion est très active sur le marché de l’immobilier par les temps qui courent. Elle vend sa résidence de l’île Gagnon à Laval, au Québec (pour plus de 29 millions $), mais aussi sa propriété de Jupiter Island en Floride (inscrite pour 72,5 millions $) et sa maison de Las Vegas, au Nevada, où elle compte demeurer, mais dans un plus vaste domaine.

«Lorsque vous vendez une maison comme [celle en Floride] – c’est une grosse propriété, et c’est très cher –, vous n’avez pas une file d’attente, a dit Céline, qui, cet automne, a sept spectacles prévus à Paris et deux en Belgique, en plus de nouvelles prestations en décembre à Vegas.

«Quand vous vous apprêtez à dépenser autant d’argent, vous ne pouvez pas juste dire: «Le voulez-vous? Ils doivent vérifier d’autres choses et comparer. Alors ça prend un peu de temps, un moment. Mais je suis étonnée de constater que nous avons déjà eu des offres. C’est triste, parce que dans les faits nous ne voulons pas quitter la propriété. C’est juste que nous ne voulons pas la laisser vide si longtemps. Et nous construisons à Las Vegas une maison un peu plus grande parce que nous comptons y demeurer un petit bout de temps encore.»

Céline Dion, qui est mère de René-Charles, 12 ans, ainsi que des jumeaux Eddy et Nelson, reviendra à Montréal avec René Angélil pour célébrer en famille le troisième anniversaire de leurs deux derniers.

 

Commentaires
Loading