/news
Navigation
Manifestation

L’ASSÉ contre l’austérité

Manifestation
Photo Joël Lemay / Agence QMI
Plus d’une centaine de membres et sympathisants de l’ASSÉ sont descendus dans les rues de Montréal, vendredi après-midi.
Manifestation
Photo Joël Lemay / Agence QMI
Plus d’une centaine de membres et sympathisants de l’ASSÉ sont descendus dans les rues de Montréal, vendredi après-midi.

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Pour lutter contre les mesures d’austérité dans le cadre d’une semaine de manifestations dans différentes villes, plus d’une centaine de membres et sympathisants de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ) sont descendus dans les rues de Montréal, vendredi après-midi.

Selon le co-porte parole du groupe, Benjamin Gingras, il est important de lutter contre «cet ensemble de mesures antisociales». Le fait que le premier ministre canadien Stephen Harper était à Montréal au même moment se voulait «une drôle de coïncidence».

«Ça tombe bien parce que Harper est aussi coupable, sinon plus que le gouvernement québécois [en ce qui concerne les mesures d’austérité]», a dit M. Gingras.

Partis du métro Mont-Royal et encadrés par de nombreux policiers à vélo et à pied, les manifestants marchaient en chantant les slogans habituels.

Pour tenter de confondre les policiers, plus de la moitié des manifestants ont pénétré à l’intérieur du cégep du Vieux Montréal, sur la rue Ontario. Après avoir chahuté quelques minutes, ils sont ressortis pour continuer à marcher.

Plus tard, les policiers ont exigé des manifestants qu’ils circulent sur le trottoir pour ne pas perturber la circulation.

Les marcheurs se sont finalement dispersés dans le calme en fin d’après-midi. Aucune arrestation n’a eu lieu.

D’autres manifestations concernant les mêmes revendications sont prévues samedi, à Salaberry-de-Valleyfield et à Alma, ainsi que dimanche, à Québec et Sherbrooke.

 

Commentaires
Loading