/opinion/columnists
Navigation

J’admire les islamistes

Coup d'oeil sur cet article

On a beau dire, on a beau faire, les islamistes sont forts et méritent toute notre admiration.

On a beau dire, on a beau faire, les islamistes sont forts et méritent toute notre admiration.

Si on avait la moitié de leur force de caractère, on pourrait faire des miracles.

UN COUP DE GÉNIE

Imaginez: réussir à convaincre les intellectuels occidentaux des bienfaits du voile! Persuader les féministes que les femmes qui portent le hijab le font en toute liberté! Mettre la Fédération des femmes du Québec et le Conseil du statut de la femme dans votre poche!

Convaincre les quatre principaux candidats à la mairie de Montréal que la charte des valeurs est une honte à la démocratie et que PERSONNE à Montréal ne l’appuie!

Admettez-le, faut le faire! Il faut avoir un extraordinaire talent de persuasion!

C’est le genre de truc de magie que le KKK aurait adoré réussir.

«Nous avons le droit de porter des capuches blanches et de brûler des croix! Nous empêcher de le faire est un accroc majeur à la liberté d’expression! Ce n’est pas seulement un acte anticonstitutionnel, c’est un crime contre les droits et libertés, une déclaration de guerre contre les valeurs fondamentales de la démocratie!»

Je suis sûr qu’actuellement, de nombreux militants fascistes se grattent la tête en se disant:

«Mais comment les islamistes ont-ils réussi là où nous avons échoué? Comment ont-ils convaincu la gauche d’épouser leur combat? Quelle est leur recette? Pourquoi les humanistes nous combattent-ils bec et ongles, alors qu’ils les défendent corps et âme?»

C’EST SUPER CHOUETTE !

Les islamistes ont réussi la quadrature du cercle: faire passer leurs adversaires pour des fascistes et des racistes, et placer leur combat à l’avant-plan des luttes progressistes.

C’est un tour de force magistral. Imaginez ce que les nazis auraient pu faire s’ils avaient réussi à convaincre l’opinion mondiale que les juifs portaient VOLONTAIREMENT leur étoile jaune!

Ils auraient pu envoyer de jolies juives à la télé, dire (en battant coquettement les paupières) qu’elles ADORAIENT porter leur symbole d’asservissement, non, vraiment, c’est super chouette, il y en a des jaunes pâles, des jaunes foncés, des en soie, des en tricot, ma cousine en a même une en or, une splendeur, je suis jalouse, toutes mes copines rêvent d’en avoir une pareille...

LES DOIGTS DANS LES OREILLES

Non, franchement, moi, je vous dis: bravo. Respect, mes frères, vous êtes forts.

À côté de vous, nous sommes des mauviettes, des amateurs, des larves. Pas foutus de lever le doigt pour défendre nos valeurs.

Vous avez même réussi à faire taire les artistes! Eux qui n’hésitent jamais à multiplier les dénonciations et les anathèmes, les voilà qu’ils longent les murs et fuient les micros!

Pour chaque Paul Piché qui se dit POUR la charte, combien de poètes chantent à tue-tête, les doigts enfoncés dans les oreilles, pour ne pas entendre la question?

Ça va peut-être vous surprendre, venant de mon humble personne, mais je crois sincèrement que vous avez raison lorsque vous dites que l’avenir vous appartient.

Vous marchez la tête bien droite, portés par la crème de nos intellectuels, alors que nous sommes victimes de lapidations verbales dès que nous osons vous critiquer...

Commentaires