/misc
Navigation

Sur ma table de chevet... virtuelle

Coup d'oeil sur cet article

On va se le dire : les bons livres d’affaires sont rares. Rarissimes, même. Entre les livres de recettes garantissant la réussite et les biographies complaisantes de capitaines de l’industrie, on trouve sur les tablettes des librairies peu de véritable matière à réflexion pour les gestionnaires ou pour les citoyens intéressés par l’évolution de ce pan de l’activité humaine.

C’est, je le dis sans ambages, un drame pour le lecteur compulsif – mais critique ! – que je suis. Une quête constante. Une soif inassouvie. Des dollars dépensés en pure perte sur les derniers ouvrages à succès, presque toujours décevants.

Il y a tout de même quelques perles dans le tas, et j’ai le goût de partager avec vous quelques-unes de mes découvertes.

Deux ouvrages récents occupent mon attention ces jours-ci. D’abord, un livre d’une professeure à Harvard, Anita Elberse, sur la stratégie du showbusiness, intitulé Blockbusters : Hit-Making, Risk-Taking, and the Big Business of Entertainment. Elberse défend une thèse à contre-courant des nouvelles idées reçues dans les secteurs créatifs de l’économie : bien que la technologie et la virtualisation du contenu aient permis la diffusion à faible coût d’oeuvres artistiques, dit-elle, les entreprises du secteur du divertissement ont avantage à investir massivement dans quelques blockbusters, plutôt que de répartir leurs mises sur plusieurs petites productions. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, écrit Elberse, la stratégie de mettre tous ses oeufs dans le même panier, bien qu’elle paraisse plus risquée à première vue, est la plus payante.

Un peu décourageant si l’on envisage avec désarroi une énième suite à The Hangover ou un ixième épisode dans la série des X-Men. Mais le fait est que ça marche, pour le meilleur et pour le pire...

L’autre ouvrage que je viens de télécharger dans mon Kindle est, justement, une biographie du fondateur d’Amazon, Jeff Bezos, The Everything Store : Jeff Bezos and the Age of Amazon, par Brad Stone, un journaliste chevronné du Bloomberg Businessweek, qui couvre Silicon Valley depuis près de 15 ans. Il ne s’agit pas d’une hagiographie, heureusement, ni d’une «job de bras». C’est le regard lucide d’un journaliste sérieux sur un entrepreneur d’exception. Stone aurait pu en profiter pour situer davantage Amazon dans son époque – ainsi, qu’adviendra-t-il des librairies et autres commerces locaux si Amazon continue son expansion?  – et pour s’interroger plus en profondeur sur certaines pratiques controversées de l’entreprise, notamment quant à la façon dont elle traite ses employés.

Je partagerai mes trouvailles avec vous au fil des semaines, et je vous invite à faire de même dans la section des commentaires. Je cherche notamment de bons ouvrages d’affaires en français – en version originale! (Tous les livres en anglais ne sont pas traduits en français, malheureusement, et je vous assure que ce ne sont pas toujours les meilleurs qui le sont...)

2 commentaire(s)

Gilles Laplante dit :
3 décembre 2013 à 19 h 19 min

En attendant, vous pourriez revenir aux sources en relisant Bastiat. De plus il est gratuit. Ce devrait être une lecture obligatoire au secondaire.

Voyance par mail gratuite dit :
29 avril 2014 à 6 h 04 min

Agréablement surprise par la découverte de votre site si joli et tellement original , tout y est bien conçu et très beau avec beaucoup de choix, c’est une merveille